More
    More

      L’appartement-musée d’Auguste Comte

      Maison-d'Auguste-Comte-interieur---630x405---©-DRL’enjeu particulier du musée Auguste Comte se trouve déjà dans le fait que ce ne soit pas un énième musée mais l’ancien appartement du philosophe.

      Le public peut visiter l’appartement tel qu’il était à l’époque, tout en obtenant de nouvelles connaissances sur l’homme et le sujet.

      JustFocus, poussé par la curiosité, s’est empressé de se rendre dans cet endroit emblématique afin de découvrir l’intimité du fondateur du positivisme.

       

      Le quoi ? Le positivisme est le système philosophique considérant que seule l’analyse des faits vérifiés par l’expérience constitue le fondement de la connaissance.

      Situé au deuxième étage du 10 rue Monsieur le Prince au cœur du quartier latin, l’appartement-musée d’Auguste Comte a été reconstitué à l’identique dans les années 60 par Paulo Carneiro, chimiste et ambassadeur du Brésil auprès de l’UNESCO et fondateur de l’association « La Maison d’Auguste Comte » à partir de l’inventaire des objets personnels du philosophe, constitué à sa mort en 1857.

      Il a sauvé l’appartement de la ruine et l’a fait classer monument historique en 1930 en le restaurant à ses propres frais. C’est l’Association Internationale Maison d’Auguste Comte, dont il est le fondateur, qui gère aujourd’hui ce qui est sans doute l’un des plus petits musées de Paris.

      Il est rare de tomber sur un tel endroit dans les rues de la capitale. Offrant une complète immersion dans l’intimité d’un des plus grands penseurs de son temps, la Maison d’Auguste Comte est un véritable écrin ! D’autant que rien n’a bougé : seules les tapisseries ont été refaites à l’identique et quelques éléments exposés ont dû être restaurés. Un privilège sans pareil qu’il faut savoir apprécier…

      Pendant près d’un siècle après sa mort, l’appartement fut gardé intact par les disciples de Comte, qui poursuivirent son œuvre.

      profilQui est-il ?

      Auguste Comte (1798-1857), un nom qui parle à peu de gens sinon des universitaires et quelques érudits …  ceux qui gagnent à tous les coups au trivial pursuit donc.

      Un homme dont l’œuvre est difficile d’accès mais ayant eu un rôle important.

      Il est l’instigateur du positivisme mais ça vous l’aviez déjà compris.

       

      Qu’est-ce donc ?

      Une religion ? Une philosophie ? De la sociologie ? Tout cela à la fois. Facile n’est-ce pas ?

      En fait Comte à plusieurs facettes,  tour à tour ingénieur, réformateur social, amant frustré, poète inspiré, moraliste, médecin et réformateur religieux.

      Auguste Comte est, semble-t-il, mieux connu à l’étranger qu’en France où il a toujours habité.  La devise du positivisme, Ordem e Progresso, sur le drapeau du Brésil, atteste de sa forte influence passée. (beaucoup au Royaume-Uni…)

       

      Pourquoi y aller ?

      Les murs de l’appartement musée ont ainsi vu naître la sociologie française à travers les ‘Cours de philosophie positive’.

      Rien que ça !

      On découvre lors de notre visite l’intimité d’un personnage hors du commun qui aimait écrire seul, face à un immense miroir.

      On retrouve les livres consacrés à la science et à la médecine, mais aussi à la poésie, à l’histoire et à la philosophie. Dans le salon, les souvenirs de sa muse, qui le rejoignait tous les mercredis.

      Il y écrivit le dernier volume du Cours de Philosophie positive consacré à la sociologie et y reçut les membres de la Société positiviste.
      auguste comte image 1

      La visite de l’appartement Auguste Comte

      La visite de l’appartement est émouvante en raison de sa conservation. Il est assez rare de pouvoir admirer des appartements du XIXème en l’état.

      L’appartement est composé de 5 pièces (salle à manger, salon, cabinet de travail, salle de cours, chambre) et d’un vestibule (chambre de la servante ?). Vous pourrez également découvrir le mobilier de l’époque : poêle, bibliothèque…

      Au premier étage de l’immeuble, se trouve le centre de recherche et de documentation sur la doctrine positiviste. A l’étage du dessus se trouve l’appartement d’Auguste Comte.

      • Ce que vous apprendrez : Que « la religion de l’humanité » est une religion sans Dieu, sans intermédiaire, qui glorifie l’humanité, suivant neuf sacrements qui représentent les principales étapes de la vie d’un homme.
      • Le plus de la visite : Vous aurez le plaisir d’être accompagné personnellement par David LABREURE le responsable du musée.

      L’alternance donnée par des salles fortement muséographiées (hall d’accueil, couloir, chambre) et d’autres laissées en état ou remises à neuf (cuisine, salon, bureau…) permet de donner à cette maison-musée, une approche contemporaine, esthétique et pédagogique tout en préservant l’authenticité de cet appartement romantique.

      Une visite à recommander aux amateurs de philosophie, de sociologie, ou de Michel Houellebecq, qui multiplie les références à Auguste Comte dans ses romans.

      Pour visiter la Chapelle de l’humanité c’est au 5 rue Payenne, dans le Marais qu’il faut se rendre. Attention toutefois, celle-ci n’est ouverte au public que durant les journées du patrimoine

      Appartement musée 10 rue Monsieur le Prince, 75006 Paris
      Horaires : 14h-17h les mercredis

      A partir du mois d’avril  le musée ouvrira désormais ses portes le mardi de 18h à 21h.

      Tarifs : 4€, 2€ tarif réduit

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité