More
    More
      Array

      To Kill a King intimiste au Nouveau Casino

      Pour leur premier concert en tête d’affiche en France, To Kill a King a investi le Nouveau Casino à Paris, hier mardi 23 mars. Nous y étions !

      C’est en petit comité que le groupe anglais To Kill a King découvre son public français. Une soixantaine de privilégiés ont vibré sur des sons ensorcelants, dansé et sauté en rythme, et ri aux blagues de Ralph, le chanteur.

      Après une première partie planante du groupe de Leeds Dancing Years, les cinq garçons de To Kill a King débarquent sur scène pour 1h30 de concert, mélangeant des chansons de leur premier album Cannibals with Cutlery et celles de leur dernier album éponyme sorti il y a quelques mois.

      To Kill a King Nouveau Casino

      Au delà de la qualité des chansons et du charisme de chaque membre du groupe sur scène, c’est surtout l’interactivité que le chanteur installe avec le public qui rend ce concert inoubliable. Il s’adresse directement à son auditoire, lui pose des questions, le fait chanter en choeur, lui raconte des anecdotes. Un lien se crée, renforcé par le contact visuel permis par la petite salle.

      To Kill a King Nouveau Casino

       

      Quelques difficultés techniques comme le clavier qui tombe en panne en plein milieu d’une chanson, permet des moments d’improvisation et de partage avec le public. On a donc eu droit à un petit intermède musical à la guitare de Grant, pendant que Ralph et Ben au clavier décident quelle est la marche à suivre pour continuer ! Toujours avec humour et décontraction, le groupe ne tarit pas d’éloge sur le public présent ce soir, réactif et acquis à sa cause.

       

      Vous faites autant de bruit qu’une salle pleine ! Merci.

       

      To Kill a King Nouveau Casino

      Ils ont exprimé leur inquiétude avant de commencer à monter sur scène. Ralph explique que comme c’était leur premier concert à Paris, ils ne savaient pas à quoi s’attendre, mais qu’ils sont agréablement surpris par l’accueil du public français, compliment agrémenté d’un classique « You frogs » bien british.

       

      Vous n’êtes pas très nombreux, mais je crois que vous êtes les plus loyaux.

       

      Ils terminent le concert par un rappel de deux chansons : Cannibals with Cutlery avec Ralph seul à la guitare, puis leur single actuel Love Is Not Control. Petite information glissée pendant le set que je rapporte rien que pour vous : le prochain single sera Compare Scars !

      Avant et après le concert, les cinq membres du groupe se sont montrés très accessibles, ils ont discuté avec les fans, ont pris le temps de poser pour des photos et signer des autographes. Leur carrière est en train de décoller, mais ils gardent en tête que ce sont les fans qui font leur succès, et ils le leur rendent bien.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.