More
    More

      Quantico : Notre avis sur l’épisde pilote

      Quantico est la nouvelle série de ABC, lancée hier soir aux Etats-Unis. L’histoire est celle de nouvelles recrues du FBI qui vont suivre une formation intensive. 9 mois plus tard, l’un d’entre eux sera responsable de la plus grosse attaque terroriste des Etats-Unis depuis le 11 septembre. On retrouve dans ce nouveau show quelques têtes connues, telles que Johanna Braddy (Greek, UnReal) ou Josh Hopkins (Cougar Town), entre autres.

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que Quantico démarre très fort. En effet, l’intrigue est menée tambour battant et on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. Beaucoup de personnages aux lourds secrets à découvrir, un enchainement de situations, de révélations, et déjà beaucoup de surprises. D’ailleurs, et je ne suis pas la seule, l’épisode m’a fait penser à un pilote de Shonda Rhimes, avec un mix d’How to get away with murder (en ce qui concerne les flashbacks et flashforwards à suspense) et de Grey’s Anatomy (Alex a une relation d’un soir avec un garçon, mais il s’avère qu’elle va devoir travailler avec lui…). Cela est donc plutôt de bon augure pour les fans du genre.

      Le suspense est donc omniprésent dans ce pilote car on découvre Alex des mois plus tard au milieu des décombres, suite à l’attaque terroriste. Celle-ci est arrêtée, et son interrogatoire démarre. J’ai aimé la construction de l’épisode car on navigue entre présent, passé et futur, ce qui nous permet de connaître rapidement les personnages. Alex revient donc sur ses premiers jours en tant que recrue. On découvre ainsi que chacun a des secrets à cacher. J’ai trouvé toutes les histoires intéressantes, aucune ne m’a ennuyée, et j’ai trouvé le jeu des interviews vraiment bon.

      quantico abc

      Suite à ces interviews, les révélations sur chacun s’enchaînent et les retournements de situation commencent. Je ne développerai pas chaque découverte car tous les personnages sont concernés et la liste serait longue. Revenons tout de même sur le point fort de l’épisode : on découvre qu’Eric, une recrue, est responsable de la mort d’une adolescente. Celui-ci, afin d’éviter que son secret ne soit révélé, prend un camarade en otage pour finalement se suicider devant tout le monde. Voilà le genre de scène que nous pouvons trouver dans Quantico. Rien de très subtil ou de novateur, mais tout de même très efficace pour faire monter la pression.

      Passons à la fin de l’épisode, qui, selon moi, gâche en partie ce pilote. Alex est finalement arrêtée car elle soupçonnée d’être responsable de l’attentat et visiblement victime. Elle parvient néanmoins à s’échapper grâce à des ressorts scénaristiques plus que douteux, et le tout en devient plutôt ridicule. J’espère que la suite de Quantico sera plus dans la finesse afin de rattraper ce mini fiasco de fin, et que les ficelles afin d’innocenter Alex ne seront pas aussi grosses (car on s’en doute, ça ne sera pas elle la coupable).

      En résumé, Quantico nous délivre un bon pilote, qui présente bien les choses et entre dans le vif du sujet. La fin de l’épisode est cependant décevante car tout paraît trop impossible. Je regarderai néanmoins la suite avec plaisir car j’ai envie d’en savoir plus sur cette histoire. Entrée en matière plutôt réussie, donc !

      1 COMMENTAIRE

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité