More
    More
      Array

      The Grinder : Légèrement drôle et salace

      Critique d’un premier épisode efficace pour The Grinder, la nouvelle comédie de la Fox.

      Après avoir lancé mardi soir Grandfathered, la Fox a continué sur sa belle lancée avec The Grinder, sa nouvelle comédie salace et amusante.

      L’histoire

      Créée par Jarrad Paul et Andrew Mogel, The Grinder met en scène Dean, qui, lorsque sa série télévisée s’arrête décide de retourner dans sa ville natale dans le but de reprendre le cabinet d’avocats de ses parents sous prétexte qu’il en a l’expérience du fait d’avoir incarné un avocat à la télévision. Son retour à la maison est loin d’être une bonne nouvelle pour son frère qui est effrayé de vivre dans son ombre.

      Ce que l’on a aimé

      Quelques mois après l’arrêt de la Parks and Recreation, Rob Lowe n’a pas mis bien longtemps pour revenir à nouveau sur le devant la scène. Le nouveau rôle qu’il incarne dans The Grinder lui va à ravir. Le personnage arrogant et prétentieux qu’il joue pense qu’il peut tout se permettre du fait de sa célébrité qui fait toujours de l’effet dans les médias. Pour cela, il surjoue à longueur de journée. Le résultat est plutôt agréable à l’écran. En plus de ses performances individuelles, le duo qu’il forme avec Fred Savage (stewart) fonctionne à merveille.

      Mais au-delà de son personnage perfide et machiavélique, Dean, c’est tout d’abord un homme au grand cœur soucieux du bien-être de chaque membre de sa famille. Il sait faire la part des choses lorsqu’il s’agit de la famille. Pour lui, c’est quelque chose de sacré. Si l’on se base sur sa première prestation depuis sa sortie dans Parks and Recreation, Rob Lowe réussi splendidement sa rentrée sur le petit écran. On ne peut alors qu’être enthousiaste quant à la suite.

      the grinder

      A la différence de Dean, on a Stewart, incarné par Fred Savage (Crumbs) qui a du mal à se faire une place dans ce pilote. Cela est plutôt logique, car difficile de voler la vedette à Rob Lowe. Mais malgré cela, il s’efforce à exister quitte à frôler le ridicule.

      Les scénaristes ont clairement fait le choix de laisser de côté certains personnages secondaires, et ce, pour l’intérêt de la série. The Grinder est tout d’abord une sitcom. Une sitcom dont l’objectif est de dresser dans un premier temps le portrait caricatural de son personnage principal, Dean.

      Verdict

      Pour sa première diffusion, The Grinder est loin d’être une catastrophe avec un Rob Lowe qui affiche un nouveau visage séduisant. Et il est soutenu par un casting qui ne manquera de monter en puissance au fil des épisodes. Mention Spécial à la Fox pour nous avoir déniché deux nouvelles comédies (Grandfathered) extrêmement prometteuses.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité