More
    More

      Falcon et le Soldat de l’Hiver épisode 1 : le retour de la recette MCU

      Après WandaVision, Marvel Studios vient de dévoiler leur nouvelle série du Marvel Cinematic Universe (MCU). Créé par Malcolm Spellman, Falcon et le Soldat de l’Hiver se concentre sur les nouvelles aventures de Faucon, toujours incarné par Anthony Mackie, et de Bucky, toujours campé par Sebastian Stan. Le premier épisode est sorti ce vendredi sur Disney +. Et sans surprise, c’est globalement convaincant.

      Falcon et le Soldat de l’Hiver : retour dans le MCU

      Contrairement à WandaVision qui emmenait l’univers Marvel vers d’autres horizons, Falcon et le Soldat de l’Hiver est un produit extrêmement classique du MCU. Malcolm Spellman ne s’est pas trop trituré la tête, et offre un premier épisode totalement ancré dans la recette habituelle du MCU : des blagues, une intrigue qui se met doucement en place, et des séquences d’action impressionnantes. Falcon et le Soldat de l’Hiver continue d’utiliser l’héritage mis en place par Captain America, que ce soit dans l’écriture ou dans la réalisation. Malcolm Spellman utilise une photographie, une mise en scène, qui rappelle beaucoup le travail des frères Russo sur Captain America : Le Soldat de l’Hiver et Captain America : Civil War. Une approche intelligente pour créer une véritable identité au show, et le placer dans une forme de continuité logique.

      Falcon et le Soldat de l'Hiver épisode 1 : le retour de la recette MCU

      De même, la symbolique du héros américain est partout. L’héritage de Captain se ressent à tous les instants, que ce soit à travers les deux protagonistes, mais aussi plus largement dans l’intrigue globale. Une idée qui trouve son paroxysme à la toute fin de l’épisode, où le gouvernement américain décide de se trouver un nouveau Captain America en la personne de l’Agent US. Plutôt que de choisir Sam Wilson, les politiciens jettent leur dévolu sur un nouveau personnage, qu’il sera plus facile de contrôler. Un héros bien connu des lecteurs de comics, incarné ici par Wyatt Russell.

      Une double intrigue inégale

      Pour le moment, les deux personnages ne se sont pas encore recroisés. Malcolm Spellman décide de développer deux intrigues isolées, une pour chaque protagoniste. Un moyen d’en apprendre davantage sur ces deux héros, qui sont jusqu’à présent restés des personnages secondaires dans le MCU. Avec ce premier épisode, le showrunner veut entrer dans les tréfonds du quotidien de ses deux héros : leur vie familiale, leurs problèmes (psychologiques pour Bucky et économiques pour Sam), et le retour à la normal après les événements d’Avengers : Endgame. Le scénariste sépare le duo pour mieux définir les enjeux et les ressorts dramatiques.

      Donc forcément, qui dit deux intrigues, dit une histoire plus passionnante que l’autre. En l’occurrence, celle de Bucky est beaucoup mieux rythmée et surtout plus intéressante que celle de Faucon. Malcolm Spellman retourne dans le passé de James Barnes pour l’opposer à ses démons intérieurs, à ses regrets, à sa réhabilitation. Des sujets intéressants qui sont plutôt bien traités et qui permettent d’épaissir le personnage. Le voilà en combat intérieur, obligé de vivre avec les horreurs qu’il a fait. Jamais Bucky n’a été aussi profond dans le MCU que lors de ce premier épisode.

      Falcon et le Soldat de l'Hiver épisode 1 : le retour de la recette MCU

      Malheureusement, l’intrigue de Faucon est moins impactante. Sam Wilson retourne auprès de sa sœur tandis que le scénariste l’embourbe dans une histoire de dette franchement peu convaincante. L’idée est d’humaniser le personnage, de rappeler que s’ils sont des super-héros, ce sont également des êtres humains normaux qui ont des problèmes de citoyens normaux. Mais est-ce qu’on voulait vraiment voir les problèmes financiers de Faucon ? Reste la conclusion qui ouvre sur une autre dynamique, celle du rejet, celle de l’injustice, d’un Faucon délaissé pour un Captain America inédit, choisi en privée, par les instances en place. Cette intrigue promet davantage d’intérêt que les pérégrinations économiques de la famille Wilson.

      C’est globalement réussi Falcon et le Soldat de l’Hiver. C’est un pur produit du MCU qui offre un développement intéressant de ses deux héros, et surtout des scènes d’action parfaitement maîtrisées. Même si ce premier épisode demeure un peu timide, il y a un bon potentiel.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité