Critique « Super Mamans » S1 (Netflix) : une série qui décomplexe la maternité !

Critique « Super Mamans » S1 (Netflix) : une série qui décomplexe la maternité !

Critique « Super Mamans » S1 (Netflix) : une série qui décomplexe la maternité !

Scénario

Décors et costumes

Jeu d'acteurs

Réalisation

Summary:
Des personnages réalistes et attachants mais une fin qui nous laisse un peu sur notre faim !

75%

Agréable

Super Mamans est une série australienne produite par Netflix. Sortie en 2016, Sarah Scheller et Alison Bell souhaitent raconter la vie de super-héroïne de tous les jours des jeunes mères.

Audrey, australienne et mère d’une petite Stevie, rejoint un groupe de soutien pour les jeunes mamans.
Super Mamans suit ses débuts dans la maternité. On découvre alors ses progressions, ainsi que les autres mères du groupe dans lequel elle évolue.

Super Mamans se compose de 7 épisodes de 30 minutes. Le rythme des épisodes donne envie de suivre la série d’une traite. The Let Down est le titre original de Super Mamans. Il est très représentatif de l’univers de la série. En effet, les jeunes mères doivent laisser tomber toutes leurs idées reçues pour vivre comme elles peuvent leur nouvelle maternité.
La série traite de différents sujets variés autour de la maternité d’une manière originale. On sent que c’est vrai. Ces histoires semblent tout droit tirées de réelles anecdotes de mères.

Les personnages sont crédibles : Audrey est souvent peu maquillée et avec des cernes. C’est ainsi représentatif des jeunes mamans qui ne dorment que trop peu. Les jeunes mères se retrouvent plus facilement dans le personnage d’Audrey. Cela dit, même si on n’est pas mère, on s’identifie facilement à cette femme.

Les autres membres du groupe de soutien sont tous très attachants. On les découvre vraiment au fur et à mesure des épisodes, et l’amitié naissante entre ces personnages est vraiment crédible et adorable. Le personnage de Barb, mère au foyer un peu débordée de 3 enfants, est drôle et attachant. L’épisode axé sur Barb est très touchant car elle prouve à la classe de ses enfants que s’occuper d’une famille, c’est du travail à plein temps.

Super Mamans parle aussi de sujets un peu tabous comme le retour au travail alors qu’on allaite encore son enfant et l’allaitement en public. En général, les séries proposent ces sujets d’une manière plus glamour. Ici, on sent que les auteurs ont souhaité être proche de la réalité. La série explore différents types de parentalités sans jamais les juger. Elle expose simplement des personnages et des situations. C’est au spectateur de se faire sa propre opinion.
Les relations mère/fille et mère/belle-mère sont traitées avec justesse et sont bien exploitées. On se reconnait dans Audrey qui essaye de faire de son mieux pour entretenir une relation saine avec sa mère et sa belle-mère alors qu’elle tente aussi de trouver un équilibre dans sa nouvelle vie de famille.

En terme de points négatifs, on suit peut-être un peu trop Audrey et pas assez les autres. Est-ce parce que l’actrice est l’auteure de la série?
La mise en valeur des histoires des autres membres du groupe n’est pas réussie. On voit qu’ils ne sont pas que des caricatures, mais on ne les connait pas assez, et il aurait été agréable de davantage les découvrir. Peut-être qu’on en saura plus dans une prochaine saison.

On comprend ce qu’il se passera dans la deuxième saison dans le dernier épisode, mais il est possible que l’on y découvre de nouveaux personnages. Est-ce qu’on retrouvera les autres membres du groupe?

Cette première saison  laisse beaucoup d’éléments en suspens. En effet, on ne sait pas ce que deviennent les autres membres du groupe de soutien alors qu’on commençait à s’attacher à eux. Est-ce qu’on en saura plus dans les prochaines saisons ?

Si vous attendez un enfant ou si vous en avez déjà, vous allez certainement vous reconnaitre dans les portraits de ces femmes qui sont illustrées dans cette première saison de Super Mamans !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.