More
    More

      Critique « Histoires courtes » d’Elite : l’art de mettre l’eau à la bouche

      Lundi 14 mai a sonné le début de la Elite Week. Beaucoup attendue, la série espagnole à succès Elite fait ce grand retour ce vendredi. Mais avant de retrouver la bande de Las Encinas au complet et leurs vies trépidantes, voici un focus sur les relations entretenues entre certains personnages sous forme de mini-séries, composées de trois épisodes à chaque fois. « Histoires courtes » d’Elite est le moyen idéal pour reconnecter subtilement avec les vies de Cayatana, Rebeca, Guzmán, Nadia, Omar, Anders, Alexis, Samuel et Carla pendant l’été. 

      Format inédit novateur, ces épisodes spéciaux étaient l’occasion d’offrir une véritable fin à certains personnages phares de la série. En effet, Nadia et Carla ne seront pas présentes dans la saison 4, et méritaient que leurs histoires d’amour respectives soient dignement clôturées. Ainsi, les producteurs de la série ont su trouver le compromis parfait pour faire patienter les fans de la série, et leur permettre de renouer avec les différents personnages durant la période estivale. On retrouve Guzmán, Cayetana et Rebeca le 14 juin, puis à nouveau Guzmán avec Nadia le 15 juin, Omar, Anders et Alexis le 16 juin et enfin Samuel et Carla le 17 juin.

      Crémaillère d'été : Guzmàn, Caye et Rebe sous substance
      ©Netflix Guzmàn, Caye et Rebe

      Retrouvailles en plein été

      La première histoire courte ? Guzmán, Cayetana et Rebeca se retrouvent le temps d’une journée d’été et vont faire face à une situation bien délicate. Alors que Rebe les invite dans sa toute nouvelle maison, les trois adolescents vont expérimenter diverses drogues tout au long de la journée. Mais un évènement inattendu vont les pousser à devoir faire preuve d’un grand sang froid et d’une imagination bien prononcée… Ce premier épisode bonus est comique et surprenant. Il fait parfaitement le lien avec le suivant, où l’un des couples principaux de la série, Nadia et Guzmàn est mis en avant.

      Tandis que Nadia est partie s’installer à New York pour ces études, Guzmán continue sa vie en Espagne. Les deux tourtereaux sont toujours ensemble malgré la distance. Mais lorsque Nadia a l’opportunité de revenir à Madrid, elle n’a pas l’intention d’en faire part immédiatement à Guzmàn… Leur relation semble fragile, mais l’amour reste très fort entre eux deux. Leur questionnement respectif est légitime : est ce que la distance ne finit pas par tout compliquer ?

      L'été de Guzmàn et Nadia : entre Madrid et New York
      ©Netflix Guzmàn et Nadia

      Passons ensuite à Omar, Anders et Alexis. Ce dernier est un ami d’Anders. Atteint d’un cancer, les deux jeunes hommes se sont rencontrés lorsque Anders était lui-même malade. C’était le cas lors de la saison 3 d’Elite, pendant laquelle l’adolescent s’est battu contre une leucémie. Ils sont restés amis depuis : Anders, qui est lui en rémission, constitue le seul véritable soutien d’Alexis. Il souhaite passer l’été avec Alexis et l’aider dans son combat coûte que coûte. Les trois épisodes dépeignent la difficulté de tomber malade lorsqu’on est jeune, et que l’on voit tout sa vie changer sans l’avoir voulu, ni mérité. Le résultat est touchant et très réaliste.

      Enfin, la dernière mini-série met à l’honneur l’histoire romantique et complexe de Carla et Samuel. Alors que la marquise s’apprête à partir à Londres et se trouve à l’aéroport, Samuel fait tout pour la faire rester. Ils passent alors un accord leur permettant d’avoir quelques moments de répit ensemble. Mais jusqu’à quand cela va-t-il durer ?  Les deux adolescents sont toujours aussi attachés l’un à l’autre, en dépit de tout ce qui les différencie. Leur deux univers opposés semblent être reliés par un lien faiblissant, qui menace de lâcher à tout instant.

      Samuel et Carla à l'aéroport en plein été
      ©Netflix Samuel et Carla

      Des thématiques précises abordées avec intelligence

      Chaque mini-série semble vouloir s’attaquer à un sujet bien défini. Il est question de drogue avec Guzmàn, Cayetana et Rebecca, de relation à distance pour Nadia et Guzmàn, de maladie concernant Omar, Anders et Alexis et enfin d’amour passionnel avec Carla et Samuel. Les épisodes sont ainsi habilement construits autour de ces sujets. La justesse des dialogues, toujours rondement menés, donne l’impression d’une forte proximité avec les personnages.

      Ces épisodes bonus sont le moyen idéal pour redécouvrir les adolescents qu’on a tant aimé durant les trois dernières saisons de la série. Leurs différentes prises de conscience renforcent leurs profondeurs psychologiques, et cela pour notre plus grand bonheur. Ce qui sublime l’ensemble est sans hésitation la mise en scène de pointe, ainsi qu’une colorimétrie optimale. En résumé, un plaisir pour les yeux mais aussi un script qui démontre une consistance de taille. Parfait pour une mise en bouche estivale avant la rentrée scolaire des adolescents.

      Ces histoires courtes concentrées sur certains des personnages phares des trois premières saisons ne font que renforcer notre envie de découvrir la suite des histoires palpitantes des jeunes du lycée de Las Encinas. De nouveaux arrivants vont rejoindre les jeunes que nous connaissons déjà. Rendez vous vendredi 18 juin pour la saison 4 d’Elite ! 

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité