More
    More

      L’Atelier des Lumières nous fait voyager en Méditerranée

      Un voyage magique et surprenant, ça vous tente ? Nous vous donnons rendez-vous à l’Atelier des Lumières, au 38 Rue Saint-Maur dans le onzième arrondissement de Paris. Des expositions immersives qui nous transmettent frissons et émotions.

      Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée est l’exposition à la une jusqu’au 3 janvier 2021. Cependant, vous pourrez également découvrir en nocturne (de 18h30 à 20h) jusqu’au 15 novembre 2020 l’exposition sur le photographe Jimmy Nelson.

      L’Atelier des Lumières, c’est quoi ?

      L’atelier des Lumières représente le premier Centre d’Art Numérique à Paris. L’histoire du lieu est assez étonnante puisque, avant d’ouvrir ses portes au public en avril 2018, il s’agissait d’une fonderie créée au XIXe siècle. C’est pour cette raison que cet endroit est si spectaculaire. Avec ses 10 mètres de hauteur et son aspect entièrement métallisé, le côté industriel ressort et accroit notre immersion. Les 140 vidéoprojecteurs, 50 enceintes et 3300 m² de surface de projection à disposition ne peuvent que confirmer ces dires.
      Ce que l’Atelier propose parait étonnant voire même insensé, découvrir l’art de façon dynamique, sur des écrans géants et sans dénaturer les œuvres. Et, bien que l’idée puisse sembler inimaginable à réaliser, les faits sont là. En face de nous et tout autour, nous sommes transportés droit dans les peintures de Renoir, Monet ou encore Chagall.
      Cette nouvelle approche nous permet de découvrir différemment les œuvres que nous pouvons contempler au travers des musées.

      Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée

      L’exposition Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée illustre l’évolution de l’art et de ses mouvement comme l’impressionnisme ou encore le pointillisme en passant par le fauvisme. Plus de vingt artistes d’époques diverses se retrouvent, tels que Renoir, Monet, Pissarro, Matisse, ou encore Vlaminck, Dufy, Chagall et bien d’autres. Cette quarantaine de minutes rassemble plus de 500 œuvres éparpillées un peu partout dans le monde.

      Le jeu entre les lumières et la musique est d’un juste incroyable. Les décors paraissent parfois presque cosmiques, le sol semble bouger sous nos pieds. Les enfants courent dans ce grand espace, touchent les murs pour essayer de comprendre la magie qui les entoure. Les adultes eux même ont l’air confus et se laissent envoûter par ces décors en s’asseyant par terre, le regard enchanté. Nous finissons même par nous demander si ce qui nous entoure n’est pas un rêve ?

      De Vernet à Pissaro en passant par les impressionnistes

      Un large éventail d’artistes se dévoile lors de cette exposition. Les peintures se dépeignent sous nos yeux, les orages des œuvres représentant le port de Marseille de Claure Joseph Vernet semblent réels. Les éclairs bougent comme pour sortir des peintures et les bruits de tonnerre les accompagnent.

      Dans cette exposition, chaque détail compte. Les œuvres de Monet par exemple sont accompagnées par une projection de nymphéas qui viennent recouvrir le sol. Lorsque les peintures de Renoir apparaissent, c’est cette fois un parquet, typiquement parisien, qui vient se dessiner sur le sol. Il symbolise surement la ville qui inspira cet artiste, comme dans son fameux tableau Bal du Moulin de la Galette, un endroit se situant en plein Montmartre.

      Le Moulin de la Galette, Pierre-Auguste Renoir

      Lors de l’apparition de ce tableau sur ces immenses murs, l’émotion nous submerge. La musique, La Rêverie (Valse Musette) de Luca Longobardi, accompagne la danse des personnes peintes par Renoir. En effet, grâce à la technologie utilisée, certains couples du tableau sont mis en lumière et agrandis pour virevolter autour de nous.

      Nous sommes ensuite emmenés dans le sud de la France, où le ciel est bleu et les couleurs sont chaudes. Pour Henri-Edmond Cross par exemple, la découverte de la Méditerranée est une révélation. Précurseur du fauvisme, il abandonne peinture morte et portrait et libère de ses palettes des couleurs vives dans des paysages doux et chauds. Le climat et les contrastes de la mer et du sud ont conquis plus d’un peintre.

      Henri-Edmond Cross, Le Bois ou Nu sous bois,

      Si vous désirez aller à l’Atelier des Lumières en journée, cette exposition sera précédée de celle sur Yves Klein, originaire de Nice. Un programme court où les couleurs semblent vivantes…

      Pour visiter ce lieu, il faudra donc compter 14€ pour un ticket plein tarif et 12€ pour les tarifs réduits. N’oubliez pas de réserver en amont sur leur site internet afin de vous assurer une place.

      L’Atelier des Lumières ce n’est pas juste une projection de célèbres tableaux sur des murs. Il s’agit vraiment d’une immersion permettant de nous faire ressentir les émotions du peintre et de nous inclure aux chefs-d’œuvres. Ludique et pédagogique pour les plus petits, ce Centre d’Art Numérique permet aussi aux plus grands de s’éclipser, le temps d’une heure, du monde extérieur.

      1+

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.