More
    More

      Critique “Fallacia” de Clémence Baron : un Vaudeville rafraîchissant

      Fallacia est une pièce écrite par Clémence Baron, qui a également écrit la pièce de théâtre Accusé.e. La pièce a été mise en scène par Caroline Saule et sera de nouveau représentée le samedi soir au Théo Théâtre à partir du mois de janvier.

      Un cambriolage à l’issue inattendue

      Lorsqu’il entre par effraction dans le salon de la famille Loubrenet pour commettre un énième cambriolage, Justin est loin d’imaginer ce qui l’attend. Dans la guerre que se livrent l’épouse, le mari, l’amant, la femme de l’amant et le cambrioleur, ce dernier se retrouve à endosser tous les rôles les plus ingrats avant de finir par l’emporter. Adultère, mensonges et tromperies rythment Fallacia du début à la fin. L’originalité de la pièce réside dans le fait que l’adultère n’est pas le seul nœud à démêler dans l’intrigue ponctuée de rebondissements surprenants.

      Fallacia ou l’art du mensonge

      “Fallacia” en latin signifie “fourberie, tromperie basse, ruse, supercherie, artifice, moyen pour tromper, fraude, escroquerie”. La pièce invite le public à réfléchir sur ce qu’il est bon de révéler ou non de la vérité, et quand ou comment le révéler s’il le faut. Dans ce spectacle proche d’un Feydeau endiablé, les intérêts des personnages se croisent et se dévoilent progressivement. Le spectateur en vient à se demander qui va désormais tromper qui, tant chacun cache bien son jeu. Ni personnage secondaire, ni laissé pour compte, dans Fallacia chacun peut tromper et être trompé à chaque instant.

      Une mise en scène drôle et dynamique

      Le petit salon de la famille Loubrenet, théâtre de révélations et mensonges éhontés, est représenté simplement sur scène. Cette simplicité suffit amplement à l’histoire et donne lieu à de nombreuses scènes pouvant déclencher le rire sans la parole. Les comédiens (Clémence Baron, Colin Doucet, Brieuc Dumont, Alexis Hubert, Caroline Saule) sont tous talentueux et créent chacun à leur manière une complicité avec le public, qui s’attache et voudrait les voir tous obtenir ce qu’ils souhaitent.

      Clémence Baron

      Le texte de Fallacia est disponible aux éditions Les Cygnes. La pièce a été écrite en trois jours seulement par Clémence Baron lors du premier confinement. Accusé.e et Fallacia laissent présager un bel avenir théâtral à cette jeune et talentueuse comédienne et autrice. 

      Bande-annonce Fallacia :

      Informations pratiques :

      Le Théo-Théâtre

      20 Rue Théodore Deck, 75015 Paris

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité