More
    More

      Chicago Med saison 1 : découvrez notre critique du coffret DVD

      Le coffret DVD de la première saison de la série Chicago Med sortira le 4 avril prochain chez Universal. L’occasion de retrouver 18 épisodes d’une saison passionnante, accompagnés de deux épisodes bonus. Une belle entrée en matière pour une série qui a tout pour devenir une grande !

       

       

       

       

       

       

      La saison

      8-MinamousLa ville de Chicago n’a jamais été aussi bien représentée à la télévision que ces dernières années. Nous le devons au prolifique Dick Wolf, qui après les séries Chicago Fire et Chicago PD nous livre Chicago Med. L’occasion de s’intéresser au Chicago Medical Center, qui possède un service d’urgence tout beau tout neuf ! Et c’est d’ailleurs sur l’inauguration de ce dernier que s’ouvre le premier épisode de la série.

       

      Et comme pour faire fonctionner un hôpital, il faut à la fois des médecins et des patients, intéressons-nous à l’équipe soignante tout d’abord. Natalie Manning (Torey DeVitto – Pretty Little Liar) est une jeune pédiatre enceinte qui a perdu son mari au combat. Ethan Choi (Brian Tee – Ninja Turtle 2) ancien médecin militaire, est encore tourmenté par son passé. Will Halstead (Nick Gehlfuss, déjà apparu dans Chicago PD), est le frère de Jay (Jesse Soffer), flic à l’unité des Renseignements de la ville de Chicago. C’est un médecin sanguin et idéaliste qui n’hésite pas à franchir la ligne jaune. Daniel Charles (Olivier Platt – The Big C) est le psychiatre de l’hôpital, un homme bon et empathique. Sarah Reese (Rachel DiPillo – Jane the Virgin), est une très jeune stagiaire dans le service, qui hésite encore sur l’orientation de sa carrière. April Sexton (Yaya DaCosta – Ugly Betty) et Maggie Lockwood (Marlyne Barrett – Sur écoute) sont deux infirmières : la première a dû arrêter ses études de médecine pour que son jeune frère puisse en profiter à sa place et la seconde est la chef des infirmières du service, une personne bienveillante qui gère le quotidien mouvementé de l’équipe. Pour chapeauter tout ce joli monde, Sharon Goodwin (S. Epatha Merkerson – New-York Police Judicaire) est la directrice très protectrice de l’hôpital. Ce casting est relativement efficace et est complété dès le premier épisode par l’arrivée du Dr Connor Rhodes (Colin Donnell – Arrow), nouveau chirurgien cardio-thoracique dont le père est milliardaire.

       

      Nous allons pouvoir suivre tout au long des 18 épisodes les interventions du service mais aussi la vie personnelle des personnages. Et comme toutes les séries de Dick Wolf, ce qui fait la force du show, c’est avant tout les personnages. La grossesse de Natalie, son histoire d’amour avec Will, les incertitudes de Sarah et le mariage de Sharon, tout y passe ! Chaque personnage a droit à son zoom personnel et il est agréable de constater que tous travaillent au même endroit et forment une espèce de famille. Tout au long de la saison, les personnages sont amenés à évoluer de manière significative au gré des différents patients qu’ils sont amenés à traiter. Un joli tour de main de la part du producteur !

       

      Cette première saison de Chicago Med va de pair avec ses deux sœurs, Chicago Fire et Chicago Med. La véritable force de Dick Wolf est d’avoir réussi le pari de créer un univers réellement partagé, où pompiers, policiers et médecins sont amenés à se croiser comme dans la réalité. Là où tout fan jubile de croiser une tête connue habituellement est quelque chose de tout à fait normal ici. D’ailleurs, outre ses petites apparitions clin d’œil, le cinquième épisode, Erreur de diagnostic, est la deuxième partie d’un crossover inauguré dans le dixième épisode de la saison 4 de Chicago Fire, L’âme du 51 et qui se termine dans le dixième épisode de la saison 3 de Chicago PD, Serment d’hypocrite. Une façon habile de s’appuyer sur deux séries qui ont déjà conquis le public ! (D’ailleurs, si vous souhaitez tout comprendre sur comment regarder les 3 séries dans l’ordre, n’hésitez pas à consulter notre dossier spécial).

       

      Au-delà d’une simple série médicale comme Grey’s Anatomy ou bien encore la vétérane Urgences (qui se déroulait aussi à Chicago), Chicago Med tente des choses. Elle ose aborder des sujets sensibles (la démence, les mères porteuses, la vaccination) et elle le fait plutôt bien. Les scénaristes fournissent à chaque fois des dialogues justes et percutants. S’il fallait trouver un reproche à la série, c’est peut-être le côté brouillon des premiers épisodes, où le nouveau téléspectateur peut avoir du mal à identifier les personnages. Mais nous pouvons vous assurer qu’une fois cela acquis, votre plaisir n’en sera que plus grand ! Si vous souhaitez découvrir la série, découvrez notre critique du tout premier épisode, histoire de vous mettre l’eau à la bouche !

       

       

      Le coffret1507-1

       

      La première saison de Chicago Med en coffret DVD est livrée dans un boîtier en plastique où sont rangé les cinq DVD. La jaquette reprend l’une des images promotionnelles de la série en nous présentant, sur fond bleuté et urbain six des personnages principaux (Will, Sharon, le Dr Charles, April, Natalie et Connor). L’arrière du coffret nous présente cinq images de la série ainsi qu’un texte de présentation :

       

      Le producteur de légende Dick Wolf (récompensé aux Primetime Emmy Awards) nous présente les dix-huit épisodes de la saison 1 de Chicago Med, la nouvelle série dérivée de la franchise Chicago. Plongez au cœur du quotidien mouvementé des médecins, infirmières et personnels du centre de traumatologie de l’hôpital le plus réputé de Chicago. Leur mission : sauver des vies, en se confrontant aux cas médicaux les plus critiques. Leur courage et leur compassion leur permet au quotidien de faire face aux challenges parfois insurmontables de la médecine, ainsi qu’aux dilemmes éthiques propres à leur noble discipline. Aux côtés de certains visages croisés dans les séries Chicago Fire et Chicago Police Department, on découvrira un casting de choc composé Oliver Platt (The Big C), S. Epatha Merkerson (New York Unité Spéciale), Nick Gehlfuss (Shameless), Yaya DaCosta (Tout va bien, The Kids Are All Right), Colin Donnell (Arrow), Brian Tee (Jurassic World), Torrey DeVitto (The Vampire Diaries) et Rachel DiPillo (Jane the Virgin).

       

      Du côté des disques, nous retrouvons un menu de navigation identique, avec la possibilité de trois langues : français, anglais ou néerlandais. Les menus présentés sont fixes et reprennent l’image de la jaquette.

       

      Les bonus

       

      Ce coffret DVD de la première saison de Chicago Med propose malheureusement très peu de bonus, mais nous pouvons tout de même remercier Universal de proposer dans le coffret les deux épisodes de Chicago Fire et de Chicago PD qui servent de lancement et de conclusion au crossover de la saison.

       

      • Chicago FireL’âme du 51 (4×10)

      Première partie du crossover : Les membres de la caserne 51 se regroupent au Chicago Med en attendant des nouvelles de Christopher qui est dans un état critique. Cruz travaille avec les membres du Chicago PD pour retrouver Freddie qui s’est enfui. Le Dr Choi et le Dr Halstead reçoivent une victime qui a tenté de se suicider, cependant au vu des conditions de la victime, la tentative de suicide semble douteuse. Parallèlement Mouch surprend Trudy tandis que Jimmy et Brett sont inquiets du comportement de Chili.

       

      • Chicago PD – Serment d’hypocrite (3×10)

      Troisième et dernière partie du crossover : Un médecin, que Voight a bien connu par le passé, est mis en examen suite à l’empoisonnement par chimiothérapie de quatre de ses patientes. Le praticien refuse l’accès à ses fichiers aux agents, mais Lindsay et Halstead parviennent à obtenir rapidement un mandat. Ils découvrent qu’un certain nombre de patientes ont subi de lourdes chimiothérapies alors qu’elles n’avaient en réalité pas de cancer… Pendant ce temps, Burgess et Platt tentent de blanchir la réputation de Roman.

       

      Le côté technique

       

      Chicago Med - Season 1Passons maintenant au côté technique du coffret DVD, avec un petit tour du côté de l’image et du son.

       

      Versions disponibles :

      • Français Dolby Digital 5.1
      • Anglais Dolby Digital 5.1

       

      Sous-titres disponibles :

      • Français
      • Néerlandais
      • Anglais

       

      La qualité visuelle de cette première saison de Chicago Med est plutôt bonne. Le grain de l’image est plutôt cohérent avec l’univers. Il faut avouer que l’image 16/9 1.78 Widescreen est ce qui colle le mieux à la série.

       

      Du côté de l’audio, un seul conseil, fuyez la version française et préférez lui la version originale sous-titrée. Vous n’en apprécierez que davantage l’esprit de la série et le talent des acteurs qui est totalement dénaturé en français. La faute a des voix très basiques et très peu marquantes. Le son proposé est de bonne facture et restitue de manière correcte l’ambiance du service des urgences.

       

       

      En conclusion, ces 18 premiers épisodes de Chicago Med, après un backdoor pilot l’année précédente, sont une belle opportunité pour le téléspectateur de découvrir un nouveau pan de la ville de Chicago. Les histoires, bien qu’inégales, sont creusées et le casting est bon. Universal nous propose un joli coffret 5 DVD, avec une image et un son de qualité. Nous aurions peut-être apprécié plus de bonus même si l’effort de mettre les épisodes liant le crossover est apprécié (surtout qu’en France, les séries ne sont pas diffusées sur les mêmes chaines !). La seconde saison, en cours de diffusion sur NBC, pourra peut-être bénéficier d’un peu plus de bonus à l’attention de fans ? Nous verrons cela le moment venu !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité