More
    More

      American Gothic : un drame familial intrigant (critique)

      Notre avis sur le pilote du nouveau drame familial de la CBS, American Gothic, diffusé hier soir aux Etats-Unis. 

      Comme à chaque période de l’été, de nombreuses chaînes américaines lancent de nouvelles nouveautés à l’antenne dans le but de pallier l’absence de leurs programmes hebdomadaires. Parmi ces networks figure CBS, qui, malgré de nombreuses fois où elle s’est plantée par des lancements hasardeux (Extant en est l’exemple), a tout de même le mérite d’essayer de nouvelles choses. Et rien que pour cela, elle est à féliciter.

      Hier soir démarrait la nouvelle série américaine, American Gothic, sur CBS. Il s’agit d’un drame familial qui suit une famille parfaite (pas si parfaite) de Boston qui découvre qu’un des membres pourrait être lié à une série de meurtres. Alors que les secrets du passé resurgissent, les soupçons et les craintes commencent à gagner quelques-uns d’entre eux qui se mettent déjà à imaginer le pire. 

      Entre crainte et suspicion

      Peu d’informations sont données au cours de ce pilote. S’il s’agit d’une famille ayant fait fortune dans la construction, certains membres n’ont pas pu profiter de ce bonheur à l’image de l’aîné dénommé Garett. Celui-ci a quitté le domicile familial sans raison apparente. C’est assez drôle d’ailleurs de le voir revenir au moment où son père est victime d’une crise cardiaque qui pourrait malheureusement le condamner. Son retour coïncide également au moment où la police met la main sur une preuve révélatrice du fameux tueur en série. Sans en dire trop, tous les regards sont braqués sur lui. 

      american gothic

      Ce premier épisode démarre très bien. L’intrigue est plutôt plaisante, car tout est fait pour tenir les téléspectateurs en haleine même si l’on voit venir de loin certaines scènes. Le fait de n’avoir dévoilé que très peu d’informations sur les protagonistes pousseront incontestablement ceux qui ont été satisfaits du pilote à revenir pour connaître la suite. 

      Les personnages, même si la majorité reste sur la défensive, s’illustrent assez bien. De groupes commencent peu à peu à se former. On pense notamment au duo formé par Tesa et Cam où la première est jouée par Megan Ketch et le second par Justin Chatwin (Shameless). Les deux personnages semblent mieux se comprendre. L’alchimie fonctionne plutôt bien entre eux. C’est tout le contraire si l’on s’intéresse à la relation unissant Garett, l’aînée et Allison, celle qui vient juste après lui. S’il y a bien une personne qui s’interroge longuement et silencieusement sur son retour inattendu, c’est bien elle. Peut-être que ses suspicions pourraient s’avérer bien fondées dans la suite de la saison. Pour le moment, toutes les hypothèses restent recevables.

      american_gothic_cam_hawthorne_megan_ketch_still_h_2016

      Il est clair que la suite des épisodes saura nous offrir d’autres moments intéressants, car la série dispose de nombreuses pistes croustillantes à exploiter. La seule réserve que nous pourrions avoir, c’est si la série sera en mesure de maintenir un certain suspense ? De nombreuses séries estivales en ont déjà fait les frais ! La prudence reste de mise ! 

      Au final, ce premier épisode de American Gothic plante très bien le décor et donne déjà le ton de cette saison. Il nous faudra sans doute faire preuve de plus de patience pour découvrir l’identité du véritable coupable dans toute cette histoire. La partie s’annonce déjà longue, mais trépidante ! 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité