More
    More

      Focus sur l’exposition Pompéi au Grand palais : Notre avis

      Pompéi, ville antique dont l’histoire semble tout droit sortir d’un livre de légendes, tant celle-ci nous paraît surréaliste. Conté maintes et maintes fois dans nos ouvrages scolaires, le récit de cette cité qui disparut dans un seul raz de marée de cendres et de gaz, intrigue un peu plus génération après génération. Preuve en est, l’exposition Pompéi au Grand Palais à Paris réunit les tranches d’âge diamétralement opposées. Et il serait malhonnête d’expliquer la présence des moins jeunes par le simple désir de faire plaisir aux enfants, si l’on prend le temps de remarquer l’intérêt qu’ils manifestent à l’égard des oeuvres exposées, ou bien encore du travail d’immersion réalisé.

      L’histoire de Pompéi.

      Nul besoin de nous éterniser à vous exposer en détails ce que vous prendrez le temps de découvrir durant votre marche guidée. Rappelons néanmoins la raison pour laquelle Pompéi est à ce jour l’un des épisodes historiques les plus connus.

      Nous sommes en 79 de notre ère. Pompéi, ville qui au fil des siècles a vu passer de nombreuses civilisations, est à ce moment là romaine. Bien que marquée par l’influence grecque qui caractérise certains de ses édifices, la population est constituée de romains jadis fortunés.

      Carte de Pompéi
      Jules-Léon Chifflot Maison du Centenaire à Pompéi aquarelle, gouache et rehauts d’or sur papier entoilé 162 cm x 115 cm 1903 Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts © Beaux-Arts de Paris, Dist. Rmn-Grand Palais / image Beaux-arts de Paris 


      Si la cité a connu diverses catastrophes naturelles au cours des décennies précédentes (les jours précédant l’événement furent eux-mêmes marqués par de multiples séismes annonciateurs), entraînant la fuite des plus riches, ce qui se passa le 24 octobre 79 fut sans précédent pour Pompéi et ses habitants. L’éruption du Vésuve, situé à quelques kilomètres seulement, surprit les pompéiens de par sa soudaineté. D’une violence et d’une vitesse extraordinaires, nul ne put fuir ni même survivre à cette catastrophe qui dura près de 20h.

      Ensevelie sous 7 mètre de décombres, la ville, comme figée dans le temps, conserva son aspect d’antan comme nulle autre à ce jour, et constitue à cet effet un site archéologique unique.

      Une exposition immersive.

      Visiter Pompéi n’est certainement pas le voyage le plus complexe à organiser, du fait de notre proximité avec la côte amalfitaine. Les arguments pour nous y rendre sont pléthore, entre gastronomie mondialement connue, et découvertes historiques. Toutefois, la case Pompéi n’a peut-être pas encore été cochée dans notre planning de voyages. Et avec l’année que nous vivons, elle ne le sera peut-être pas avant un moment.

      C’est donc en cette période si particulière dans notre histoire, que le Grand Palais offre aux parisiens et aux touristes estivaux la possibilité de découvrir l’un des récits les plus incroyables du passé.

      Après une marche de quelques minutes dans les couloirs du Grand Palais, illustrée notamment par quelques explications sur le travail que constitue l’archéologie au sens large, l’exposition Pompéi nous happe dès notre entrée dans le « Salon d’Honneur ». Agrémentée de projections murales gigantesques, nous sommes alors comme transportés 2000 ans en arrière, plongés dans une scénographie visuelle et sonore à 360°. Félicitons pour cela tout particulièrement le scénographe Sylvain Roca, ainsi que les équipes techniques, qui à travers leur travail ont permis cette exposition possible et réussie.

      L'exposition immersive

      Vue de l’exposition Pompéi 8 scénographie sylvain Roca
      © Rmn-Grand Palais / Photo Didier Plowy

      Une fois l’effet de surprise estompé, on se concentre alors sur les textes bordant les murs, qui nous racontent le quotidien de l’époque et plus précisément, celui des pompéiens. Si en découvrir les détails nous passionne aujourd’hui dans les livres ou encore sur internet, pouvoir le faire dans cet environnement immergeant y apporte une saveur toute particulière. On pourra peut- être reprocher leur faible nombre, mais les quelques objets d’époque exposés contribuent néanmoins à rendre le tout un peu plus vrai.

      Des découvertes captivantes.

      Massimo Ossana
      Le directeur général du Parc Archéologique de Pompéi, le professeur Massimo Osanna, devant une inscription électorale peinte
      Ier siècle après J.-C.
      Pompéi, Royal V
      © GEDEON Programmes

      La visite, agrémentée de nombreuses vidéos projetées dans des salles particulières, nous fait (re)découvrir l’histoire de cette ville vieille de plusieurs milliers d’années, le mode de vie de la population au moment de la catastrophe, et les nombreuses recherches archéologiques qui y ont été menées depuis le 18ème siècle jusqu’à maintenant. Massimo Osanna, directeur du site et archéologue de renom, apporte une clarté et un intérêt plus vif, grâce à son témoignage passionné. L’enthousiasme se mêle alors à la curiosité d’en apprendre davantage sur les plus récentes découvertes : maison d’Orion, maison au Jardin, etc.

      À n’en pas douter, la pièce centrale de l’exposition (au sens littéral comme au figuré), l’explosion du Vésuve, émerveillera les jeunes et les moins jeunes. Installé sur l’une des marches de ce mini auditorium, vous pourrez revivre comme si vous y étiez cet évènement effroyable. À cet instant, c’est la salle tout entière qui s’arrête, dans un vrombissement aussi impressionnant que l’assombrissement qui s’ensuit.

      D’une durée d’une heure environ, l’exposition « Pompéi » réussit donc à remplir la tâche qui lui fut confiée, nous immerger dans la ville de Pompéi, sa culture, ses rues, et sa fin. Bien que tragique, cette dernière n’a pas fini de nous captiver. Si bien évidemment aucune exposition ni aucun livre d’histoire ne peuvent nous transporter comme le fait le site même, l’exposition « Pompéi » au Grand palais se positionne sans équivoque comme une mise en bouche réussie d’un voyage qu’il nous doit de programmer : visiter la ville de Pompéi.

      Infos pratiques :

      Exposition Pompéi

      Salon d’honneur du Grand Palais, Paris

      Jusqu’au 27 septembre 2020

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.