More
    More

      RUN, la nouvelle série OCS par les créatrices de Fleabag

      RUN, c’est le retour le duo Phoebe Waller-Bridge et Vicky Jones. Après le succès de Fleabag, les deux jeunes femmes nous présentent une série qui réalise un fantasme partagé par beaucoup de gens. Et si on quittait tout pour s’enfuir? 

      RUN, la nouvelle série OCS par les créatrices de Fleabag

       

      Le pitch

      Ruby (Merritt Wever, immanquable dans Unforgettable) est une jeune mère de famille qui, au premier abord, ne semble absolument pas épanouie. Nous la rencontrons pour la première fois sur le parking d’un supermarché Target (l’action se déroule aux USA). Elle est au téléphone avec son époux qui lui demande d’annuler son cours de yoga pour réceptionner un colis livré à leur domicile. Ruby accepte. Mais alors qu’elle s’apprête à retourner chez elle, elle reçoit un sms, avec un seul mot : RUN. L’expéditeur : Billy.

      La jeune femme est choquée, angoissée et en même temps, excitée par la vue de ce message. On comprend alors vite que ce Billy a joué un rôle important dans la vie de Ruby et que « RUN » est un code établi entre deux personnes. Ayant pris sa décision, Ruby envoie également le sms signalant son accord. Et c’est ainsi que l’aventure commence.

      RUN, entre rom-com et thriller en (presque) huis-clos

      Voilà la promesse de la dernière création signée Vicky Jones et Phoebe Waller-Bridge. Nous connaissons déjà ces deux talentueuses jeunes femmes grâce à la série Fleabag, adaptée de la pièce du même nom. Alors que Waller-Bridge est sur le devant de la scène (mais aussi à l’écriture), sa meilleure amie, Jones, agit en coulisses en tant que scénariste et productrice. Et dans RUN, on retrouve le charme des créations du duo.

      Dès le début, le rythme est donné et le spectateur se retrouve témoin d’une fuite honteuse, mais tellement excitante, d’une jeune mère de famille déboussolée et désillusionnée. Après avoir pris l’avion pour New York, elle rejoint Billy, interprété par le génial Domhnall Gleeson (Black Mirror, About Time) dans un train en direction de Chicago. Train qui semble être le décor principal de l’intrigue. Sont-ils d’anciens amants ? Des amoureux d’enfance qui se retrouvent enfin ? Est-ce que Ruby est réellement la seule à fuir quelque chose ? Seul le temps et les épisodes de RUN vous le diront. L’histoire ne se dévoile que petit à petit, comme dans une enquête de détective. Nous ne savons pas pourquoi ils sont là, comment ils en sont arrivés à se fixer ce rendez-vous, mais on meurt d’envie d’en connaître plus.

      La tension entre les deux personnages, à la fois sentimentale et sexuelle, nous saisis dès l’instant où ils se retrouvent réunis à l’écran. Nos sentiments face à leurs frasques se complexifient au rythme des leurs. C’est d’ailleurs ainsi que l’on retrouve la patte Waller-Bridge/Jones, qui avait tant plu dans Fleabag. L’ambiguïté entre l’excitation et l’indifférence, la passion et le platonique, l’amour et la haine… Avec RUN, les frontières se brouillent. Ruby et Billy ne sont définitivement pas des protagonistes ordinaires.

      La promesse appétissante de RUN

      Avec un tel casting et deux premiers épisodes aussi réussis, on attend une saison 1 à la hauteur de cette mise en bouche. Phoebe Waller-Bridge fera d’ailleurs partie de l’aventure, dans un rôle secondaire. La talentueuse actrice au planning ultra-chargée (entre les récompenses pour Fleabag et l’écriture du prochain James Bond) a tout de même tenu à faire une apparition dans le projet de sa meilleure amie !

      Les codes de la comédie romantique rencontrant ceux du thriller, on peut s’attendre à beaucoup de surprises de la part de RUN. Meurtre, disparitions, vengeance… Quelques intrigues ont déjà été mise en place et il nous tarde de voir comment elles prendront forme.

      RUN est diffusée en France sur la plateforme OCS. Foncez !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.