More
    More

      Top 5 des séries les plus injustement méconnues du grand public

      Hommage aux séries qui n’ont pas assez (encore) marqués les plus jeunes.

      Il existe des petits bijoux du petit écran qui pourraient concurrencer les plus grands chefs d’œuvres cinématographiques. Cependant, ils sont toujours en second plan puisqu’ils proviennent d’un support si peu artistique et considéré comme trop populaire. Pour donner justice à ces séries bien trop ignorés, ce modeste article vient remettre les projecteurs sur les oubliés de la télévision. Voici le TOP 5 des séries les plus injustement méconnues des jeunes.

       

      5) The United States of Tara

       

      Une comédie subtile et fine mettant en scène une mère de famille, Tara, souffrant d’un trouble dissociatif de l’identité. Elle change ainsi plusieurs fois de personnalités, jonglant entre une adolescente nymphomane, un animal ou un vétéran du Viêt Nam. Sa vie familiale quotidienne et sa quête de vérité derrière le traumatisme à l’origine de sa maladie. Une belle réflexion sur la constitution de la personnalité chez l’Homme est en filigrane pendant trois saisons.

      tv_united_states_of_tara06

       

      4) The Wire

      La série que l’on ne devrait plus présenter. Sur écoute, le titre français, pose les bases du rôle du spectateur, face à une fresque aussi grande que Baltimore et constituée de toutes les nuances et personnages que l’on peut y trouver. Son objectivité saisissante et sa pertinence social et politique font de cette série un réel documentaire bien loin de tout manichéisme gauche et abrutissant face à des sujets très délicats et encore d’actualité dans les sociétés occidentales.

      The-Wire-James-Jimmy-McNulty

       

      3) Hatufim

      Sûrement la moins connue, Hatufim est pourtant la série israélienne qui a inspiré Homeland. Dans ce pays au centre des plus grandes crises géopolitiques et berceau des civilisations, on se plonge le temps de trois saisons dans une langue et un décor exotique.

      Hatufim-1

       

      2) Les Sopranos

      the-sopranos-2_7524

      Une famille italienne impliquée dans la mafia de la côte est américaine, connaît pourtant des problèmes très ordinaires. Entre violence et scènes de ménage, David Chase nous dépeint un univers aux antagonismes si peu paradoxaux. Une mise en scène culte, des dialogues à couper le souffle et un scénario qui tient en haleine sont les ingrédients  parfaits pour une série révolutionnaire, souvent considérée comme la meilleure de tous les temps.

       

      1) Oz

      La prison dans toute sa splendeur fétide et ses jeux politiques. La série pionnière qui a donné à HBO la réputation de politiquement incorrect si libérateur qu’on lui prête volontiers. Oz, bien avant les Sopranos, The Wire ou Game of Thrones, le langage cru et la carte blanche en terme de violence ont été brandi par les personnages d’un univers désenchanté et cynique. Une tragédie aux mille et un acte où manipulation, suspense et satyre surplombent en permanence les acteurs.

      oz01

      Qu’en est-t-il de VOTRE Top 5 ? Rétablissez la balance 😉

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.