More
    More

      Retour vers le futur du Donjon

      Dans les Pourfendeurs de démons, découvrez une nouvelle période de l’univers partagée le plus drôle de la BD. L’équipe d’origine revient vous conter le sombre futur du Donjon chez Delcourt.

      Enfin un futur

      Depuis le retour de l’univers parodique de Joann Sfar et Lewis Trondheim, il manquait encore un nouveau tome de Crépuscule, la série consacrée à la fin du Donjon. Avec les Pourfendeurs de démons, cette lacune est enfin réparée. Ce douzième tome est la suite directe du précédent sorti en 2014. La planète Terra Amata a été reconstituée et l’Entité noire écrasée. Pourtant, le lapin Marvin Rouge et la chatte Zakûtu doivent toujours affronter des adversaires multiples dont de simples animaux. Ces attaques à tout bout de champ sont une vraie plaie pour leur vie quotidienne. D’autant plus que ces attaques sont imprévisibles et mystérieuses. Ces créatures ne semblent avoir qu’un seul but : tuer le jeune lapin mais le duo ne sait pas pourquoi jusqu’à ce qu’ils comprennent que ces adversaires sont possédés. Mais qui peut bien leur en vouloir à ce point ? Ce nouveau cycle est un retour aux origines de Marvin car il semble que l’on va enfin découvrir pourquoi ce lapin est rouge.

      Une chatte dangereuse dans Donjon Crépuscule

      Ce retour de la série est aussi celui du trio des créateurs. L’action est ici plus présente avec un combat épique en fin de volume. Obion revient à ses pinceaux. On retrouve son dessin assez brut mais également tout en rondeur. Joann Sfar et Lewis Trondheim écrivent toujours ensemble l’histoire en se moquant avec délice des quêtes héroïques. Cependant, on sourit aussi très souvent grâce à la force des personnages principaux : Marvin et Zakûtu. S’ils dorment bien ensemble, chacun vanne régulièrement l’autre. Marvin le vaniteux est souvent remis à sa place par Zakûtu. Cette dernière très libre n’hésite pas à aller voir ailleurs ce qui ne gêne pas Marvin.

      Un Donjon japonais

      Cette partie de Donjon est très inspirée par les films de sabre. Les décors ressemblent clairement au Japon médiéval. Le thème de l’honneur et du devoir est présent. Mais, comme toujours, Donjon sort des codes par l’humour. Marvin préfère une vie de couple à une quête. Le démon ne semble donc pas très doué pour choisir ses possédés qui ne sont que des enfants et une vieille dame. Mis à part Zakûtu, les personnages sont souvent maladroits et se plongent eux-mêmes dans des situations périlleuses.

      Un Donjon féministe

      Un héros maladroit dans Donjon Crépuscule

      La chatte Zakûtu est plus émancipée que la plupart des personnages féminins des films japonais. Ce tome cherche aussi à sortir de la prédominance des héros masculins. Zakûtu a sauvé le monde mais personne n’est au courant alors qu’elle est visiblement la plus forte. Pire, tout le monde pense que c’est uniquement grâce à Marvin Rouge. Des jeunes viennent voir le couple pour obtenir de l’aide face à un démon. Mais, alors que Marvin les ignore, ils refusent d’exposer leurs problèmes à Zakûtu. Donjon Crépuscule est le négatif de la série principale. Marvin est reconnu de tous pour ses talents de combattants. Son acolyte, loin d’être négligeable, est une femme indépendante et en lutte contre la misogynie.

      Le retour de Donjon Crépuscule est une très bonne idée. L’alliance entre l’action et l’humour est tout aussi réussi que dans les autres tomes de la série. Le retour du duo Marvin et Zakûtu fonctionne toujours aussi bien. Pour les néophytes, ce récit complet assez proche des classiques du franco-belge est une parfaite porte d’entrée pour que de nouveaux lecteurs pénètrent dans le Donjon.

      Si vous désirez lire d’autres chroniques sur Donjon, nous vous proposons les liens vers Donjon Antipode et Garderie pour petiots.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité