More
    More

      Retour sur American Horror Story : Roanoke

      Après 5 saisons assez inégales, Ryan Murphy a décidé de s’attaquer à l’un des mythes les plus connus du folklore américain : la colonie de Roanoke.  Présenté sous la forme d’un documentaire intitulé « My Roanoke Nightmare », l’histoire suit un couple, Shelby et Matt Miller, vivant à Los Angeles, qui, après l’agression de Matt ayant failli causer sa mort ainsi que la fausse couche de Shelby, décide de déménager pour la Caroline du Nord. Ils y achètent une ancienne ferme construite en 1790, sans savoir que des événements bien plus sombres les y attendent. Retour sur American Horror Story Roanoke.

       

      Attention, l’article sera bien évidemment rempli de spoilers !

      american-horror-story-season-6-teasers2
      Pour ceux qui dorment au fond de la salle, Roanoke était une colonie britannique installée sur l’île de Roanoke (fallait s’en douter) en Caroline du Nord. Pour faire court, une colonie s’installe en 1587 sur l’île : 110 colons dont 18 femmes. À peine sont-ils arrivés que naît le premier enfant issu d’une colonie : Virginia Dare. Et peu de temps après, le chef de la colonie, John White est obligé de retourner en Angleterre pour ramener des provisions. Malheureusement, il est retenu par la guerre contre l’Espagne et son Invincible Armada. Il ne revient que 3 ans plus tard. Et stupeur à son retour, le camp est vide ! Au centre du camp, on trouve le mot Croatoan gravé sur un arbre. Aujourd’hui encore, on ignore ce qui est arrivé aux colons.  

      croatoan

      La saison s’inspire librement de cette légende pour plonger ses protagonistes dans l’horreur. On retrouve bien sûr tous nos acteurs fétiches : Sarah Paulson, Kathy Bates, Angela Basset, Evan Peters, Lady Gaga et j’en passe.

       

      Une saison plus sombre mais plus originale

      La série adopte une forme narrative particulière : l’histoire nous est racontée à travers des émissions TV et se découpe en trois parties.

      Épisodes 1 à 5 : My Roanoke Nightmare. Shelby et Matt sont un jeune couple californien. À la suite d’une agression, ils décident de déménager. Et tant qu’à faire, ils décident de partir à l’autre bout du pays, en Caroline du Nord, où ils achètent une propriété hantée. Leurs mésaventures sont présentées à travers leur témoignage et une reconstitution. Des acteurs jouent le rôles des personnes ayant vécus à Roanoke qui, eux, apparaissent dans des témoignages face caméra. 

      myroanokenightmare

      Épisodes 6 à 9 : Return to Roanoke : 3 days in Hell. Après le succès inattendu de My Roanoke Nightmare, Sidney le producteur de la série décide de renvoyer toute l’équipe dans la maison : ceux qui ont vraiment vécu l’histoire et ceux qui ont joué leurs rôles dans la reconstitution. Ils sont filmés pendant toutes la durée du séjour. Séjour qui commence par : « un seul d’entre eux sera vivants après les 3 jours ». Belle ambiance !

      68054599beb3b60112bc3c6b3bfb53f9

      Épisode 10. On retrouve 3 émissions pendant ce dernier épisode, Crack’d, qui retrace le parcours judiciaire de Lee Harris. Lee est la sœur de Matt, seule survivante de Roanoke, accusée des meurtres qui ont eu lieu pendant Return to Roanoke. L’épisode se conclut sur un épisode de Spirit Chaser, ou un groupe de jeunes passionnés viennent filmer les esprits présents sur la propriété. Ce qui va s’avérer plus mortel que prévu… Vous l’aurez remarqué, il manque ici une des émissions présente dans cet ultime épisode. Pas de panique, j’y reviens plus tard, histoire de conserver un peu de suspens.

      spirit-chaser

       

      La saison du trop ?

      Cette saison ne nous épargne rien : les protagonistes meurent empalés, éventrés, brûlés vifs, égorgés, mangés vivants, criblés de flèches, le crâne explosé, et j’en passe. Les scènes sont crues, extrêmement violentes, voire choquantes. Le meurtre des jeunes fans de la série My Roanoke Nightmare dans l’épisode 9 est particulièrement horrible et surtout, gratuit. On est face à un dilemme : la série doit-elle devenir malsaine pour être horrifique ?

      Tous les épisodes sont effrayants grâce à l’impressionnante galerie de fantômes : le Piggy-man (qui nous réserve de nombreux sursauts), Edward Mott le premier propriétaire (des effets très réussis, il est très inquiétant tout en restant le plus sympathique revenant), les Chen (mentions spéciales pour eux, leurs scènes sont terrifiantes), les infirmières, la bouchère et ses fidèles. Ajoutez à ça une sorcière déesse, une lune rouge, une pluie de dents, des autochtones cannibales et vous aurez un folklore complet, flippant et très bien garni. Était-ce nécessaire de montrer aussi précisément des morts si dérangeantes ? Les suggérer hors-champ n’aurait pas suffi à l’horreur ?

      american-horror-story-roanoke-season-6-teeth

      American Horror Story tend ici vers la surenchère de gore (alors qu’on lui reprochait sur certaines autres saisons d’être trop soft). L’histoire n’en reste pas moins intéressante, on s’inquiète vraiment pour les personnages qui nous touchent par leurs faiblesses, on se demande qui va être le prochain à y passer, surtout vu le rythme effroyable des décès.

      Dans sa forme, la saison offre une critique très réjouissante de la culture du voyeurisme qui se développe de plus en plus au travers des émissions de télé-réalité. Chacune des émissions présentées reprend des concepts populaires aux États-Unis : chroniques criminelles et surnaturelles, reality-show, émissions judiciaires, talk-show, morning show, émissions paranormales. Dans l’épisode 9, même les réseaux sociaux et les influenceurs sont critiqués. Ryan Murphy a très bien su présenter le paysage audio-visuel et ses travers.

       

      Les liens entre les saisons

      On se rappelle l’apparition de Pepper et Sœur Mary Eunice dans Freakshow et de Queenie dans Hotel. Roanoke n’échappe pas à cette tradition et on retrouve encore plus de liens que dans les autres saisons.

      ahs-all-seasons

      Une théorie de fans, ensuite confirmée par Ryan Murphy himself concerne Scáthach, la sorcière incarnée par Lady Gaga dans la reconstitution. Cette femme a été persécutée à son arrivée dans le nouveau monde et elle s’est découvert des impressionnants pouvoirs surnaturels. Cela ne vous rappelle rien ? Scáthach est la première suprême, chef spirituelle des sorcières que l’on retrouve dans la saison 3 : Coven. Cette révélation pose un petit problème : une seule suprême est censée exister à la fois. Hors, Scáthach est immortelle. On ne comprend donc pas vraiment comment elle a pu transmettre ses pouvoirs. Peut-être pourrons nous en rendre compte dans une future saison cross-over ?

      Croatoan ! Le mystérieux mot retrouvé à Roanoke est aussi mentionné dans plusieurs saisons : la 1 et la 6. Dans les deux saisons, ce mot est représenté comme empli de pouvoir, il sert à repousser les forces obscures (avec plus ou moins d’efficacité, RIP Ashley).

      Un clin d’œil plus qu’un véritable lien : le Piggy-man. Inspiré d’une légende urbaine américaine, on le voyait dans la première saison. Une des patients du docteur Harmon était terrifiée par cet humain à tête de cochon. Et on le retrouve en bien plus terrifiant parmi les suiveurs de la bouchère.

      Dans le season finale, on retrouve un personnage emblématique d’Asylium : Lana Winters. La célèbre journaliste sort de sa retraite (qu’elle a pris après avoir abattu son fils, le psychopathe Bloody Face) pour interviewer Lee Harris, la survivante de Roanoke. Les deux protagonistes sont proches car elles ont vécu la même expérience traumatisante : tuer pour survivre. On est ravis de revoir Sarah Paulson dans un de ses rôles les plus forts.

      qdyp1na

      Dans l’ensemble, on a une saison assez inégale. Elle est très inquiétante, glauque, choquante (parfois trop), en somme ce qu’on pourrait attendre d’American Horror Story. Le début est lent malgré la surprise du format, puis tout s’accélère, s’enfonce dans la noirceur. L’épisode 6 surprend vraiment, le 10 nous laisse perplexe… Et surtout on a toujours un milliard de questions ! Pourquoi Lee est-elle devenue un fantôme mais pas les autres participants à Return to Roanoke ? Pourquoi Shelby n’est-elle pas partie en courant après la pluie de dents ? Pourquoi Lee et Shelby retournent-elles à Roanoke (on comprend que l’une veut nettoyer son honneur et l’autre retrouver Matt, mais… ce n’est pas suffisant pour mourir !) ? Qu’est devenue la sorcière ?

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité