More
    More
      Array

      The Flash, episode final de la saison 1 : Tout n’est pas toujours une coïncidence.

      La dernier épisode de la saison 1 de The Flash était diffusé hier soir sur la CW. Un dernier acte riche en émotions et en personnages, pour une intrigue parfaitement écrite.

      Dans ce dernier épisode rythmé, Barry Allen est face à un dilemme de taille : rester dans le présent et laisser les choses telles qu’elles sont, ou bien retourner dans le passé, modifier celui-ci en sauvant sa mère, et ainsi modifier l’évolution de la vie de tous les personnages de la série jusqu’à aujourd’hui. Pour retourner dans le passé donc, et ainsi sauver sa mère, Barry n’a que 1 minutes et 52 secondes. S’il n’est pas de retour à Central City avant la fin du compte à rebours, c’est l’avenir de la planète entière qui est remis en question.

      The Flash, la meilleure adaptation d’un Héros DC comics sur le petit écran!

      Intitulé « Fast Enough« , ce dernier épisode est sans nul doute le meilleur de la saison. Tous les personnages principaux sont regroupés dans celui-ci, et auront ainsi leur rôle à jouer à un moment ou à un autre, pour parvenir finalement à un équilibre assez surprenant dans l’utilisation de chacun d’eux. Pas un ne sera oublié, qu’il s’agisse du docteur Wells, de Ronnie ou bien encore d’Eddie. Si parfois le personnage de Barry Allen peut quelque peu déranger par le trop plein d’expressions que l’acteur souhaite transmettre, on se surprend assez facilement dans ce denier épisode à être pris d’une émotion naturelle et compatissante à l’égard du personnage. Cette décision de revenir dans le passé et ainsi modifier le cours des choses est ce qu’il a toujours souhaité, mais l’on comprendra rapidement à quel point celle-ci n’est finalement pas aussi simple qu’elle en a l’air. Un épisode donc qui nous fait davantage apprécier Barry, et nous invite un peu plus dans l’intimité de son esprit et de ses sentiments.po

      La force de « The Flash », c’est également la qualité des seconds rôles. Et s’il faut en retenir un en particulier, citons bien évidemment le docteur Wells. Une interprétation incroyablement juste, variant entre le côté froid et impassible du personnage, et cette capacité à nous surprendre lors de certaines révélations sentimentales. On se surprend à ne pas savoir que choisir entre aimer ou détester le personnage, oubliant même parfois qu’il s’agit de l’ennemi ultime de « Flash ». À n’en pas douter, le docteur Wells est l’un des personnages phares de cette première saison de « The Flash ».

      Autre personnage important dans ce dernier épisode, comme dans la plupart d’ailleurs, Joe, le père « adoptif » de Barry. La relation entre les deux personnages a été formidablement construite durant toute cette première saison, et le point culminant est certainement atteint dans ce dernier épisode, où le choix de Barry influera bien évidemment sur cette complicité incomparable, bâtie durant toutes les années où Barry a grandi dans le foyer West. Joe est certainement le personnage le plus touchant de la série, dont les sentiments qu’il parvient à retranscrire semblent les plus sincères et vrais. Si Barry dit au revoir à Joe, c’est chacun de nous qui se retrouve finalement un peu orphelin de cette relation si particulière.bn

      La plupart des autres personnages de la série sont relativement bien traités. Mais s’il fallait s’arrêter sur un en particulier, pour lequel nous sommes encore dubitatifs, il s’agirait d’Iris. Soit les scénaristes se savent pas réellement comment orienter celle-ci, soit ils font simplement fausse route et s’imaginent que l’intrigue autour d’elle et de la relation « semi-amicale » entretenue avec Barry trouvent un quelconque intérêt. Il faut cependant saluer une meilleure interprétation au fil des épisodes de la part de l’actrice, mais qui ne parvient toutefois pas à nous laisser l’apprécier véritablement. Ce dernier épisode ne changera d’ailleurs pas la donne. Bien au contraire diront certains d’ailleurs.

      Une saison bien construite!

      Si ce dernier épisode pèche à de très rares instants par quelques scènes dispensables, il n’en reste pas moins une excellente surprise pour conclure cette première saison de la série « The Flash ». L’intrigue se construit doucement mais sûrement, pour finalement nous donner un final à la fois spectaculaire et prometteur. The Flash est définitivement l’une des meilleures nouvelles séries de cette année. Ce dernier épisode ne fait que confirmer la donne, nous laissant finalement frustrés par une attente d’ores et déjà trop longue, avant la diffusion du premier épisode de la saison 2.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.