More
    More

      Game of Thrones : les dessous de la saison 5 (critique DVD)

      Le DVD de la saison 5 de Game of Thrones nous fournit non seulement les 10 épisodes de la saison, mais nous entrons également dans les coulisses de la série à travers les commentaires audio sur les épisodes, les featurettes et les scènes coupées. Tous les détails dans cet article !

      On pensait tout connaitre de l’univers de Game of Thrones, les acteurs donnent beaucoup d’interview et se livrent souvent sur les secrets de tournage. Mais lorsqu’on leur demande de parler sur un épisode en particulier, et lorsqu’ils sont accompagnés des membres de l’équipe technique qui créent cet univers majestueux, c’est encore plus de détails qui nous sont donnés, et ça nous passionne.

      Le coffret DVD en lui-même est très beau, sans parler de la qualité de l’image qui est importante pour une série comme Game of Thrones. Dans ce coffret, nous avons droit à 5 DVDs qui comportent chacun 2 épisodes. Il y a également les bonus : les commentaires audio pour chaque épisode et des petites featurettes sur un thème précis.

      Les commentaires audio

      Les équipes techniques et les acteurs forment une équipe très intéressante pour commenter les épisodes. On a à la fois des détails sur la construction des scènes et sur les aspects techniques du tournage, mais aussi le ressenti des acteurs sur l’évolution de leur personnage et comment ils ont vécu ce tournage. C’est aussi drôle d’entendre l’accent réel de chacun et de discerner leur personnalité lorsqu’elle n’est pas cachée derrière un personnage !

      Episode 1 :

      Michael Slovis (réalisateur), David Franco (chef opérateur), Ciaran Hinds (Mance Rayder)

      Episode 2 :

      Nikolai Coster-Waldau (Jaime Lannister), Gwendoline Christie (Brienne de Torth), Daniel Portman (Podrick Payne)

      Episode 3 :

      Deborah Riley (chef décoratrice), Michele Clapton (costumière), Anette Haellmigk (chef opérateur)

      Episode 4 :

      Mark Mylod (réalisateur), Dave Hill (scénariste), Natalie Dormer (Margery Tyrell), Dean-Charles Chapman (Tommen Baratheon)

      Episode 5 :

      Jeremy Podeswa (réalisateur), Greg Middleton (chef opérateur), Iwan Rheon (Ramsay Bolton), Michael McElhatton (Roose Bolton)

      Episode 6 :

      Bryan Cogman (scénariste) Maisie Williams (Arya Stark), Tom Wlaschiha (Jaqen H’gar)

      Sophie Turner (Sansa Stark) devait faire partie de ce panel mais elle était occupée par X-Men comme nous révèle Maisie.

      Episode 7 :

      Pas de commentaires audio pour cet épisode.

      Episode 8 :

      Miguel Sapochnik (réalistateur), Rowley Irlam (coordinateur des cascades), Kit Harington (Jon Snow), Kristofer Hivju (Tormund Fléau-d’Ogres), Steve Kullback (producteur des effets visuels), Joe Bauer (superviseur des effets visuels), Chris Newman (producteur), Fabian Wagner (directeur de la photographie), Sean Savage et David Morgan (caméramans)

      Episode 9 :

      David Nutter (réalisateur), Peter Dinklage (Tyrion Lannister), Iain Glen (Jorah Mormont), Bernadette Caulfield (productrice exécutive), Rob McLachlan (directeur de la photographie), Ben Wilson et David Worley (caméramans)

      Episode 10 :

      David Benioff et DB Weiss (producteurs exécutifs et scénaristes), David Nutter (réalisateur), Lena Heady (Cersei Lannister)

       

      Ecran vert ou extérieur ?

      On apprend par exemple quelles scènes sont tournées en extérieur ou en studio, et comment ils passent de l’un à l’autre sans différence notable à l’écran. Ils nous informent également à quels moments les acteurs sont devant un écran vert, et c’est assez bluffant ! On a des détails sur les angles de caméra, sur la lumière, sur les choix directoriaux, sur le timing des scènes, sur des anecdotes de tournage, sur des aspects techniques…  Sachez par exemple que le feu qui sort de la bouche des dragons est réel : les équipes techniques prévoient à l’avance où vont être intégrées les bêtes par ordinateur en post production, et allument des lances flammes sur le tournage en fonction de leurs repérages. On comprend pourquoi la série coûte des millions en production. 

      Le seul problème avec ces commentaires est que tous les acteurs ne sont pas présents pendant le tournage, les locations étant éparpillées dans le monde entier (Croatie, Espagne, Irlande…) Pendant les scènes des autres, il n’y a donc pas beaucoup d’informations sur ce qu’il se passe derrière la caméra. En compensation, on a droit à des échanges drôles entre les acteurs !

       

      Costumes et accessoires

      Les costumières nous montrent l’importance des vêtements choisis et comment ils évoluent en fonction du personnage, comment les couleurs et matières changent légèrement en fonction de l’émotion que l’on cherche à faire passer dans la scène, et comment inconsciemment notre regard est tourné vers tel ou tel objet dans la pièce grâce à la lumière ou aux couleurs. Pour être capable de créer cela, il faut connaître le personnage aussi bien que les acteurs.

       

      Générique

      L’idée d’un générique long et travaillé était là depuis le début de la conception de la série. A l’origine, un corbeau devait décoller de Castle Black et voler au dessus de King’s Landing et il devait rester identique à chaque épisode. Au moment de concrètement réaliser le générique, il a été décidé de faire changer la carte en fonction des lieux qui vont apparaître dans l’épisode.

       

      La Demeure

      Dans la Demeure (House of Black and White, l’antre des Sans-Visages), les visages sur le mur sont de vraies personnes, on a notamment la maman de la personne qui crée ces masques, et les créateurs de la série David Benioff et Dan Weiss. Ils n’avaient en fait qu’une dizaine de visages différents mais avec des couleurs de peau variées pour remplir tout le mur.

       

      Les featurettes 

      On vous révèle quelques détails intéressants de ces bonus.

      Nouveaux personnages et lieux (7min30)

      Cette saison, nous découvrons Dorne, il fallait donc trouver le bon lieu de tournage. La clé ce ce lieu étant les jardins aquatiques, il fallait donc trouver un endroit où les jardins sont incroyables ; le choix s’est porté sur Séville, à l’Alcazar qui sont les jardins royaux. Un seul film a eu l’autorisation de tourner là-bas pendant une très brève période. Ici ils ont pu tourner pendant une semaine entière.

       

      La véritable histoire derrière Game of Thrones (2 parties : 18 min et 20 min)

      Le monde de Game of Thrones est grandement inspiré de l’Angleterre et de la Guerre des Deux-Roses (1450-1485). Elle opposait les York et les Lancaster, deux familles très influentes qui se sont disputées le trône sur plusieurs générations. Oui, ça nous rappelle quelque chose !

      Game of Thrones tywin lannister

       

      Tywin Lannister est inspiré par Edouard I. Il était un roi sans coeur qui effrayait tout le monde et était capable de tout pour le pouvoir. Il était frustré par sa famille, notamment par son fils Edouard II qui n’était pas bon au combat.

       

      Game of Thrones Tyrion Lannister

       

      Tyrion Lannister est inspiré par Richard III. Il était déformé, bossu, décrit comme une monstruosité. Tout cela était un pur mensonge ! Richard III a été renversé par Henri VII, les historiens des Tudors ont donc essayé de le faire passer pour ce monstre afin de légitimer encore plus la prise de leur roi.

       

      Cersei-lannister Game of Thrones 

      Cersei Lannister est inspirée par Marguerite d’Anjou. Elle était la reine d’Angleterre en 1450, une femme très forte, obsédée par le pouvoir et surtout se battant pour que ses enfants accèdent au pouvoir qui leur est dû.

