More
    More
      Array

      X-files: Critique du season finale du Revival

      Le dernier épisode du revival de la série culte X-files a été diffusé hier sur la FOX, et pour être honnête, on a toujours du mal à croire que les scénaristes nous aient fait ça.

      Ce fut un mois intense pour les x-philes. Depuis la diffusion du season-premiere du Revival, les fans de la série mythique s’étaient retrouvés dans des montagnes russes. Si vous pensiez qu’une série ne pouvait pas faire de dégâts en 6 épisodes, vous vous êtes clairement trompés. Chaque lundi (et occasionnellement un dimanche), les fans de x-files suivaient avec enthousiasme (et tristesse, quelques fois) les péripéties de leurs agents préférés quand on la regardait des USA. En France, M6 consacrait sa soirée du jeudi à x-files. A raison de deux nouveaux épisodes tous les jeudis et toute une nuit de rediffusion, les fans français étaient, eux aussi, gâtés.

      On le savait depuis longtemps, la FOX misait gros pour cette nouvelle saison… Entre des expositions d’OVNIS placés un peu partout dans Los Angeles, des soirées dédiées à X-files dans les plus grandes villes américaines, un compte Snapchat pour tenir informés les fans, et un compte twitter qui tweetait 24h/24 et 7j/7, la FOX n’avait clairement pas lésiné sur les moyens. De l’autre côté de l’atlantique, M6 avait investit sur des drones ressemblant à des ovnis et qui se promenait dans la capitale avec une banderole sur la série.

      Et tous ces efforts semblent avoir payé car on reportait, il y a peu de temps, que la nouvelle saison avait déjà établi un nouveau record avec plus de 50 millions de téléspectateurs dans le monde pour le premier épisode. Mais comme toute bonne chose a une fin (même si on espère que ce n’est pas encore le cas), le dernier épisode vient d’être diffusé, et pour résumer en un mot : CLIFFHANGER

      x-files the end

      L’histoire

      Tout comme le premier épisode, le serie-finale (ou season-finale, on espère) s’intitulait « My struggle », mais c’était la suite du season-premiere. Avec beaucoup de parallèles, les scénaristes voulaient montrer deux épisodes qui se suivaient, et présentaient beaucoup de similitudes malgré des points de vue opposés. Nous commencions donc la saison avec un monologue de Mulder qui présentait son histoire, et nous la terminons avec un monologue de Scully qui en fait de même.

      Petite particularité : Scully affirme avoir trouvé de l’ADN d’alien dans son propre ADN. Et comme si cela n’était pas déjà assez choquant, Scully se transforme en alien. Du moins seulement dans une scène car, rassurez-vous, c’est une Scully humaine (si on peut dire ça) que l’on retrouve durant tout l’épisode.

      Scully alien

      À partir de là, les dés sont lancés et les spectateurs commencent à sentir ce qui arrive. L’épisode est intense et les scènes s’enchaînent sans toujours avoir de liens. On retrouve Tad O’Malley, le célèbre présentateur d’un talk-show, qui explique ses diverses théories ressemblant beaucoup à celles de Mulder. Dès le début, ce dernier explique à l’Amerique qu’ils ont de l’ADN alien. Scully, accompagnée de l’agent Einstein, se rendent immédiatement à l’hôpital et découvrent, avec surprise, que de plus en plus de monde est atteint d’une maladie inconnue. Immédiatement, les deux scientifiques essaient de trouver un remède, et Scully avoue avoir trouvé une particularité dans son ADN, qui est par définition alien. Si au début, l’agent Einstein semble sceptique, elle suit tout de même Scully et tente de trouver une réponse au problème qui ne cesse de grandir.

      Tandis que les deux docteurs essaient de sauver le monde, Mulder se bat pour sa vie. En effet, ce dernier se retrouve en piteux état à cause de la maladie, et à cause d’un combat qu’il a engagé avec une personne envoyée par l’homme à la cigarette. Après avoir obtenu certaines informations de son agresseur, il retrouve l’homme à la Cigarette qui lui propose de passer un marché afin de les sauver lui et Scully.

      Vous avez bien lu, l’homme à la Cigarette, celui qui avait reçu un missile, est de retour. Et ce dernier a d’ailleurs trouvé un nouveau bras droit : l’Agent Monica Reyes. Cette dernière vient prévenir Scully de l’épidémie, et lui dit qu’elle seule peut sauver le monde grâce à son ADN particulier…Sans oublier de mentionner pour qui elle travaille.

      Bref, Scully essaie de prendre un échantillon de son ADN, puis se rend compte que, finalement, le génome alien a disparu. Mais, après un ultime essai, elle arrive à créer l’antidote juste à temps pour sauver l’agent Einstein. De son côté l’agent, Miller trouve enfin Mulder chez l’homme à la cigarette, et essayer de le ramener à Scully, afin que Mulder puisse être soigné…Sans grand résultat. La ville étant dans un chaos complet, les embouteillages empèchent les deux agents d’avancer et ils se retrouvent bloqués. C’est alors au tour de Scully d’essayer de les rejoindre, et elle découvre un Mulder dans un état bien pire que ce qu’elle imaginait.

      Elle prévient alors Miller que, vu la condition de Mulder, seul William, leur fils, peut le sauver. Et elle a à peine le temps d’en rajouter qu‘un OVNI apparaît au-dessus d’elle.

      scully

      …Et l’épisode se termine comme cela.

      Notre avis sur ce dernier épisode

      Ce fût un bon épisode dans l’ensemble. Bien meilleur que le premier, sans être pour autant parfait.

      Points faible:

      • Un peu comme l’épisode 1, l’épisode était trop intense. Beaucoup trop de rebondissements rendent l’histoire un peu lourde (comme cette histoire d’ADN alien qui a disparu de l’ADN de Scully…pour finalement être retrouvé juste après) et assez complexe à suivre.
      • Les deux nouveaux agents ont du mal à trouver leur place. En effet, Miller et Einstein ne semblent être qu’une pâle réplique de Mulder et Scully quelques années plus tôt, dixit l’alchimie et le charme. À la limite, on peut comprendre pourquoi Miller est là (sans lui, Mulder n’aurait pas été sauvé…).Par contre, Einstein ne semble être rien d’autre qu’un frein à l’épisode. De plus, on ne comprend pas où est l’intérêt d’ajouter Skinner (enfin) au générique, alors qu’on ne le voit que 2 minutes. Ce dernier semble être présent seulement pour faire plaisir aux fans, car il ne participe en rien au sauvetage du monde.
      • Scully en alien. SCULLY EN ALIEN. Cela n’a strictement aucun sens et énerve plus que n’amuse. En effet, cette scène est totalement inutile et on ne comprend pas si cela est un rêve, un univers alternatif ou la réalité. Dans tous les cas, on espère que ce n’est pas réel, car cela n’aurait aucun intérêt. L’idée même que Scully est immortelle (théorie qui semble d’ailleurs avoir été confirmée dans les épisodes précédents) agace, car cela voudrait dire que Scully vivra quand Mulder mourra. Et ça, personne ne veut le voir.
      • Monica Reyes. Encore une fois, on ne comprend pas l’intérêt de ramener ce personnage qui a perdu toute sa crédibilité. Cette dernière semble avoir quitté le FBI il y a une dizaine d’années afin de rejoindre CSM (Cigarette Smoking Man) et l’aider à survivre. Elle est toute contente de dire à Scully qu’elles vont être sauvées grâce à CSM, qui va aussi essayer de sauver Mulder….Ce à quoi Scully répond que Monica n’est qu’une lâche. Bref, grâce à Monica, Scully a compris que son ADN était la clé. Est-ce que tout cela était nécessaire ? On ne pense pas… À part nous donner une mauvaise image de Reyes (qu’on aimait bien), cela ne servait à rien.

      Scully & Monica

      • Enfin, la chose la plus dérangeante concerne les dernières minutes de l’épisode (et par extension de la série). Même pas 2 minutes de scènes entre Mulder et Scully, et les aliens sont de retour. Attendre 14 ans pour avoir plus de questions que de réponses, c’est assez triste. Scully va-t-elle être enlevée une fois encore ? Où est William et va-t-il sauver Mulder ? D’ailleurs, pourquoi ce dernier n’est-il pas immunisé comme Scully alors qu’il avait été, lui aussi, enlevé par les aliens ? Tant de questions dont on n’est pas sûr d’avoir de réponses.

      Mais malgré (tous) ces petits points négatifs, l’épisode reste tout de même très bon !

      Points forts:

      • Cette épidémie a toujours été au cœur de la série, puisque Mulder en parlait depuis le début, ce qui donne une impression de continuité, malgré tous les différents rebondissements. Le fait que ce ne soit pas des aliens mais une épidémie probablement créée par l’homme lui-même, rend l’histoire plus réelle et bien plus intéressante. De plus, le personnage de Tad est l’un des rares ajouts à la série qui plait. On comprend quel est son rôle, et combien il est important.Une belle addition, somme toute!
      • Malgré le manque de scènes entre Mulder et Scully, on sent tout de même combien ces deux personnages restent proches l’un de l’autre. Scully semble terrifiée à l’idée de perdre Mulder…Et ce dernier ne supporte pas l’idée que CSM parle de sa Scully. Et même si on critiquait la dernière scène précédemment, on doit quand même avouer que la seule scène entre Mulder et Scully était vraiment belle. Même si elle était courte, le sourire de Mulder en voyant Scully était suffisant.

      mulder and CSM

      • Le retour de CSM bien qu’impossible est tout de même le bienvenu. Sa présence rend toujours les choses plus compliquées et donc plus intéressantes. Il sait exactement quoi dire à Mulder pour le faire douter ou même l’énerver. Sans compter que l’homme à la Cigarette a toujours été un fan du couple Mulder et Scully. Et n’oublions pas qu’il est le père de Mulder, ce qui peut, peut-être, expliquer son désir de le sauver.
      • Même si l’épisode est intense et n’a pas toujours de sens, les storylines restent tout de même intéressantes. Scully est au centre de l’épisode et cela fait du bien. Encore une fois, on est mis face au fait accompli : Scully a bel et bien évolué depuis le premier épisode. Ce n’est plus la petite rousse, sceptique et qui ne croyait en rien d’autre que la science. C’est à son tour d’expliquer au docteur Einstein que la science n’a pas réponse à tout. Grâce au jeu excellent de Gillian Anderson, qui s’est beaucoup amélioré depuis la saison 10, Scully prend les devants de l’épisode et sauve le monde (rien que ça) à sa manière.

       

      Bilan final:

      Malgré de nombreux -petits- points faible, l’épisode reste tout de même très solide et donne envie d’en voir plus….même si l’on a été beaucoup à crier de frustration à la fin de l’épisode. Il semble impossible de penser que la série se termine là. Les résultats d’audimat étant plus que corrects (9,8 millions de téléspectateurs en moyenne pour les 6 épisodes et juste aux USA), il est certain que la FOX souhaite renouveler encore une fois x-files afin d’avoir une onzième saison ! Cette dernière avait d’ailleurs déjà dit qu’elle serait intéressée par un prolongement de la série. Ce à quoi Chris Carter (le scénariste)et David Duchovny (Mulder) avaient répondu qu’ils seraient ravis de continuer !  De quoi avoir, enfin, les réponses tant attendues !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité