More
    More

      Made for Love épisode 1 : la nouvelle série futuriste à l’humour noir de HBO Max

      Le 1er avril est sorti le premier épisode de la nouvelle série américaine Made for Love sur la plateforme HBO Max. La date de sortie française n’a pas encore été annoncée. Son originalité est qu’elle alterne entre une rom com’ avec de l’humour noir à foison et des éléments futuristes à la façon Black Mirror. Dans le rôle principal, on retrouve l’actrice américaine Cristin Milioti.

      Que vaut Made for Love, la série délirante de HBO Max ? La rédaction de Just Focus vous donne en avant-première sa critique de l’épisode 1 intitulé  »You’re User One ».

      La fiche technique

      Made for Love est une série adaptée du roman du même nom d’Alissa Nutting, sortie en 2017. La trame de l’histoire se centre sur Hazel, une jeune femme étouffant dans un mariage depuis 10 ans avec un milliardaire de la technologie. Elle décide de s’échapper lorsqu’elle apprend l’existence d’une puce dans sa tête permettant à son mari de la surveiller à distance et de contrôler ses émotions. Nous pouvons retrouver aux côtés de Cristin Milioti, Billy Magnussek (Maniac), Dan Bakkedahl (Veep), Noma Dumezweni (The Undoing), Ray Romano (Everybody Loves Raymond, The Big Sick) et Augusto Aguilera (Too Old to Die Young).

      Les créateurs de la série sont Alissa Nutting, Dean Bakapolous, Patrick Sommerville (The Leftlovers, Maniac) et Christina Lee. La présence de Patrick Sommerville ayant par le passé travaillé dans deux séries à succès critiques promet déjà de belles choses questions visuelles et dialogues. Chaque épisode de Made for Love dure de 25 minutes à 30 minutes. Derrière la caméra, on retrouve pour la mise en scène de la série un casting 100% féminins : une vision féminine pour un personnage principal féminin, on adore ! Pour le pilot, c’est l’américaine Stéphanie Laing, connue pour la réalisation d’épisodes de la célèbre série comique Veep, qui réalise avec comme scénariste, les quatre créateurs dont l’auteur du livre.

      Les producteurs sont également les quatre créateurs de la série. Un détail important car la présence de l’auteur au sein de la team production confirme que l’adaptation collera à son roman. La fiche technique de Made for Love dévoile un cocktail d’éléments permettant de dire dès à présent, que c’est une série immanquable. Elle pourrait même être nominée dans les plus prestigieuses catégories à la prochaine cérémonie des Emmy awards.

      Pourquoi pas une nomination pour Cristin Milioti comme meilleure actrice dans une série comique ?

      La solide performance de Cristin Milioti

      made for love hbo max

      Le jeu de l’actrice américaine est saisissant de justesse, elle arrive à varier dans cet épisode entre tristesse et humour noir. Cristin Milioti ne joue pas Hazel, elle est le personnage ! Une importante différence dont l’actrice française Isabelle Huppert rappelle à chaque interview concernant son style de jeu. Récemment remarquée pour sa performance dans le film Palm Springs, Cristin Milioti montre une nouvelle fois son énorme talent. Une des scènes marquantes du premier épisode est Hazel sortant d’une trappe en plein désert. On comprend rapidement qu’elle s’est enfuie d’un endroit pas très sûr. Il faut attendre un certain temps dans l’épisode avant de le découvrir. Durant tout l’épisode, Hazel est en quête d’une nouvelle indépendance. La raison est l’emprise de son riche mari sur elle. Son mari est le milliardaire Byron Gogol et il la contrôle par sa technologie Gogol depuis 10 ans.

      Cette scène contraste avec la scène d’ouverture où l’on voit une publicité de l’entreprise Gogol (nom en version anglaise). Avec ces deux scènes, les spectateurs se posent une seule question, qu’est-ce qu’il lui est arrivé pour en arriver là ? Une question dont le premier épisode essaie de répondre avec la présence de différents flash-backs et de retour au présent.

      Un premier épisode prometteur

      Le premier épisode de Made for Love est prometteur pour la suite de la série comptant 8 épisodes. La série peut compter sur des acteurs talentueux, une mise en scène de qualité et un scénario solide. Stéphanie Laing, la réalisatrice, fait attention à chaque détail dans son épisode. Les scénaristes ont des dialogues à la fois décalés, drôles et piquants. Devant ou derrière la caméra, l’équipe fait un travail remarquable sans quoi Made for Love n’aurait pas été la même chose artistiquement.

      L’exemple marquant est la scène de la piscine avec Hazel et Byron Gogol son mari. Hazel se prélasse près de la piscine. Tout d’un coup, elle est interpellée par un bout de verre à côté d’elle. Rapidement, elle comprend qu’elle ne se rappelle pas avoir brisé un verre. Un long silence s’installe avec son mari pour l’arrêter, il entame la conversation avec elle afin de changer de sujet. Made for Love est unique en son genre car la série réussit à varier différentes atmosphères dans chaque scène tout en gardant le même fil conducteur, qui est le mélange d’un humour décalé et d’une série futuriste à la Black Mirror.

      Après avoir lu cette critique du premier épisode de Made for Love, il serait impensable de ne pas aller regarder la série lorsqu’elle sera disponible en France.

      À LIRE ÉGALEMENT : Critique : Palm Springs une comédie douce-amère touchante disponible sur Amazon prime video

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité