More
    More
      Array

      Veep saison 4 : Premiers pas à la Maison Blanche

      Critique du premier épisode de la quatrième saison de la comédie Veep, orchestrée par Julia Louis-Dreyfus.

      Dans cette nouvelle saison de la série Veep, Selina Meyer a finalement obtenu ce qu’elle voulait depuis un bon moment : le bureau ovale ! En effet, celle qui a occupé le poste de vice-présidente des Etas-Unis pendant plus de deux ans est devenue présidente, le tout avec le soutien irréprochable de son staff. Ce que j’aime le plus dans cette série, c’est qu’elle arrive à se renouveler saison après saison. Les personnages sont toujours en phase d’évolution et c’est plaisant à voir. Bien sûr, étant donné que Selina fait ses premiers pas à la Maison-Blanche, il ne faut donc pas s’étonner qu’elle et son personnel soient constamment sur la corde raide entre la compétence et le désastre plein. On aura beau changer de décor, Selina est toujours pleine d’autodérision, Amy (Ana Chlumsky) et Dan (Scott Reid) restent toujours en compétition, Gary (Tony Hale) est toujours en manque d’affirmation, Ben (Kevin Dunn) est toujours malheureux, Mike (Matt Walsh) est toujours pathétique, et Jonah (Timothy Simons) est toujours la pire créature sur la planète.

      Ce premier épisode de la saison 4 débute dans une bonne ambiance où des nombreux personnages font face à des enjeux beaucoup plus élevés. Le personnel est tout le temps pressé et énervé à cause de certaines négociations de dernière minute avec divers membres du Congrès. Le discours sur le prompteur reste l’une des meilleures scènes de ce season premiere qui ne déçoit pas. Même après toutes ces années, Julia Louis-Dreyfus reste magistrale dans son personnage doté de plusieurs facettes. L’habileté de Veep dans la construction de longs coups de pied arrêtés sur la plus petite et la plus stupide des choses ne déçoit jamais. Lorsque vous êtes vice-présidente, personne ne se soucie vraiment de vous. Mais quand vous êtes présidente, chaque petite erreur est un énorme problème et c’est agréable de voir les personnages de Veep se tortiller dans cette situation.

      nt

      Même dans cette nouvelle saison, la dépendance de Selina sur Gary et son refus de le traiter comme un être humain reste l’un des éléments les plus réussis de Veep et son emploi du temps qui est de plus en plus chargé n’a fait qu’empirer les choses. Le pauvre gars ne peut pas assister à certaines réunions en raison de sa côte de sécurité minimale, donc il est coincé de regarder la présidente de loin comme une sorte de maîtresse. Pendant ce temps, Amy a réussi à décrocher le poste de directrice de campagne de Dan, ce qui l’éloigne de jour en jour des activités de l’équipe, ce qui est loin d’être bon pour son ego.

      Ainsi, si vous avez peur que la décision de Veep de changer fondamentalement le statut professionnel de son personnage principal et la pertinence de son titre pourrait s’avérer être néfaste pour la série, ne craignez pas. Au vu de ce qu’elle a déjà démontré dans le passé, Veep est encore capable de produire des bonnes choses sur le petit écran.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.