More
    More

      Critique “Cabaret Shakespeare, La Cour des Miracles” de Bastien Ossart : Un OTNI précieux !

      Dans une salle intimiste du superbe Théâtre de l’Epée de Bois, lovée au cœur de la Cartoucherie, la compagnie Théâtre Les Pieds Nus a installé son Cabaret Shakespeare du 19 février au 3 mars 2018.

      Le Globe reconstruit sur les ruines de Camerapolis

      Parvenir à créer un ensemble cohérent à partir de diverses œuvres d’un auteur n’est pas une tâche aisée et donne parfois un résultat décevant. Le Cabaret Shakespeare non seulement parvient à sublimer les extraits des créations de William Shakespeare, mais constitue en lui-même un spectacle passionnant. La Cour des Miracles est un cabaret secret qui se tient malgré le couvre-feu. Dans la ville de Camerapolis règne un tyran prêt à tout pour conserver le pouvoir qu’il a volé et faire taire les contestations. La Cour des Miracles est le seul lieu où les langues peuvent encore s’exprimer librement et dénoncer la folie du monde et des Hommes. Et quel plaisir pour les oreilles d’entendre un parler franc soutenu par une diction et un jeu théâtral qui manquent cruellement aux représentations actuelles ! La plume de Bastien Ossart, drôle, incisive et juste, se marie à merveille avec celle de William Shakespeare pour nous conter la chute de Camerapolis.

      Le Cabaret Shakespeare ou le langage du cœur

      Le Cabaret Shakespeare porte très bien son nom. Voix, danse et chant se mêlent afin d’exprimer pleinement les sentiments portés par les personnages démesurés. La peinture même fait son apparition dans des tableaux vivants qui voient leur impact démultiplié. La musique et le théâtre de masque ne sont pas en reste et apportent cette petite touche de magie qui rend cette pièce de théâtre si unique. Le mélange des arts et des émotions est savamment dosé, permettant des transitions particulièrement réussies. Le passage du texte de Bastien Ossart à celui de William Shakespeare ne se reconnaît que par la connaissance des dialogues des œuvres de ce dernier, tant l’ensemble forme un tout cohérent et dynamique. Le Cabaret Shakespeare est un bien bel hommage à l’oeuvre de William Shakespeare, mais aussi au théâtre et à l’Homme.

      Une compagnie en or dans un théâtre de bois

      Le Théâtre de l’Epée de Bois de par son magnifique décor se prête tout à fait à la mise en scène du Cabaret Shakespeare. Dans la petite salle où se déroule la représentation, la scène se déploie jusqu’au sein du public. L’espace tout entier est mis à profit pour permettre aux acteurs d’évoluer et rapprocher davantage le public. La mise en scène, fruit du travail de Bastien Ossart, est éclatante, pleine de détails particulièrement bien trouvés. Les acteurs passent de personnages en personnages tout en narrant et jouant tour à tour l’histoire de Camerapolis. Touchants, drôles et justes, Iana Serena de Freitas, Antoine Melchior, Nevedya, Nataly Florez et Bastien Ossart font partie de ces comédiens capables de donner vie et âme à un spectacle. La distribution des rôles est soignée et le jeu d’acteur de chacun vaut celui des autres. Un spectacle tel que le Cabaret Shakespeare n’est pas de ceux qu’il nous est donné de voir tous les jours et mérite amplement le déplacement. La compagnie Théâtre Les Pieds Nus fait quant à elle partie de celles dont il ne fait nul doute qu’elle réserve encore bien des surprises à un public qu’elle ne peut que fidéliser.

      A la sortie du spectacle, il est certain que le mage Melchior avait raison sur un point : la meilleure pièce de théâtre qui a été, qui est et qui sera est bien le Cabaret Shakespeare !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité