More
    More
      Array

      Theo Lawrence And The Hearts – un nouveau phénomène soul français

      Theo Lawrence & The Hearts c’est le nouveau phénomène soul français. Plus que de la Soul, c’est du Rythm & Blues, c’est du son qui vient de loin mais joue sur des codes plus récents pour finir par convaincre tout le monde !

      Theo Lawrence & The Hearts une découverte 2016

      Si le groupe a déjà écumé les scènes des festivals en douce l’année dernière, on espère que ce sera encore le cas cette année. Printemps de Bourges, Francofolies de La Rochelle, Rock-en-Seine… Ils ont été nombreux à se les arracher. Pourtant, il n’y avait alors qu’un titre à se mettre sous la dent et quelques vidéos de teasing. Mais depuis…

      Une première partie remarquée de St Paul & The Broken Bones, un show à Paris à la Maroquinerie et les voilà programmé pour le Mondial du Tatouage. Autant dire que ce petit groupe risque d’être plus présent qu’on ne le pensait dans le paysage musical cette année.

      Un premier single et un EP qui donnent le ton

      Un titre coulant et dégoulinant comme une glace en train de fondre au soleil. Sensuel ce qu’il faut avec ce timbre super séduisant de Theo Lawrence, jeune Franco-Canadien de 21 ans. Un peu crooner, un peu blues man, et ce petit grain dans la voix… savoureux à faire frémir. On aime aussi lorsqu’il s’agite et s’emballe tout autant que cette voix plus douce qui monte subtilement dans les aiguës. Un petit bijou qu’on se passe volontiers en boucle.

      Leur premier EP, Sticky Icky, est sorti en novembre 2016 :

      Et vous pouvez écouter cette petite perle sur leur bandcamp

      Rétro mais pas trop. Leur musique sonne juste et marrie à merveille la soul, le rythm & blues, le rock’n roll et s’autorise même une petite touche country sans tomber dans le cliché. C’est riche, ça balance bien, c’est entraînant et ça va finir directement dans vos playlist de soirée… c’est évident !

      Non pire que tout, leur musique est un rayon de soleil et met la pêche.

      Mais qui sont-ils ?

      Theo Lawrence : Chant et guitare
      Louis-Marin Renaud : Guitare et choeurs
      Olivier Viscat : Basse
      Thibault L. Rooster : Batterie et choeurs
      Nevil Bernard : Orgue et claviers

      Cinq jeunes musiciens qui ont scotché sur School of Rock de Richard Linklater, qui du coup doivent apprécier à sa juste valeur les talents de musicien et chanteur de Jack Black et ont décidé de … faire la même à leur sauce.

      Petit rappel de ce film que je vous recommande pour le délire et parce que Jack Black est vraiment bon :

      On a très bien compris le principe : quand tu as envie que la musique que tu aimes existe, fais-la toi-même ! 

      Et ça sent le vinyle qui grince, le juke-box coloré, le bubble gum, les parquets de bal de prom, la gomina… Mais aussi les boîtes de blues en sous-sol, ces endroits intimistes, ou les scènes obscures et tamisées de fond de bar sordide où soudain une voix s’élève, interpelle et fais naître le silence.

      On pense à St Paul & The Broken Bones bien sûr, mais aussi à Alabama Shakes, autant de belles influences qui donne envie d’en entendre plus !

      Ils seront donc le dimanche 5 mars sous la Grande Halle de la Villette en soirée pour un concert en parfait accord avec le cadre du Mondial du Tatouage.

      Tarif : 25€ en prévente, 27€ sur place, 18€ pour les 12-16 ans

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.