       

       

      joffrey_baratheon Game of Thrones Joffrey Baratheon est inspiré majoritairement par Richard II. Ils sont tous les deux des enfants-rois noyés dans le pouvoir. Richard II n’a jamais vraiment côtoyé son père, il était rancunier, revanchard et capricieux. La mort de Joffrey est plutôt inspirée de celle de Eustache, roi anglais au Moyen-Age, qui s’est étouffé lors d’un festin. De nombreuses rumeurs disent qu’il a en fait été empoisonné…

       

      baratheon_robert Game of Thrones

       

      Robert Baratheon est inspiré d’Edouard IV qui a subtilisé le trône au roi fou Henri IV. Il est reconnu pour être un excellent combattant et un bon vivant, voire trop. Il abusait de l’alcool, de la nourriture et du sexe.

       

      Robb_Stark Game of Thrones

      Robb Stark est inspiré d’un jeune Edouard IV. Le duc de York voulait récupérer le trône qu’il considère comme son droit. Il était passionné, impulsif, et très bon au combat. Il a lui aussi commis l’erreur de se marier à la mauvaise personne, la seule différence étant qu’Edouard IV a réussi à atteindre le trône. Les Noces Pourpres sont elles inspirées de l’histoire écossaise et notamment du Black Dinner de 1440, à la cour de Jacques II roi d’Ecosse.

        

      Daenerys-Targaryen-From-Game-Thrones

       

      Daenerys Targaryen est comparée à Henri VII qui s’est longtemps caché en France pour éviter d’être assassiné, puis il a décidé de venir conquérir le trône anglais pour assouvir une ancienne prophétie galloise. Sur sa bannière était … un dragon ! Et quand on sait que le fils d’Henri VII est Henri VIII, l’emblématique monarque du règne Tudor, on peut se dire que Daenerys a de beaux jours devant elle ! Elle a aussi en elle un peu de Jeanne d’Arc et de Cléopatre.

       

      Le Mur est inspiré du Mur d’Hadrien construit au Moyen Age par les Anglais pour se séparer des Ecossais. Ils considéraient que les sauvageons devaient rester de leur côté, et la civilisation de l’autre…

      Les Dothrakis sont eux inspirés en grande partie des Huns (qui a commencé à chanter Mulan ?!) Ils passaient leur temps à cheval, ils étaient féroces, et nomades.

      Malgré toutes ces ressemblances et inspirations, George RR Martin, le créateur de ce monde précise bien qu’il a mis beaucoup de son imagination au milieu de ces faits historiques. On pourrait donc envisager une fin qui correspond à la réalité historique, mais il pourrait également s’en éloigner. Il faudra donc rester derrière nos écrans pour la saison 7 et la saison 8 (la dernière) pour avoir une résolution !

       

      Une journée avec l’équipe de tournage (25 min)

      On voit l’importance des équipes techniques, comment ils accompagnent les acteurs au quotidien, quelle est l’organisation pour changer de lieu, pour faire correspondre les costumes de scène en scène.

       

      Anatomie d’un épisode : la miséricorde de la mère (28 min)

      Ce bonus nous entraine dans les détails de l’épisode 10 qui a marqué la saison par la mort de Stannis Baratheon, la fuite de Sansa et Theon, le chemin d’Arya avec les Sans-Visages, la fameuse marche publique et nue de Cersei, et bien sûr la mort de Jon Snow. Construction des scènes, les différents plateaux de tournage, comment créer les effets de changement de visage pour Arya et Jaqen… Cet épisode n’a plus de secret pour nous !

       

      Scènes coupées (7min30)

      Nous avons droit à 4 scènes coupées : « Missandei rend visite à Greyworm », « Daario nargue Greyworm », « Jaime et Bronn dans la cale du bateau », « Tormund et Allister dans la cour »

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité