More
    More

      [Critique] Le braquage qui a marqué l’Argentine

      Reconstitution du Braquage qui a marqué l’Argentine, le nouveau film Le Braquage Du Siècle d’ Ariel Winograd, réalisateur et scénariste, est disponible depuis le 8 septembre 2021 sur les grands écrans. Entre action, stress et quelques moments hilarants, ce film retrace l’histoire de 6 hommes prêts à tout pour arriver à leurs fins. 

      Synopsis :Inspirée d’une histoire vraie, un braqueur professionnel décide de se lier avec les meilleurs pour fonder le parfait et le plus grand braquage de l’histoire. Le plan est simple, braquer la banque de Rio. Ils établissent le plan parfait pendant des mois, ils font face à des obstacles mais rien ne les arrête. Les six hommes sont bien décidés à marquer l’Argentine.

       

      CASTING 

       

      Guillermo aka Mario Vitette

      Diego Peretti aka Fernando Araujo

      Juan Alari aka Gaita

      Pablo Rago aka Marciano

      Rafael Ferro aka Alberto de la Torre

      Mariano Argento aka Doc

      Lus Luque aka Miguel Sileo 

       

      https://www.youtube.com/watch?v=VsOOJ6tcYWQ

      Tiré d’une histoire vraie, Ariel Winograd s’est inspiré du braquage qui a eu lieu en Argentine, en 2006. C’est aussi l’histoire qui a inspiré Casa del Papel. 

       

      Pas d’arme, pas de rancune.

      Le film retrace parfaitement, à quelques détails près, le braquage des six argentins en 2006. On peut facilement constater que la recherche sur la véritable histoire n’a pas été faite à moitié. 

      L’introduction de chaque personnage est assez complète, puisqu’on comprend vite l’enjeu de chacun dans ce braquage. On suit les 6 hommes dans leurs vies personnelles avant et après le braquage. 

      Afin de nous plonger au mieux à cette époque, le décor, les accessoires, le style, l’environnement ont été minutieusement travaillés. 

      Reconstitution du braquage réussi ?

      Le réalisateur a essayé de reconstituer du mieux qu’il pouvait ce braquage. Pas de blessés au niveau des otages, chaque membre de l’équipe avait un rôle bien spécifique, la scène de crime après le braquage. En effet, en 2006, les argentins avaient laissé un mot qui avait marqué les esprits, destiné aux policiers : Pas d’armes, pas de rancunes. Dans le film, on aperçoit ainsi le mot : Dans les quartiers des richards, Pas d’armes, pas de rancunes, C’est juste de l’argent, pas de l’amour.

      Pour clôturer le film, le réalisateur ne manque pas de rappeler que c’est inspiré d’une histoire vraie avec un bonus que nous aimons tous, des images et des vidéos de la réelle histoire et quelques informations qui concernent les 6 argentins et le policier, qui a eu un rôle important. 

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité