More
    More

      « Out » : le court-métrage Pixar qui présente son premier personnage gay

      Disney+, la plateforme regroupant 5 univers appartenant à Walt Disney Studios, a sorti le 22 mai un court-métrage sur le coming-out. Il dépend de l’univers Pixar et fait partie de la série Sparkshorts.

      Out, un court-métrage touchant

      Le nouveau court-métrage Out est disponible sur Disney+. Comme il nous est indiqué au début, il est « inspiré d’une histoire vraie ». Il nous conte l’histoire de Greg qui prépare son déménagement pour aller vivre en ville avec son compagnon : Manuel. Ses parents arrivent à l’improviste pour l’aider à faire ses cartons. Rien de trop surprenant jusque-là. Mais le problème est qu’ils ne sont pas au courant de sa relation. Il est apeuré à l’idée de faire son coming-out.

      Dans cette aventure, il est accompagné de Jim, son chien fougueux avec lequel il va échanger son corps. C’est le déclencheur qui permettra à notre protagoniste de comprendre l’importance de s’ouvrir sur ce sujet. Notamment auprès de ses parents. 

      Très actuel et avec un grain de magie, Disney met pour la première fois en avant un héros principal homosexuel. Un film émouvant de 9 min qui prône la liberté d’être qui l’on est vraiment. Une belle évolution pour le monde de l’animation !

      Ce film fait partie de la collection Pixar regroupant plusieurs courts-métrages du nom de Sparkshorts.

      Sparkshorts n’était pas destiné à la diffusion

      Lancé en 2018, « Sparkshorts, projets des artistes Pixar » est une mini-série de courts-métrages. Elle traite de sujets forts et tabous de façon profonde, mais toujours avec légèreté. Vous pourrez visionner trois des films sur YouTube. Kittbull a même été nommé dans la catégorie « meilleur court-métrage d’animation » aux Oscars 2020.

      Leur originalité est qu’ils ne devaient pas être diffusés. L’objectif était de découvrir de nouveaux talents au sein de l’équipe Pixar en leur offrant la possibilité de « réaliser le film qu’ils veulent », comme l’explique David Lally, responsable de la série.

      Le budget et le temps étaient limités. Pour le choix des sujets, il était libre, c’est pourquoi ce fut si personnel.

      Dans Purl, c’est le sexisme au travail que la réalisatrice Kristen Lester dénonce à travers une pelote de laine. Pour le film Loop, Renée en français, il met en lumière un personnage autiste et muet.

      Des courts-métrages pour petits et grands que nous vous invitons grandement à visionner sur Disney+ !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.