More
    More
      Array

      Tokkô Zero : notre avis sur un premier volume violent et sanglant ! (Pika Seinen)

      Cette semaine, on vous propose de nouveau de découvrir un manga décortiqué par nos soins. Il s’agit d’une suite attendue par les fans du manga Tokkô, qui sont tous deux publiés en France par l’éditeur Pika. Tokkô Zero reprend son ambiance horrifique et son action dynamique, le tout sur fond de violence dans ce seinen.

       

      Tokkô Zero

       

      Titre original : TOKKO-ZERO – 特公ゼロ

      Titre alternatif : Tokkô Zero – Tokkô Episode Zero

      Mangaka : Fujisawa Toru (scénario) & Asada Yukai (dessin)

      Genre : Action – Drame – Horreur – Surnaturel

      Type : seinen (+ 14 ans)

      Éditeur français : Pika Seinen

      Éditeur japonais : Shogakukan

      Date de parution : 23 août 2017

      Nombre de volumes parus : 2 France & 4 Japon

      Statut : terminé

      Prix : 7.20€

       

      Synopsis

      Les événements de Tokkô Zero se déroulent après la fin du manga Tokkô.

      Ryôko Ibuki, policière à la circulation, a depuis toujours le don de voir les esprits. Elle s’inquiète de leur présence de plus en plus nombreuse quand elle assiste par hasard au combat entre d’étranges créatures et un jeune homme aux pouvoirs mystérieux. Il s’appelle Hayato Shingyôji et prétend être poursuivi depuis quarante ans par les assassins du gang “Mauvais Œil”. Ryôko découvre qu’il est également accusé de l’assassinat de son père, un archéologue qui étudiait un vieil artefact : la boîte de Druj…

      source : Pika Seinen

       

      Combat surnaturel

       

      La trame de ce manga démarre sur le personnage de Ryôko Ibuki, une policière qui peut voir les morts. Grace à sa grand-mère, elle peut les chasser avec un sort, lui rendant la vie plus normale. Enfin… Presque. Puisque depuis un certain temps, la jeune femme en voit de plus en plus rôder autour de la ville. Mais, c’est surtout sa rencontre avec le charismatique Hayato Shingyôji qui va lui faire prendre conscience du danger qui se prépare.

       

      Tokkô Zero
      ©2013 Fujisawa Toru & Asada Yukai / Shogakukan

      En effet, l’homme tatoué se bat contre des créatures depuis près de quarante ans. Mais cette dernière le dépasse et il finit épuisé après ce combat pour le moins meurtrier. Hayato est poursuivi par le gang Mauvais Œil qui veut lui dérober ses tatouages mystérieux, au pouvoir singulier : ceux-ci l’empêchent de mourir. S’en suit de nombreux combats épuisants, même pour un être immortel comme lui. Ibuki le ramène alors à son appartement et se retrouve contre son gré, mêlée à ses affaires où il serait question d’un artefact très dangereux. En tant que policière, Ryôko ne peut laisser de côté cet homme et décide de l’aider comme elle peut, bien que la situation la dépasse largement. Hayato lui, qui fuit depuis des années, n’avait pas prévu de croiser la route de cette policière. Mais le destin semble en avoir décidé autrement.

       

      Action et violence

       

      Si vous ne connaissiez ni le premier manga, ni l’anime, ne vous inquiétez pas ! L’histoire de Tokkô Zero reste assez classique, sans être trop compliquée. Nous avions vu l’anime il y a quelques années et l’avions beaucoup aimé. La violence dans cette oeuvre est omniprésente et presque addictive. Nous avons donc retrouvé rapidement nos marques dans cette ambiance pour le moins sombre et où le sang fait presque figure de personnage à part entière.

       

      ©2013 Fujisawa Toru & Asada Yukai / Shogakukan

      Le mangaka Asada Yukai nous offre, une fois de plus, des dessins réalistes, détaillés et dont la violence des traits colle telle une seconde peau au scénario de son compère Fujisawa Toru. Le scénario de base est, à priori, cousu de fil blanc. Pourtant, on a bien envie d’en découvrir davantage sur la fameuse boite de Druj. Mais, aussi et surtout, sur notre beau tatoué, gratteur de guitare et la mystérieuse créature qui lui sert d’arme dont le passé pourrait bien être un véritable casse-tête chinois. De plus, aux vus des éléments que l’on découvre durant notre lecture, il se pourrait bien que Doll Dealer et Dog Hound ne soit pas les seuls intéressés par Hayato. Puisque de nombreuses pièces, une fois réunies, pourraient bien amener un vrai chaos sur Terre ! La fin du manga nous laisse avec un suspens palpable et on a qu’une seule envie : découvrir ce qu’il adviendra de nos deux héros !

       

      Dans une ambiance sombre, surnaturelle voire chaotique, le manga Tokkô Zero de l’éditeur Pika nous plonge une fois encore au cœur de l’horreur et surtout de l’action. On ne voit pas le temps s’écouler dès le premier combat  tellement le tout est bien rythmé et s’enchaîne à la perfection. Les deux premiers volumes sont déjà sortis et le troisième est prévu pour le mois prochain !

       

      Pour les plus intéressés rien ne vaut un petit extrait, histoire de pouvoir se décider.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.