More
    More
      Array

      This Is Us tient ses promesses ! Critique du pilote

      This Is Us a reçu énormément de bonnes critiques avant sa sortie, la presse américaine en est gaga et la surnomme même « la nouvelle Parenthood », série également diffusée sur NBC. C’est donc avec beaucoup d’attentes que nous avons démarré l’épisode, et le verdict est sans appel : c’est un succès. Spoilers sur la fin.

       

      L’idée de base est simple : on suit 4 personnes qui fêtent leurs 36 ans le même jour. Chacun est à un endroit différent dans sa vie, se débat avec des soucis, essaye d’avancer, on suppose donc que l’on va suivre le parcours de ces individus à travers les épisodes.

       

      Des personnages bien écrits

      THIS IS US -- Pilot -- Pictured: (l-r) -- (Photo by: Ron Batzdorff/NBC)

      On commence sur une image du fessier de Milo Ventimiglia, bon point, on adhère. C’est ainsi qu’on fait la connaissance du premier personnage qui fête ses 36 ans : Jack. Il est marié à Rebecca (Mandy Moore) qui est enceinte de triplés. Ils sont heureux, encore amoureux, complices, tout parait parfait pour eux. Jusqu’à ce que Rebecca perde les eaux, on apprend alors que la grossesse est risquée à la fois pour elle et pour les 3 bébés…

      randall-this-is-us

      Randall (Sterling K. Brown) est un cadre supérieur, père de deux enfants, marié, habitant dans une grande maison de banlieue et propriétaire d’une belle voiture. A 36 ans il a réussi sa vie. Pourtant, il a engagé un détective privé pour retrouver la trace de son père biologique qui l’a abandonné à sa naissance à une caserne de pompiers après la mort de sa mère pendant l’accouchement.

      THIS IS US -- Pilot -- Pictured: (l-r) Chrissy Metz as Kate, Justin Hartley as Kevin -- (Photo by: Paul Drinkwater/NBC)

      Enfin, on fait la connaissance de jumeaux. Kevin (Justin Hartley) est un acteur, star de la sitcom Man-ny (jeu de mot sur « Nanny » qui veut dire baby-sitter, et « man » qui veut dire homme)
      chandler-friends-manny-this-is-us-nbc-1 chandler-friends-manny-this-is-us-nbc-2

       

       

       

       

       

       

       

      Il n’est pas satisfait de la qualité de la série où il n’est utilisé que pour son physique et faire l’idiot. Il est en crise existentielle professionnellement, ce qui le mène à questionner ses capacités. Il finit par tout laisser tomber et quitter la série à grand fracas.

      Sa soeur jumelle est Kate (Chrissy Metz) qui se bat contre des problèmes d’obésité. Elle déclare qu’elle a laissé passer sa vie devant elle à cause de cette maladie et est décidée à perdre du poids. Cette fois elle est aidée par Toby (Chris Sullivan) qu’elle a rencontré à un groupe de soutien pour les personnes obèses, qui comprend donc ses peurs et doutes, et avec qui elle commence à développer une relation amoureuse.

      Ces protagonistes vivent donc des situations variées mais réelles, qui permettent d’avoir de l’empathie et de la sympathie. Ces personnages sont bien définis, attachants, on a envie de connaitre le dénouement de leurs batailles. This Is Us est une série bien écrite, qui attrape l’auditoire et ne le lâche pas. Et comme si cela ne suffisait pas, alors qu’on pensait avoir compris les ressorts narratifs, elle nous jette une révélation en fin d’épisode !

       

      Une révélation qui change tout

      On s’en doutait un peu car c’est bien le style de ce genre de série : tous les personnages sont connectés. Mais de quelle manière ? On s’aperçoit en fin d’épisode que nous ne sommes pas sur le même plan temporel ! Les personnages de Kevin, Kate et Randall sont dans notre époque, mais ceux de Jack et Rebecca sont en fait dans les années 80 ! This Is Us nous joue un tour magnifique et nous informe que Jack et Rebecca sont les parents des jumeaux, et qu’ils ont adopté Randall dès sa naissance lorsque le pompier et venu le déposer à l’hôpital. La perte du dernier triplé lors de l’accouchement est ainsi « compensée ».

      Ce qui est drôle c’est qu’on ne se doute pas du tout d’une telle fin pendant tout l’épisode, et c’est certainement une réflexion à avoir sur notre société actuelle : le look de Jack dans les années 80 est totalement acceptable aujourd’hui ! Aaaah les hipsters…

      Nous sommes donc impatients de découvrir l’épisode 2. La question : allons-nous continuer à suivre les parents dans les années 80 ? Si oui, par quel moyen narratif ?

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité