More
    More

      Notre critique du Spotless de Canal +

      Canal + récidive avec une création originale signée Ed McCardie (Shameless UK) et Corinne Marrinan (Les Experts

      Cocorico, la France est capable de produire une série ambitieuse ! Spotless suit deux frères français, Jean et Martin Bastière. Le cadet Jean (Marc-André Grondin) mène une vie bien rangée, à Londres, avec sa femme et ses enfants, l’aîné Martin (Denis Ménochet) est un peu plus fougueux, il débarque chez son frérot avec un cadavre plein de cocaïne et lui demande de l’aider à l’ouvrir dans sa cave et à revendre la petite poudre, tout ça avec un air léger. Derrière le sang (beaucoup de sang) et les viscères, on a des touches d’humour noir british bien senties, mixées à une bande son soignée.

      Spotless

      Bon, on se demande pourquoi ces deux frères français discutent en anglais même quand ils sont entre eux. D’un point de vue production c’est compréhensible étant donné que c’est une co-création franco-britannique, d’un point de vue scénaristique ça ne tient pas vraiment debout… Mais en passant outre, on trouve quand même une relation fraternelle intéressante. On comprend qu’un passé lourd les a séparés, mais que malgré tout les deux frères se soutiennent. Cette série a un côté Breaking Bad pour l’enchaînement des tuiles qui tombent sur la tête du duo et bien sûr Dexter pour le côté « je nettoie des scènes de crime dans la vie et je me sers à mauvais escient de mon talent ». En seulement deux épisodes, ils ont réussi à s’empêtrer dans une belle mouise sur fond de drogue et de meurtre et il sera intéressant de voir comment ils vont s’en sortir en 10 épisodes. Ce qui attire le plus notre attention, c’est ce passé familial : à l’aide de quelques flashbacks de leur enfance, on comprend qu’ils cachent quelque chose. Mais quoi ?

      Retrouvez deux épisodes de Spotless tous les lundis sur Canal +

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.