Secret Invasion épisode 4: Une invasion qui prend trop son temps

0
2738
Secret Invasion. Allociné
Secret Invasion. Allociné

Le quatrième épisode de la série Marvel Secret Invasion est sorti le mercredi 13 juillet sur la plateforme Disney+. Riche en rebondissements et révélations, l’épisode reste néanmoins trop court ! A deux épisodes du final, la série avance trop lentement et le MCU retourne vers ses vieux démons malgré des épisodes riches et intéressants.

 

Trop de questions et si peu de temps !

A deux épisodes de la fin, la série continue de se comporter comme s’il restait plusieurs épisodes et c’est le plus frustrant ! Pourtant, les épisodes de Secret Invasion font parfaitement avancer l’intrigue. Dans la lignée d’une invasion qui a commencé depuis des décennies, les révélations se multiplient. Cet épisode reste le plus dense en matière d’informations, mais paradoxalement, il demeure le plus court avec seulement 32 minutes (en retirant le générique explicatif du début et les crédits de fin). Pourtant, les autres épisodes tenaient une cadence plus ou moins régulière avec une quarantaine de minutes pour chacun d’entre eux.

Avec des épisodes soucieux de bien expliquer certains détails de l’histoire, la série Secret Invasion semble cependant faire ressurgir les vieilles mauvaises habitudes des anciennes séries du MCU. Tout comme WandaVision ou encore Falcon et le Soldat de l’hiver, le nombre d’arcs narratifs à refermer pour la série de Nick Fury demeure conséquent à seulement deux épisodes de la fin. Le risque serait d’avoir une fin trop précipitée avec des zones d’ombres toujours présentes. Ce qui pourrait sauver les deux dernières parties de la série serait sans doute d’avoir des épisodes plus longs que ce quatrième. Le temps de répondre aux interrogations qu’elle a soulevées, la série pourrait offrir des épisodes aussi longs que les premiers, voire d’une durée d’une heure.

 

Fury sans famille

Malgré une angoisse persistante de ne pas avoir de réponses pour la fin de la série, le quatrième épisode s’impose comme le plus riche en révélations et rebondissements. L’attaque du président des Etats-Unis par les Skrulls sous couvert d’un attentat fomenté par les Russes fait monter d’un cran la menace que représente Gravik. Ayant sauvé in extremis le président, Nick Fury a pu montrer de nouveau ses skills de combats.

Marqué de nouveau par le fer du deuil, Nick Fury devra mener la bataille finale sans son allié Talos tué par la main de Gravik. Tétanisé par cette perte, il est probable que cette mort agisse comme un électrochoc ultime pour Fury.

Depuis le début de la série, l’ancien directeur du S.H.I.E.L.D. multiplie les pertes humaines. Un cercle proche qui se restreint considérablement et qui amène à se demander si le créateur de l’initiative Avengers mourra lors du dernier épisode. Une hypothèse malgré tout peu probable puisque Nick Fury apparaîtrait dans le film The Marvels qui sortira le 10 novembre prochain.

Si l’épisode s’achève par la mort de Talos (définitive? Telle est la question) le début de ce quatrième arc de Secret Invasion s’ouvre sur le réveil de Gia’h qui avait, dans l’épisode 3, reçu un tir mortel. On découvre alors que la fille de Talos s’était injectée le virus Extremis lui innoculant ainsi un pouvoir de guérison et une force décuplée. Cette découverte pourrait alors la hisser comme l’égale de Gravik et donc comme une redoutable adversaire capable de le mettre hors d’état de nuire.

 

Des arcs à fermer avant la fin

Que de révélations pour cet épisode ! Mais ces révélations ne font que laisser nombres de questions sur son chemin. On apprend tout d’abord que le fidèle acolyte d’Iron Man, War Machine, est en réalité un Skrull, et qui plus est un allié de Gravik. Une découverte qui laisse pour l’instant planer le mystère sur le moment exact où Rhodey a été remplacé par un Skrull (ou bien s’il l’a toujours été !).

Si la volonté de beaucoup de Skrulls de se lever contre les humains reste forte, on comprend peu à peu leur énervement. À plus de la moitié de la série, aucun élément n’a été montré pour « défendre » Nick Fury sur sa recherche de planète pour les Skrulls, comme il l’avait initialement promis. Et à ces interrogations se rajoute la raison pour laquelle Nick Fury s’est absenté pendant aussi longtemps et en est revenu profondément changé. Chaque personne de son entourage qui l’a revu lors de ces 4 premiers épisodes a souligné sa longue absence et son changement profond de comportement. Une zone d’ombre vaguement expliquée par un traumatisme dû à sa disparition à cause de Thanos, mais pour le moment très peu convaincante. Enfin, au vu de la détermination de Gravik qui est devenu un super Skrull grâce au virus Extremis lui prodiguant une régénération instantanée et d’autres pouvoirs.

Pour résumer, une planète non trouvée, Rhodey extraterrestre, un Nick Fury mystérieux (encore plus que d’habitude) et une fin imminente de la race humaine par un Skrull indestructible : les deux derniers épisodes de la série doivent être à la hauteur des interrogations qui se sont entassées depuis le premier épisode !

 

À deux épisodes de la fin, la dernière série du MCU Secret Invasion a encore beaucoup à prouver si elle veut garder une certaine constance. Mais tout espoir n’est pas perdu ! Vous pouvez voir dès à présent la fin de la série sur Disney +.