More
    More
      Array

      Z’Ombres, une pièce sur le temps qui passe – Avignon OFF

      Entre le « pas encore et le plus », c’est l’âge qui fait la différence. « Z’Ombres » campe le portrait d’une seule et même personne jouée par deux comédiennes: L’une a 18 ans et l’autre juste 40 de plus.

      • Elles sont deux et expriment la même chose: la gravité du temps qui passe.
      • Elles sont deux et travaillent à l’unisson sur le mépris du temps qui passe.
      • Elles sont deux et savent que le temps qui passe est une sale bestiole inéluctable.
      • Elles sont deux et se retrouvent à 18 ans pour prouver qu’on ne vieillit que si on n’a plus d’envie.

      La mise en scène d’Aurore Frémont, qui se veut tout à fait simple et sans artifice nous apporte la preuve que la vie est une succession d’événements plus ou moins tragiques mais toujours propices à la connaissance de soi et du monde qui nous entoure. Les costumes aux couleurs suggestives vont dans le même sens.

      Le jeu pétillant de Marie Frémont s’oppose au jeu pondéré d’Isabelle Pirot, sans compassion mais empreint de sympathie. Les deux comédiennes font de cette pièce une réflexion enjouée sur l’expérience, celle de la vie, présentée comme une vertu, une sérénité et un discernement qui s’acquiert au fil des ans.

      Un moment où émotion et allégresse se côtoient, pour jeunes et moins jeunes ! A voir.

      Z’Ombres, une pièce présentée auThéatre du Balcon.
      Avec Marie Frémont et Isabelle Pirot.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.