More
    More
      Array

      Technobeat#2 Pleasurekraft

      En 2015, JustFocus propose une chronique hebdomadaire : TechnoBeat. Le principe est simple: chaque semaine un artiste techno/house à découvrir ou redécouvrir.

      Cette semaine : Pleasurekraft. Duo americain, Kaveh Soroush et Charles Gudagafva de leur vrai nom, font partie de ces artistes techno qui ont su émerger aux yeux du grand public grâce à un titre : « Tarantula ». Sortie en 2012 le morceau a tout de suite connu un succès mondial, chose rare pour un son que l’on peut classer dans un registre techno/minimal.

      Pleasurekraft Tarantula

      La force du duo réside dans son incroyable capacité à nous faire danser tout en nous faisant voyager. Tarantula en est l’exemple parfait. Très minimaliste, les deux américains n’ont pas besoin de beaucoup pour vous faire adhérer à leur style. Une ligne de basse toujours très originale, des voix presque mystiques, des percussions qui viennent ponctuer le tout, Pleasurekraft ne fait pas dans la démesure et c’est certainement la clé de son succès.

      Mais il serait faux de résumer le duo à ce seul titre. Membres du label Kraftek, le duo est redevenu très actif depuis 2013, et permet a son label de sortir des sons de grande qualité. A travers des titres comme The Most Dangerous Game (titre qui reprend des sonorités d’un autre titre de Pleasurekraft ; Anubis), le duo nous montre tout son talent. Sa capacité à nous faire danser encore et toujours jusqu’au petit matin surprend et ravit. Pleasurekraft n’est cependant pas a son coup d’essai, comme en témoigne de nombreux remixs et compositions des deux américains. Voici une petite sélection des titres à écouter et réécouter :

      – 313

      212

      – Coltrane

      Pleasurekfraft, avant les remixs et collaboration, c’est un duo aux titres aussi extravagants que prenants. Anubis ou Carny en sont l’exemple parfait. A travers des sonorités enfantines qui nous rappellent presque l’univers du cirque, le duo américain nous pond un son techno de qualité. Mélanger univers lunaire et mystique avec des sonorités assez inattendus: pari réussi. Et toujours avec la même volonté, être minimaliste. Mais le talent des deux protagonistes ne se résume pas à leurs compositions mais aussi à leurs DJ sets. Présent dans quelques mois au BPM festival, l’un des plus gros festivals techno au monde, Pleasurekraft continue encore et encore à se faire un nom.

      pleasurekraft DJ-Set Voici donc quelques DJset du duo :

      DJ Set de leur label : Kraftek

      Pleasurekraft a donc su évoluer, tout en gardant ce style qui a fait leur succès lors de la sortie de Tarantula. Pour retrouver le duo en France il faudra cependant prendre votre mal en patiente, leur dernière apparition date de janvier au Zig Zag à Paris et aucune date n’est annoncée pour un prochain retour en France.

      Pour plus d’infos : RA / FB / SC

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.