More
    More
      Array

      Top 5 des meilleurs T-Rex

      Déjà plus d’une semaine depuis la sortie de « Jurassic World ».

      Réalisé par Colin Trevorrow, « Jurassic World » fait partie de la saga « Jurassic Park », initiée en 1993 par Steven Spielberg. Avec notamment Omar Sy et Chris Pratt au casting, la sortie du long métrage nous a donné envie de faire un top 5 des meilleurs T-Rex du cinéma. Brutal, marrant ou carrément mignon, le T-Rex est passé par tous les états au cinéma.

       

      Numéro 5 :

      « Le petit dinosaure et la vallée des merveilles » réalisé par Don BLUTH.
      Année: 1988

      Le Petit Dinosaure

      Don Bluth est un réalisateur de longs métrages d’animation connu pour avoir été un des seuls concurrents de l’empire Disney à la fin du 20ème siècle. Il est notamment le réalisateur du célèbre « Anastasia », souvent rapporté à Walt Disney par erreur. Il réalise  « Le petit dinosaure et la vallée des merveilles » en 1988, film devenu un véritable classique de l’animation.

      Ce petit dinosaure herbivore, isolé de son espèce, ne laisse personne insensible. Ce long métrage touchant a bercé bon nombre d’enfants, grâce à l’émerveillement simple et spontané que dégage le personnage principal. Quant aux terribles T-Rex, le spectateur prend un malin plaisir à les détester.
      Dans la même veine, on peut également citer « Dinosaure » qui raconte grosso modo la même histoire, plus de 10 ans après, mais cette fois grâce aux studios Disney, une fois Don Bluth rangé au placard. Injustice ?

      https:/ youtu.be/z8G953iiUy4

      Numéro 4 :

      La saga « Toy Story » réalisée par John LASSETER avec Tom Hanks.
      Année: 1998 – 2010

      Toy Sory

      Plus besoin de présenter cette saga de l’animation totalement culte. Tout droit sorti des studios Pixar, « Toy Story » révèle au monde entier le talent absolument démentiel des artistes de ce studio qui œuvrent pour créer des films merveilleux. « Toy Story » est le premier film des studios Pixar. Il est également le premier long métrage entièrement fait en animation de synthèse. « Toy Story » a révolutionné le cinéma d’animation mondial et l’imaginaire des spectateurs.

      Cette histoire de jouets qui prennent vie une fois leur propriétaire le dos tourné est un fantasme d’enfant vieux comme le monde. L’idée que les jouets s’animent et évoluent en pleine autonomie et en secret est ancrée profondément dans l’imaginaire de chaque enfant. « Toy Story » a réalisé ce rêve. Hormis les têtes d’affiche Woody et Buzz l’éclair, certains personnages tel que Rex ne passent pas inaperçus. Ce petit T-Rex tout vert, très attachant, un peu sot, est devenu indissociable des longs métrages Toy Story. Pixar lui a même attribué son propre court métrage.

      Numéro 3 :

      « L’âge de glace 3 : le temps des dinosaures » réalisé par Carlos SALDANHA avec Bill Hader.
      Année: 2009

      l'âge de glace 3

      « L’âge de glace » est également une saga culte du cinéma d’animation. Initiée en 2002 avec le premier « L’âge de glace », cette saga est devenue un incontournable de l’animation. Grâce à des thèmes forts, des personnages travaillés et passionnants, « L’âge de glace » s’est imposé comme un classique du genre et a obtenu une popularité totale et méritée. Le troisième long métrage envoie ses protagonistes dans le monde des dinosaures. Sid et sa bande se retrouvent bloqués dans un monde souterrain, parallèle au leur, un monde peuplé de dinosaures. « L’âge de glace 3 » est le plus musclé de la saga, mettant parfois l’humour de côté afin de placer son animation en perpétuel progrès au centre du film et offrir quelques scènes d’action bien senties. Le long métrage incorpore également quelques nouveaux personnages, notamment une maman Tyrannosaure aimante, dangereuse et attachante, un personnage imposant, calme et puissant. Une représentation du célèbre dinosaure en fin de compte assez séduisante. Et sans spolier la fin du long métrage, « L’âge de glace 3 » permet également au T-Rex de prendre une certaine revanche sur sa défaite face au Spinosaure de « Jurassic Park 3 ».

      Numéro 2 :

      « King Kong » réalisé par Peter JACKSON avec Adrian Brody, Jack Black, Naomi Watts, Andy Serkis, Jamie Bell. 2005

      king kong

      Le remake de Peter Jackson est un long métrage imposant, puissant et monstrueux. Un long métrage qui voulait représenter le gigantisme sidérant du singe. Le long métrage est long, fort, impressionnant par sa réalisation et son intensité. Peter Jackson réalise ici une œuvre maîtrisée du début à la fin, sans écart ni maladresse. Transparent de réalisme « King Kong » est une vraie réussite. Mais, que fait ce film dans le top, me direz-vous ? Le monstre du film est un singe géant, et non un énorme dinosaure ! Pourtant, même si le T-Rex se fait quelque peu déboîter la mâchoire par King Kong, il est bien présent dans le long métrage. Notamment dans une scène mémorable et absolument exceptionnelle, oùPeter Jackson met en scène une confrontation entre King Kong et le dinosaure, dans laquelle la qualité filmique, la monstruosité du combat, la violence brutale et la qualité chorégraphique dépassent l’entêtement. Un combat passionnant, fluide, magique jusqu’à une apothéose inattendue.

      Numéro 1 :

      « Jurassic Park » et « Le monde perdu : Jurassic Parc » réalisés par Steven SPIELBERG avec Jeff Goldblum, Sam Neil, Samuel L Jackson, Richard Attenborough, Julianne Moore, Vince Vaughn. 1993-1997.

      jurassicpark

      Plus besoin de présenter les immenses classiques de Steven Spielberg, ces œuvres renversantes et leurs dinosaures épatants. Les films de Spielberg allient les genres facilement, passant du film familial, de la bonne aventure pour enfants, au cauchemar pour adulte, au drame et à la violence horrifique. Le T-Rex est l’élément fondateur de cette horreur, un animal sacré, symbole de puissance. Ce dinosaure est le mélange parfait entre la passion et l’effroi. L’être capable d’hypnotiser par son statut mais également terrifier à cause de son anatomie, parfaite pour la violence et la destruction. Pourfendeur de magie et de mort, le T-Rex entre au panthéon des meilleurs monstres cinématographiques grâce à Steven Spielberg. Place amplement méritée.

      « Jurassic World » pourra-t-il lui aussi offrir un magnifique rôle au T-Rex ?

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.