More
    More

      The Defenders : Une série Marvel-Netflix à la hauteur? Notre critique.

      The Defenders est enfin là ! Ce crossover entre Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist s’est dévoilé le 18 juin sur la plateforme Netflix. On vous dit tout ce qu’on en a pensé ici !

      Après deux saisons pour Daredevil, et une pour chacune des 3 autres séries Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist, The Defenders était très attendue. Regroupant nos héros, leurs amis et associés, elle promettait beaucoup de bonnes choses. Alors, qu’en est-il réellement ?

       

      Une série visuellement réussie

      Visuellement, la série est magnifique. Les décors de Hell’s Kitchen et Harlem, ainsi que ceux des différents bâtiments utilisés nous permettent de rester plongés dans l’univers super héroïque instauré par les séries précédentes. Notez en particulier l’utilisation pertinente des couleurs. Au début, on remarque en effet lors des scènes avec Daredevil que le rouge ressort en majorité. Ce sont les tons qui dominent avec Jessica Jones. De la même manière, le jaune est à l’honneur avec Luke Cage, et les scènes avec Iron Fist sont majoritairement dans les tons verts. Mais lorsque nos quatre héros sont enfin réunis au Royal Dragon, les 4 couleurs ressortent. Le générique, qui, encore une fois, est magnifique, garde cette caractéristique.

      Les scènes de combat étaient plutôt décevantes dans Iron Fist, alors qu’elles étaient magistrales dans Daredevil. Et pour notre plus grand bonheur, on retrouve ici des chorégraphies à la hauteur des séquences du show concernant le Diable rouge ! Que ce soit la scène à Midland Circle, visible dans la bande annonce, ou la bataille finale, elles étaient chacune époustouflantes. Et la bande originale, réalisée par John Paesano, est encore une fois à la hauteur, en s’adaptant parfaitement aux séquences présentées.

       

      Un début lent mais The Defenders est à la hauteur de l’attente.

      Attention, risque de spoilers légers sur l’intrigue des 4 premiers épisodes, à ne pas lire si vous ne voulez rien savoir sur l’histoire.

      L’histoire monte crescendo lors de ces 8 épisodes. La mise en place des 4 personnages et leurs histoires principales respectives se fait très lentement. Puis, petit à petit, leurs intrigues se croisent avant leur rencontre définitive à la fin de l’épisode 3. Au contraire, la fin, avec la bataille ultime est très rapide, et surtout pas assez creusée. La série aurait probablement mérité 1 ou 2 épisodes supplémentaires.

      Malgré cela, The Defenders reste une série épique. Les quatre héros gardent chacun leur caractère, leurs manières d’agir, mais leur regroupement marche vraiment bien. Du côté des méchants, on retrouve des anciens, comme Bakuto ou Madame Gao, mais aussi des nouveaux avec en particulier Alexandra, celle qui est à la tête de la Main. Cette dernière est particulièrement réussie ! On comprend ses intentions, et comment elle compte l’obtenir, en particulier grâce au Black Sky, ou plutôt Elektra, fraîchement ressuscitée. Le retour de son personnage est mitigé, tant ses motivations restent obscures.

       

      En conclusion, The Defenders est un must-see pour tous les fans des séries Marvel-Netflix. Des scènes de combat jouissives et un visuel réussi rattrapent un scénario qui fait parfois défaut. Faites attention à ne pas louper la scène post-générique, qui donne un premier aperçu du spin-off consacré au Punisher !

      L’intégralité de la série, ainsi que Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist sont à retrouver sur Netflix France dès à présent.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.