More
    More

      Critique « South Park : The Pandemic Special » : retour efficace pour Trey Parker et Matt Stone

      Ce jeudi 1er octobre, Comedy Central a diffusé un épisode spécial de South Park. Un épisode d’une heure centré sur la pandémie du Covid_19. Un rendez-vous très attendu des fans du show de Trey Parker et Matt Stone. Depuis 1997, la série est soutenue par une base de fans solide, toujours au rendez-vous pour chaque nouvelle saison. Après 23 saisons et un film, Trey Parker et Matt Stone sont de retour avec un épisode spécial pandémie : The Pandemic Special. C’est assez complexe de discuter de cet épisode sans trop spoiler. On va donc tâcher de rester assez évasif pour parler de cette nouvelle proposition de Trey Parker et Matt Stone.  

      South Park : un retour efficace

      Ils l’avaient annoncé il y a deux semaines avec une bande-annonce qui posait le ton. Ce mercredi aux USA et ce jeudi en France, South Park était de retour à travers un épisode spécial : The Pandemic Special . Une véritable aubaine pour les fans qui attendaient le come-back de la Tegridy Farms avec énormément d’impatience. Et ce retour est diablement efficace. Sans être la meilleure proposition des créateurs, cet épisode spécial s’inscrit parfaitement dans la continuité de la précédente saison. Randy Marsh est toujours le protagoniste. Il tient toujours sa ferme de cannabis, et il est une fois de plus au centre de l’intrigue.

      Critique "South Park : The Pandemic Special" : retour efficace pour Trey Parker et Matt Stone

      Un choix établi depuis deux saisons maintenant, quand les créateurs ont décidé de délaisser le quatuor d’enfants pour se concentrer sur les pérégrinations du père de Stan. Une décision qui n’a pas fait l’unanimité auprès du public, mais qui est aujourd’hui devenue la norme.

      Ainsi, l’épisode reprend après les événements de la saison 23. Randy est toujours en train de vendre sa weed aux habitants de South Park. Mais les choses vont se compliquer avec l’arrivée du Covid_19. Surtout quand Randy va découvrir qu’il est à l’origine du virus. Sans être transcendant ce Pandemic Special remplit son cahier des charges : humour cinglant, apparitions de nombreux personnages, critique politique, et quelques traits de mise en scène bien sentis pour agrémenter le tout.

      Critique "South Park : The Pandemic Special" : retour efficace pour Trey Parker et Matt Stone

      Trey Parker et Matt Stone jouent leur partition habituelle, sans pour autant sortir des sentiers battus. Les fans sont en terrain connu, dans une approche qu’ils connaissent par cœur. Les nouveaux arrivants seront séduits par le rythme effréné de cet épisode, qui en une heure, débite atrocités, traits d’esprit, et références en tout genre. Quant aux détracteurs des dernières saisons, ils seront une nouvelle fois déçus par le ton pris par le duo. Une approche moins « trash » que jadis, plus subtile, et moins dans la surenchère graveleuse.

      Un regard critique sur leur société

      En tout cas, l’intérêt premier de South Park est sauf. Comme d’habitude, le duo de créateurs porte un regard critique sur la société américaine. Ils dressent le portrait de la réalité sociale et politique actuelle. Comme à l’accoutumée, ils parviennent à mettre en place des parallèles hilarants et surtout très intelligents. Trey Parker et Matt Stone abordent tous les récents sujets d’actualité. Le Coronavirus évidemment, à travers la polémique des masques, à travers la recherche d’un traitement, à travers l’isolement, et les mesures gouvernementales prises. Avec énormément d’ironie, ils se moquent du peuple américain incapable de porter correctement les masques. Ils s’amusent du gouvernement incapable de prendre des mesures claires et efficaces, et ils attaquent également les retombées du confinement.

      Critique "South Park : The Pandemic Special" : retour efficace pour Trey Parker et Matt Stone

      Avec critique et humour, ils rappellent les dangers de l’isolement, et parfois, le manque total de logique quant à la protection de leurs concitoyens. Via les enfants de South Park, ils montrent que le confinement et l’isolement ne sont peut-être pas la meilleure des réponses, surtout à long terme. En conséquence de quoi ils apportent également une réflexion sur les dérives que peut entraîner un tel système. Sur les dangers inhérents à une société contrôlée, qui s’enferme sur elle-même. Trey Parker et Matt Stone rappellent que si ce confinement, cette surveillance accrue, sous prétexte du Covid, s’éternisent, ils peuvent facilement mener à un Etat policier, et à une réduction accrue des libertés. Un sujet logique et évident, que les créateurs matérialisent avec sarcasme, en confrontant les élèves à leurs nouveaux professeurs : des policiers. Un parallèle assez simple mais parfaitement présenté.

      Via cette pandémie, Trey Parker et Matt Stone abordent également d’autres sujets. Les violences policières par exemple. Un sujet brûlant aux USA qu’ils mettent en exergue le temps d’une courte mais hilarante scène, où Token se fait tirer dessus par la police sans raison. Ils traitent également très brièvement des feux de forêts qui ont touché la Californie via une courte référence. Le duo évoque aussi leur cher président. Ils n’hésitent pas à le tourner en dérision une fois de plus à travers le personnage de Garrison.

      Critique "South Park : The Pandemic Special" : retour efficace pour Trey Parker et Matt Stone

      Bref, des propositions inédites et importantes, portées cependant à l’écran à travers un schéma éculé. Heureusement, l’épisode comporte des envolées comiques mémorables, notamment autour de Randy. Des flash-backs hilarants sur ses virées en Chine avec Mickey ou ses plans bancals pour enrayer la contamination, le tout matérialisés par une épidémie de moustaches. L’humour de South Park est encore une fois au rendez-vous. La conclusion de cet épisode annonce la suite. Comme une longue introduction à la saison 24, qui promet de suivre le sentier déjà emprunté dans les deux précédentes saisons. Bref, du South Park finalement assez classique. Mais toujours aussi efficace, pour le plus grand plaisir des fans de la première heure.

      En tout cas, Matt Stone et Trey Parker ont frappé très fort. Cet épisode spécial a engendré un record de téléspectateurs depuis 2013 et l’épisode Game of Thrones. The Pandemic Special a ainsi réuni 2,3 millions de spectateurs, soit 80% de plus qu’à l’accoutumée. Un record depuis sept ans.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.