More
    More
      Array

      Steven Spielberg en passe d’ajouter un gros nom à son Ready Player One

      Passé un Pont des Espions le voyant revenir à ses fresques historiques dont lui seul a le secret, on se demandait bien ou allait nous emmener Steven Spielberg avec ses prochains films, lui qui joue constamment avec les genres sans jamais montrer le moindre signe de faiblesse ou d’usure. Si Le Bon Gros Géant, l’adaptation du roman éponyme de Roald Dahl est déjà en boite avec Mark Rylance dans le rôle-titre (l’espion soviétique du film susmentionné), toute notre attention est fixée dès à présent sur Ready Player One, concentré rétro de SF matiné de film d’aventure déjà prévu pour 2017. Et autant dire qu’il voit les choses en grand, puisque le réalisateur courtiserait le très recommandable Ben Mendelsohn (The Dark Knight Rises, Bloodline, Cogan la Mort en Douce) dans le rôle du principal antagoniste. 

      Acteur australien caméléon faisant partie de cette race d’acteur présent sur tous les fronts, mais dont la populace ne se souvient jamais du nom, Ben Mendelsohn pourrait enfin laver l’affront de son manque de notoriété aux antipodes de son talent inégalé avec l’aide de Spielberg qui serait très intéressé de voir l’australien rejoindre cette odyssée de science-fiction mêlant univers virtuel, film à quête et composantes rétro. Dans ce film adapté du roman d’Ernest Cline, on y retrouverait Wade, un jeune de 17 ans habitant dans une Terre polluée et surpeuplée dont la population las de devoir attendre la mort, s’est tourné vers une réalité virtuelle pour vivre par procuration : l’Oasis. Dans cet univers empruntant aux fondamentaux de la pop-culture des années 1980, et crée par un gourou inspiré de Richard Branson (le boss de Virgin), le jeune Wade est comme tant d’autres à la recherche de clés disséminés par le mystérieux inventeur tout juste décédé et qui donnerait accès à celui qui les trouve, à la fortune du milliardaire. Mais dans cette quête, Wade ne sera pas seul, bien aidée par une joueuse anonyme nommée Art3mis qui l’aidera à lutter contre le dirigeant d’une firme technologique (probablement Mendelsohn donc), bien décidé à s’emparer des clés pour amasser le trésor du milliardaire fantasque.

      ben-mendelsohn-in-bloodline

      Très typé Spielberg, autant dire que le film, qui fut refusé par Christopher Nolan, a des atouts à vendre. La participation de Mendelsohn serait un juste retour des choses, lui qui sans nul doute va tout casser avec sa participation au film le plus attendu de l’année : Star Wars Rogue One.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.