More
    More
      Array

      Terabak de Kyiv: Une ode aux arts populaires

      Stéphane Ricordel présente au théâtre Silvia Monfort, le spectacle Terabak de Kyiv , composé du groupe de musique ukrainien des Dakh Daughters et d’artistes français. Arts du cirque, cabaret et tours de magie se partagent la scène sous un chapiteau en bois, pour un résultat singulier et détonnant, dans lequel le spectateur est invité à plonger.

      Ode aux arts populaires

      Sur la scène permanente, six chanteuses et musiciennes déchaînées dont le visage est recouvert de poudre blanche et le corps de vêtements noirs et pailletés. De ces amazones contemporaines se dégage une force qui nous enivre, de par leur attitude féroce quoique poétique et leur musique qui alterne entre punk et tradition ukrainienne.

      Au plus près des spectateurs, attablés comme dans un cabaret populaire, un groupe d’artistes aux talents multiples, offrent tour à tour leurs performances sur une scène modulable. Mât chinois, trampoline, tours de magie où le spectateur est invité à participer, sangles, monocycle et acrobaties… Les actes s’enchaînent, tantôt graves tantôt burlesques.

      terabak-de-kyiv
      Terabak de Kyiv © Dakh Daughters Band

      L’engagement comme ligne de conduite

      Écrit juste avant la révolution de Maidan à Kiev Stanzia, les paroles politiquement et humainement engagées sont soutenues par le rythme corporel et vocal des chanteuses.

      Leur attitude féministe et leur gestuelle informent sur leur engagement citoyen. Artistes complètes aux parcours très différents ; elles sont héritières du Dahk théâtre, créé il y a 20 ans par Vlad Troitsky en Ukraine.

      Stéphane Ricordel, dans une interview donnée à Nathalie Yokel, déclarait : « Notre histoire avec l’Ukraine est très forte, et nous avons gardé des liens affectifs et professionnels. Même si nous n’avons pas pu continuer certains projets du fait de la révolution, les Dakh Daughters sont devenues connues et reconnues. »

      Véritables rock stars dans leur pays, elles sont venues enflammer la scène du théâtre Monfort.

      Du 16 décembre 2016 au 14 janvier 2017, du mardi au samedi à 20h30 (sauf les 24 et 25 décembre).

      Où les trouver : 106 rue Brancion, 75015 Paris.

      Tarifs : de 10 à 28euros.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité