More
    More

      Plus vraie que nature au théâtre des Vedettes

       

      Julien a trente ans, enchaîne les histoires sans lendemain, et devient cynique dans son désespoir de ne pas trouver la femme de sa vie, celle qui saura le retenir. François, son meilleur ami, lui offre, pour son anniversaire, la femme parfaite : Chloé, un androïde imitant parfaitement le corps humain jusque dans les moindres détails à programmer soi-même. Seulement, voilà : une fois programmée, Chloé ne sait plus qu’elle est un robot et se comporte en tous points comme une humaine, et les deux amis tombent doucement sous son charme.

      L’interprétation de Marie Coutance, très juste, peut parfois perdre le spectateur et on en vient à se demander qui est artificiel et qui ne l’est pas dans cette drôle de compagnie. Rémi Martin et Matthieu Birken ne sont pas en reste et nous proposent un duo plus complexe qu’il n’y paraît, pour créer une synergie finalement très humaine.

      Cette pièce de Martial Courcier, mise en scène par Pascal Gimenez, au-delà d’un premier niveau de lecture qui ressemble à un portrait ironique des trentenaires, de nous-mêmes, et malgré la mise en scène qui pose une narration très légère et presque sans conséquences, pose des questions fondamentales : qu’est-ce qui caractérise le vivant ? A partir de quand peut-on dire qu’une intelligence artificielle est davantage qu’un simple programme ? Et par-dessus tout, que veut-on dire lorsqu’on parle de sentiments réels ?

      Le spectacle se joue jusqu’au 15 mars au théâtre des Vedettes à Lyon, puis reprend du 27 mars au 8 mai les vendredi et samedi à 21h30, et vous pouvez d’ores et déjà en visionner le trailer sur internet:

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.