Critique  » Troie : La chute d’une cité  » de Netflix : Une nouvelle version du mythe d’Homère

Critique  » Troie : La chute d’une cité  » de Netflix : Une nouvelle version du mythe d’Homère

Critique  » Troie : La chute d’une cité  » de Netflix : Une nouvelle version du mythe d’Homère

Photographie

Musique

Acteurs

Réalisation

Summary:
Une version intéressante, mais pas suffisament prenante.

58%

Médiocre

 

Avis aux fans de mythologie et d’histoire, vous ne pouvez pas passer à côté d’une série contant les aventures antiques d’Homère ainsi que d’autres épopées grecques telles que les Chants Cypriens. Troie : La chute d’une cité ou Troy : Fall of a city en VO, a été lancée par Netflix et la BBC début d’Avril 2018. La mini-série créée par David Farr, compte une saison de 8 épisodes. Est-ce que la série nécessite un coup d’œil attentif ? Justfocus vous répond. Attention cet article peut contenir des spoilers.

Synopsis : 

À la recherche de la femme promise par Aphrodite, le berger Pâris découvre sa véritable identité, s’éprend d’Hélène de Sparte… et déclenche la guerre de Troie. Mêlant intrigue, action, et drame, le mythe d’Homère est ici revisité à travers les grandes figures de la guerre de Troie, telles qu’Ulysse, Agamemnon, Patrocle, Achille, Ménélas, Hector, Andromaque…

Un atout visuel :

Dès le premier épisode, on est tout de suite émerveillé par les plans et les couleurs chatoyantes. Les décors et les paysages nous plongent instantanément dans l’univers antique de Troie. Pour ce qui en est des costumes, la série n’as pas lésinée sur les moyens. Les lieus de tournages sont particulièrement adaptés aux aventures de Paris, fils de Priam. Autant dire que visuellement, le travail a été d’une réelle qualité. Esthétiquement parlant, on peut se permettre d’admirer la série.

Un casting quasi anonyme :

Au niveau du casting on réalise assez vite que les acteurs ne sont pas forcément des têtes d’affiches, voir pour certains des quasi anonymes. Le jeu d’acteur reste assez médiocre voir parfois vide et inadapté à la situation. Hélène de Troie est particulièrement mauvaise dans son rôle, qui est pourtant si central dans l’histoire. Toutefois on reconnaît des visages familiers tels qu’Alfred Enoch, alias Dean Thomas dans la saga Harry Potter apparaissant également dans How To Get Away With Murder, ou encore Joseph Mawle incarnant Benjen Stark dans Game Of Thrones. Malgré un jeu d’acteur assez pauvre, il faut tout de même souligner une performance stupéfiante. Il s’agit de celle de Joseph Mawle, incarnant un Ulysse tourmenté entre son honneur et ses valeurs. Sa participation est une véritable révélation, lui qu’on avait si peu vu dans Game Of Thrones, ainsi que dans une apparition dans la série Sense 8.

Un parti pris intéressant :

Concernant le mythe en lui-même, l’histoire est quelques peu édulcorée mais le cheminement est plutôt juste. La diversité est davantage présente dans cette version du mythe de Troie. En effet, l’acteur David Gyasi incarne un Achille de couleur noire. Ce parti pris marque une évolution dans l’état d’esprit actuel du cinéma, c’est-à-dire un acteur noir pouvant incarner un héros aussi mythique qu’Achille, phénomène que l’on observe que trop peu auparavant. De plus, cette version du mythe a choisi de personnifier les dieux et déesses tels que Zeus ou encore Aphrodite. Un choix intéressant pour se rendre compte de l’impact religieux des dieux à l’Antiquité.

Etat de l’art :

La série Netflix co-produite par la BBC apporte sa pierre à l’édifice quant aux adaptations du mythe d’Homère et vaut le coup d’œil. Même si le format série permet d’apporter un certain nombre de détails de l’histoire, elle s’inspire beaucoup de la version cinématographique de Wolfgang Petersen, Troie , sortie en 2004. Il est alors difficile de faire le poids et de se distinguer face à un monument tel que ce film. Si on s’en tient à la véracité historique de la série, celle-ci n’est pas toujours exacte. Troie : La chute d’une cité reste tout de même une série agréable à regarder, mais n’est évidemment pas d’une grande profondeur.

 

Et ensuite ?

En fonction de la critique, le péplum pourrait avoir une suite dans une saison 2. Il serait alors question d’adapter l’Odyssée d’Homère. Rien n’est encore confirmé pour le moment, mais un script a déjà été commandé. Ce serait alors peut-être l’occasion de se concentrer sur l’unique personnage et acteur ayant provoqué de l’intérêt dans la série : Ulysse.

 

Bande Annonce Troie : La chute d’une cité 

 

 

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.