More
    More

      « Lupin » sur Netflix, la série au vif succès qui soulève les débats

      Lancée le 8 janvier 2021 sur Netflix, la série Lupin avec Omar Sy rencontre rapidement un vif succès à l’international. Véritable prouesse de la part de la série télévisée française, elle réussit là où beaucoup de ses consœurs ont échoué : percer aux Etats-Unis. En effet, Lupin est la première série française à entrer dans le top 10 US de Netflix où elle se hisse jusqu’à la première place le 10 janvier 2021. Et comme un succès n’arrive rarement seul, de nombreux débats ont été soulevés à la suite de la sortie de la série. Des débats principalement portés sur le choix d’Omar Sy comme la réinterprétation contemporaine du cambrioleur gentleman Arsène Lupin. Jugée totalement incohérente par ses détracteurs via une vague de commentaires sur Twitter, la réinterprétation moderne de la figure littéraire créée par Maurice LeBlanc par un homme noir serait trop subversive et désinhibitrice des valeurs historiques du personnage et de l’époque.

      Polémique autour du contexte socio-historique des romans d’Arsène Lupin et de l’adaptation sérielle

       

      Pour recontextualiser, les romans et les nouvelles de Maurice LeBlanc mettant en scène la figure du cambrioleur gentleman Arsène Lupin sont publiés de 1905 (Arsène Lupin gentleman-cambrioleur) jusqu’en 1939 (Les Milliards d’Arsène Lupin). Un roman posthume a été publié en 2012 par les Editions Balland (Le Dernier Amour d’Arsène Lupin).

      Arsène Lupin est donc, vous l’aurez compris, un gentleman cambrioleur évoluant dans la société bourgeoise française durant la Belle Epoque (1880 – 1914). Né noble et aisé, il profite de son statut et de son influence comme couverture pour sa seconde identité et pour accomplir ses méfaits lorsque le crépuscule pointe le bout de son nez. Fin stratège et homme de goût, Arsène Lupin n’a jamais recours à la violence pour réaliser ses crimes. Ses seuls recours sont sa classe, son élégance et son intelligence qui lui servent à utiliser l’art du déguisement avec adresse.

      Suivant un code de l’honneur bien précis, il ne vole jamais aux femmes ni aux plus pauvres même s’il est moins rentable de s’attaquer à ces derniers.

      L’argument principal des personnes non-satisfaites du choix d’Omar Sy comme réinterprétation d’Arsène Lupin est sa couleur de peau. Non-crédible et incohérente par rapport au contexte socio-historique de l’histoire des romans d’Arsène Lupin selon ces derniers.

      Néanmoins, la population afro-descendante était belle et bien présente en France dans les années 1900.

      Severiano de Heredia (1836 – 1901), premier président du conseil municipal de Paris métis en 1879-1880. Elu député de la Seine de 1881 à 1889 et ministre des travaux publics sous le gouvernement de Michel Rouvier en 1887 durant six mois, il mènera diverses luttes afin de garantir plus de justice sociale et d’améliorations de la vie sociale pour les travailleurs les plus précaires.

      Hégésippe Jean Légitimus (1868 – 1944), député de la Guadeloupe, joua un rôle essentiel dans le développement du mouvement socialiste Antillais. Elu député en 1898 et président du conseil général en 1899, il a été l’instigateur d’un mouvement vers le progrès lors de ces années politiques.

      Pour faire référence à Omar Sy et à sa récente interprétation dans Chocolat, Rafael Padilla alias « Chocolat », artiste-clown. Grande star du cirque de la fin du 19ème siècle, il est notamment connu pour ses actions auprès d’enfants malades.

      Ces « oubliés de l’Histoire » font partie intégrante de l’Histoire de la France et dans ce débat actuel, il est important de rappeler leur impact et leur existence dans cette dernière. Evidemment, il n’y avait pas que des personnes noires évoluant dans des domaines reconnus tels la politique ou la culture. De nombreux Afro-descendants vivaient et travaillent déjà en France à cette époque.

      Un regard tourné vers l’Histoire dans cette polémique sur le choix d’Omar Sy dans la figure contemporaine d’Arsène Lupin pour, dans un premier temps, mettre en lumière une part souvent trop peu valorisée de l’Histoire et, dans un second temps, soulever et pointer du doigt des thématiques très actuelles.

      Réincarnation d’Arsène Lupin dans un 21ème siècle moderne

       

      Omar Sy incarne dans la série, non pas le grand Arsène Lupin, mais bel et bien un de ses fervents fans et sa réincarnation spirituelle moderne : Assane Diop.

      Personnage révélateur d’enjeux sociaux actuels, il confronte aussi la figure d’Arsène Lupin qui au fil de ses aventures et de ses vols répétés à de riches bourgeois, se perd et devient lui-même ceux sur qui il a toujours sévi. Dans l’adaptation sérielle Lupin, Assane Diop fait face, avec plus ou moins de subtilités, à un système empli d’inégalités sociales. Fils de Babakar Diop, immigré sénégalais devenu chauffeur pour un richissime homme d’affaire, il voit son monde s’écrouler lorsque ce dernier est accusé à tort du vol d’un collier appartenant à son patron. S’en suit une désillusion pour le jeune Assane Diop : son père est envoyé en prison où il meurt tragiquement.

      Intelligemment, le showrunner et scénariste britannique Georges Kay (Criminal) choisit, pour incarner l’habilité, l’audace, mais surtout la dimension de camouflage propre à Arsène Lupin, comme héritier des temps modernes de ce dernier, un personnage noir. Au-delà d’une simple transposition, il y a ici une volonté du créateur de la série de renouveler la figure littéraire de Maurice Leblanc et de l’adapter au 21ème siècle. Arsène Lupin devient donc l’icône française à l’instar de Sherlock Holmes pour les britanniques à être remis au goût du jour et modernisé.

      « Je voulais montrer la France à travers les yeux d’un personnage d’origine ethnique différente (…), qui sans être un Robin des bois pourrait faire éclater la bulle de L’Establishment français » dit-il lors d’une interview pour l’AFP.

      Une chose est sûre, c’est que ce choix a sûrement eu l’effet escompté. Permettant de révéler et de mettre en lumière certaines thématiques fortes notamment les inégalités et conflits sociaux sous un angle différent et non-usuel, la série Lupin est rythmée par différentes intrigues constellées par des références aux romans de Maurice LeBlanc.

      Finalement, la série reste un franc succès. Par son esthétique incroyable, son ambiance intrigante et son rythme, pulsés par les quelques intrigues et les clins d’œil au cambrioleur-gentleman, elle représente un divertissement sympathique, agréable avec une visée progressiste. Enfin, Lupin a le grand mérite d’avoir relancé mondialement la vente des romans d’Arsène Lupin de Maurice LeBlanc. La discussion d’une saison 2 est déjà fortement envisagée et demandée par les fans.

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité