Terre Sainte au Théâtre de l’Opprimé

0
33
Crédit photo Baptiste Muzard

Découvrez la première création de la Cie Lettre ouverte au Théâtre de l’Opprimé du 13 au 17 septembre 2017, dans le cadre du festival Plein feux sur la jeune création.

Terre sainte Hajri Gachouch 2L’amour des siens, ce n’est pas la haine des autres

« Terre sainte. C’est une ville en état de siège, où le paysage est blanc, poussiéreux et dévasté, où les soldats tirent sur les chats qui passent. Carmen a disparu à un check point ; sa fille Imen affronte les perquisitions d’Ian, le soldat. Dans la maison d’à côté, Alia, la sage-femme, soigne le chat Jésus, tandis que Yad, son mari, s’évade dans les volutes du narguilé, la saveur des pistaches, et l’ivresse de l’arak de Zahlé, autant d’échappatoires au bruit des fusillades, au ravage des incendies. Et puis, un jour, Amin, le fils d’Alia et de Yad, tue un soldat et l’étudiant modèle devient un martyr qui viole, détruit et meurt au nom de Dieu. »
Mohamed Kacimi, auteur de Terre Sainte

 

Compagnie Lettre Ouverte

La compagnie Lettre Ouverte s’est constituée pour monter Terre Sainte, texte qui a profondément marqué Hajri Gachouch, le metteur en scène. Rencontrés à l’Atelier Blanche Salant, lors de leur formation, l’idée de monter cette pièce ravit les comédiens. 
La compagnie prône la diversité de par le message véhiculé mais aussi par le choix de la troupe qui n’a pas grandi dans les cercles théâtraux et aux horizons divers qu’ils représentent. 
« Nous voulons pointer du doigt le fait que les réactions des uns et des autres, face à une situation, proviennent d’un contexte et puisent leurs sources dans une histoire personnelle. Cela ne légitime pas tout mais ça permet de comprendre. Si on essaye de comprendre, on évite de juger, on permet de tendre une main et on peut ainsi désamorcer le conflit. »

Mise en scène : Hajri Gachouch
Avec : Selin Altiparmak / Marion Begoc / Hajri Gachouch / Maxime Retier / Ezequiel Volpe
Création lumière : Marilou Boulay

Du mercredi au samedi à 20h30, dimanche à 17h
Durée : 1h30
Ce spectacle a reçu le soutien des Plateaux sauvages, Socal Granit, RAVIV et de la Mairie de Paris 

Terre sainte Hajri Gachou
Crédit photo Baptiste Muzard

 

Festival Feux sur la jeune création du Théâtre de l’opprimé

Pleins feux sur la jeune création aura lieu du 06 septembre au 1er octobre 2017. Le festival a pour vocation de faire émerger de jeunes artistes faisant leurs premiers pas dans la création. La programmation invite, pour sa 8ème édition, quatre compagnies. 
Du 06 au 10 septembre : Un jour j’ai rêvé d’être toi de la Cie Shindô

Du 13 au 17 septembre : Terre Sainte de la Cie Lettre Ouverte
Du 20 au 24 septembre : Morsure de Manon Chricen
Du 27 au 01 octobre : Voraces de Geoffrey Mandon

Informations pratiques

Théâtre de l’Opprimé
78 rue du Charolais
75012 Paris

reservation@theatredelopprime.com
tél 01 43 40 44 44

Crédit Photo : Baptiste Muzard