Notre avis sur “Aux Femmes”, un spectacle au festival d’Avignon

0
58
Screenshot

Aux femmes est un spectacle musical féministe, sublimé par le talent de Gisèle Blons et Didier Blons . 

Dans la petite salle intimiste de La Maison de la Parole, Gisèle et Didier prennent la parole au nom de toutes les femmes. Dans un décor très simple mais réconfortant, ils s’expriment à travers la musique. Le titre de ce spectacle musical est tiré de la chanson Ô Femme de Michel Fugain, une musique qui représente bien ce spectacle… . 

Ils chantent Brassens, Serge Rezvani, Ricet Barrier, Agnès Bihl mais aussi des extraits de Simone de Beauvoir, Yvonne Printemps, Gisèle Halimi etc… 

Aux femmes : un voyage en musique

Ils nous emmènent dans un voyage en musique, explorant les injustices, les violences et la violence tout court d’une société patriarcale où l’homme s’impose depuis la nuit des temps.

La femme elle s’efface, elle est victime de l’homme, dans toutes les cultures, dans toutes les sociétés.  La force de Gisèle et Didier est inéluctable, lorsqu’ils chantent, nous sommes captivés par leur union, par leur poésie et leur douceur. 

Lorsque Didier Blons  chante ses créations musicales, on découvre une plume juste et réfléchie. Avec le titre “ Cultures et traditions” Didier imagine plusieurs fillettes de 9 ans dans plusieurs pays. On découvre des fillettes contraintes par des coutumes et traditions injustes telles que l’interdiction d’aller à l’école… 

Entre création et interprétation, le rythme et les sujets abordés donnent un rythme naturel au spectacle, on explore les vices de l’homme et la force des femmes face à un monde violent. 

“On rend hommage aux soldats inconnus, mais connaît on leur femme ?” 

  • La femme du soldat inconnu (Magyd Cherfi)

 

Face aux violences sexuelles et sexistes, Gisèle et Didier chantent, du rire aux larmes, face à la cruauté de l’homme, l’amour triomphe toujours… 

 

Ce spectacle est un bijou poétique et sociétal, il touche tout le monde avec un choix et une écriture musicale rare.  

 

Les chansons :

 

 – Prélude (Baudelaire)

 – Ô femmes (Michel Fugain)

 – La vie s’envole (Serge Rezvani)

 – La fille du capitaine (Y. Simon – D. Blons)

 – La chanson de Margaret (P. Mac Orlan – V. Marceau)

 – La servante du château (Ricet Barrier)

 – Si tu t’imagines (R. Queneau – J. Kosma) 

– Cultures et traditions (Didier Blons)

 – Les passantes (A.Pol – G. Brassens)

 – La source (Isabelle Aubret)

 – Parce qu’elle aime une femme (Mannick)

 – Dispute conjugale (Didier Blons) 

– Touche pas à mon corps (Agnès Bihl)

 – Les amis de Monsieur (Fragson)

 – La femme du soldat inconnu (Magyd Cherfi)

 – Le linge de nos mères (Amélie les Crayons)

 – La complainte des filles de joie (Georges Brassens)

 – Si j’étais un homme (Diane Tell) 


Informations pratiques

Date : Du 3 au 21 juillet

Relâche:  les 9 et 16

Heure : 18h15 

Durée : 1h 

Lieu : Maison de la parole