More
    More
      Array

      « Total 15 » : la dernière compile du label allemand Kompakt

      Créé en 1993 à Cologne, le label, possédant studios d’enregistrements, magasins et réseaux de distribution, contribue pour une large part à la bonne santé de l’électro allemande (mais aussi brésilienne et islandaise). Ayant surpassé avec brio la chute des ventes de vinyles et le broyeur digital (le streaming, même payant, a drastiquement fait baisser les rémunérations des artistes), et fustigiant la gentrification allemande, Kompakt a su ainsi maintenir une rigueur artistique intacte et une indépendance admirable. Musicalement parlant? Ca bouge et ça dans(c)e, mais pas que. Tour d’horizon des artistes de ce label et écoute de la compile.

      Michael Mayer
      Michael Mayer

      Sérieux et stabilité. Non, ce n’est pas de la politique budgétaire de l’Allemagne dont nous parlons, mais bien du travail des 25 salariés de ce label né de la collaboration entre Michael Mayer, Jürgen Paape et Wolfgang Voigt. Les dirigeants sont tous artistes et s’assurent que les principes d’indépendance artistique soient préservés, coûte que coûte. Au départ, c’est un vinyle shop, Delirium. Des artistes comme Sascha Funke, The Modernist ou Superpitcher sont dans les bacs grâce à eux. Renommé Kompakt, le désormais label réunit sous ce nom les nombreux studios d’enregistrement créés sous leur houlette. Ces artistes, en plus de remplir les soirées aux thématiques bien pointues, gagnent en visibilité grâce à leur distribution. Ah, musicalement, au début, ça donnait quoi? Les amateurs de pop et de dance fluo vont passer leur chemin, cette techno minimaliste et « micro-house » (un son bruitsite par dessus le rythme familier de la House) a un aspect presque méditatif, tant le côté ambiant quasi atonale fait de synthétiseurs sophistiqués ferait oublier le rythme discret. Sauf la micro house, plus péchue, où là on va pouvoir faire quelques pas de danse, avant de retourner à une rêverie oisive. Illustration avec Sascha Funke : 

      Puis après 2000, on élargit les frontières : au sens propre (le label parraine et signe des artistes un peu partout : France, Brésil, Islande, Scandinavie) comme au figuré. Avec la signature du suédois The Field, de Matias Aguayo, de l’islandais Gug Gus et des danois WhoMadeWho, Kompakt popularisent leurs productions et s’inspirent de d’autres musiques pour une image réactualisée. Et pour notre plus grand plaisir : le tube « I Dont Smoke » de Matias Aguyao résume bien ce que peut offrir le label de meilleur. On ne sacrifie pas les racines House minimaliste dans cette tournure, mais on les dynamise pour les rendre plus festives.

      WhoMadeWho quant à eux donnent une vitrine assez pop, quitte à déplaire aux amateurs de la première heure :

      Alors que The Field court-circuite littéralement ces genres pour redonner à la techno et aux séquenceurs toutes leurs lettres de noblesse : le 1 er album « From Here We Go Sublime » sorti en 2007, est un vrai péplum sonore, un grand frisson, avec des titres hautement contagieux, dépassant parfois les 10 minutes, qui s’écoutent largement plus qu’ils ne se dansent. L’artiste ne fera jamais mieux.

      Impossible de finir cette rétrospective sans parler d’Aksel Schaufler, alias Superpitcher, et l’album « Here Comes Love » sorti en 2007. Parfait recueil de house minimaliste chantée aux multiples références (« Fever » par exemple, de la chanteuse de jazz 50’s Peggy Lee, dans une tendance électro-coldwave des plus gratinées), son tube « Lovers Rock » est assez emblématique de la tournure plus chaude de Kompakt, un temps jugé trop impersonnel.

      Pour ce qui est du dernier venu, la compile annuelle « Kompakt : Total 15« , qui réunit des titres des sorties depuis un an, les valeurs sures, les caractères classiques comme innovants du label sont présents : Matias Aguayo, Michael Mayer, le brésilien Gui Boratto et Jürgen Paape : ici dans un de ces titres aux saveurs acides, qui est aussi addictif que la musique orientale est hypnotisante…

       Suivez l’actualité du label sur leur page Facebook

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.