More
    More
      Array

      30e film de Steven Spielberg : la rédaction vous dévoile ses 5 films préférés du maître

      Le prochain film de Steven Spielberg, Le Bon Gros Géant, sort ce mercredi dans les salles. Pour son 30e long-métrage, la rédaction a voté pour ses films préférés.

      Le maître de l’entertainment a derrière lui une filmographie impressionnante, 29 long-métrages, et parmi elle un bon paquet de films déjà cultes. Son prochain bébé est attendu par toute la rédaction de JustFocus, deux mois après avoir été projeté à Cannes. Parmi les hauts (E.T. reste son plus gros succès en France) et les bas (les deux récents Cheval de Guerre et Le Pont des Espions n’ont pas dépassé le million d’entrées), la rédaction de JustFocus a débattu pour l’occasion sur ce que sont les meilleurs films de Spielberg.

      Voici notre top 5 de l’oeuvre du roi du divertissement, à voir ou à revoir

       

      5. Minority Report

      Sorti en 2002 après le semi-échec de A.I. Intelligence Artificielle, Minority Report se déroule lui aussi dans un univers futuriste, avec une idée de départ folle : imaginez une unité spéciale qui serait capable de prédire les crimes, et ainsi d’intervenir avec que le mal ne se passe. Cette unité est sous les ordres de John Anderton, joué par un Tom Cruise au sommet de sa forme. Mais le jour où les Précogs, les êtres qui peuvent prédire le futur, voient Anderton en personne commettre un meurtre, ce dernier sait qu’il n’a pas d’autre choix que de fuir. L’intérêt du film est alors double : c’est un film avec un sujet extrêmement intéressant à tout points de vue (sociologique : comment vivre dans une société où le crime peut être arrêté en avance, philosophique : peut-on être sûrs que le crime sera commis, cinématographique : la fin d’une histoire est-elle forcément inévitable), mais également un bon film d’action. Alors que le précédent A.I. pouvait sembler d’un rythme inégal (n’est pas Kubrick qui veut), Minority Report ne s’essoufle jamais, allant de rebondissements en rebondissements.

      A voir si : vous voulez voir Tom Cruise au top / vous aimez les films à casse-tête (comme ceux de Nolan) 

       

      4. Indiana Jones et la Dernière Croisade

      On ne pouvait pas passer à côté de celui dont le fouet et le chapeau hantent nos souvenirs. Sa musique résonne encore dans nos têtes, et nous donne envie de parcourir le monde à la recherche des trésors les plus convoités. Indiana Jones l’archéologue aventurier (ou l’inverse) est peut-être parmi les figures les plus connues du cinéma américain. Si la rédaction de JustFocus a préféré le troisième volet des aventures d’Indy, sorti en 1989, c’est parce qu’il clôt une trilogie en apothéose (le second était un peu moins bon, et on ne parlera pas du Crâne de Cristal dont une suite est en projet…) tout en permettant d’officier un retour aux sources pour Spielberg : la thématique du père, si chère au réalisateur, est ainsi mise en avant grâce à Henry Jones Sr., interprété par Sean Connery, ex-James Bond. Prenant place avant les événements des Aventuriers de l’Arche Perdue, cet ultime opus met Indiana Jones sur la piste du Saint-Graal, la relique des reliques, qui aurait le pouvoir de rendre immortel. En bref, une bonne dose d’aventures comme on les aime.

      A voir si : vous aimez les aventures de Benjamin Gates (qui s’inspire d’ailleurs un peu de Jones, le chapeau en moins) / vous entendez l’air de John Williams chaque fois que l’on vous parle de Superman

       

      3. Jurassic Park

      Autre idée folle de l’ami Steven Spielberg : et si on parvenait à ressusciter les dinosaures ? Un rêve d’enfant que parvient à faire devenir réalité John Hammond, le créateur du Jurassic Park. Les paléontologues Grant et Sattler se rendent sur l’île pour vérifier qu’il n’y a pas de danger. Mais à quoi pouvait-on s’attendre à jouer avec l’ADN préhistorique ? Les Vélociraptors et les Tyrannosaures réussissent à s’échapper.. Le plus gros succès mondial du réalisateur s’est offert une ressortie en 3D, dépassant le milliard de dollars de recettes. Mélange de film pour enfants et de film d’horreur, Jurassic Park marque une date grâce à ses incroyables effets spéciaux. Sorti en 1993, l’animation des dinosaures et l’utilisation des animatronics (pour la scène du tricératops) impressionnent tout le gratin hollywoodien, et ont ainsi fait avancer les techniques numériques (qui permettront de faire ensuite Le Seigneur des Anneaux, et donneront à Kubrick l’envie d’écrire son A.I., inachevé et finalement tourné par… Steven Spielberg).

      A voir si : vous aimez les dinosaures (évidemment) / si vous aimez les papas courageux (ou si vous êtes un grand enfant)

       

      2. La Liste de Schindler

      Dans la lignée des films historiques de Spielberg, voici celui qui est pour la rédaction de JustFocus le plus touchant. Le sujet, le génocide juif, concerne directement notre ami américain, qui, pour raconter son histoire se focalise sur celle véridique d’Oskar Schindler, un allemand qui a sauvé 1100 Juifs en les faisant travailler dans son usine. Steven Spielberg a tout au long de sa carrière réalisé plusieurs films historiques mémorables (celui-ci mais aussi Il faut sauver le Soldat Ryan, Munich, Lincoln et a produit l’excellente série Band of Brothers), mais ce qui fait la spécificité de La Liste de Schindler, c’est encore une fois la volonté de témoignage et de mémoire. Interpreté par Liam Neeson, Ben Kingsley et Ralph Fiennes (le méchant, un rôle glaçant), il est comme tous les films sur la Shoah sujet à polémique, mais n’en reste pas moins un bon document sur cette période.

      A voir si : vous avez aimé Le Pianiste, autre film sur un Juif rescapé / vous voulez voir ce que donne Voldemort dans le rôle d’un nazi

       

      1. Arrête-moi si tu peux

      Ce titre semble à première vu tout à fait explicite : nous avons affaire à une course poursuite, comme peut l’être un épisode de Tom et Jerry ou plus récemment Mad Max : Fury Road. Ce que ce titre ne révèle pas, par contre, à sa simple lecture, c’est à quel point cette course poursuite sera haletante. Quand bien même la fin de l’intrigue sera dévoilée dès le départ, tel un épisode de Colombo, le spectateur ne pourra s’empêcher de se demander comment celle-ci arrive et voudra à tout prit y remédier. Sorti en 2002, il fait partie des plus grands films de Steven Spielberg, mêlant drame et comédie, et n’est pas sans raison le préféré de la rédaction.

      Le pitch en est simple : c’est l’histoire d’un jeune homme, Franck Abagnale Jr. qui, avant de fêter ses 19 ans, va se faire passer, tour à tour, pour un pilote d’avion, un docteur puis un avocat tout en créant des chèques pour pouvoir vivre selon ses différents statuts. Pendant ce temps, un agent du FBI, spécialiste de la fraude bancaire, Carl Hanratty, sera sur ses traces. Si l’histoire n’est pas la plus inventive qui soit, le fait qu’elle se soit réellement passé lui redonne du piquant. D’autant plus que les deux protagonistes, sont interprétés par Leonardo DiCaprio et Tom Hanks, deux acteurs qui ont su montrer avec le temps que, tout comme Franck, ils pouvaient avec brio jouer dans tous les costumes. A cela il faut ajouter la présence du génialissime Christopher Walken qui interprète le père de Franck et qui apporte tout l’aspect dramatique. Le film n’aura de cesse de nous faire comprendre que si Franck fait ce qu’il fait, c’est avant tout pour une raison : l’amour qu’il a pour son père. Le jeu du flic et du voleur dans toute sa splendeur.

      A voir si  : vous êtes nostalgique de la gueule d’ange de Leonardo (mais a-t-il vraiment vieilli ?) / vous nous faites confiance 😉

       

      Et vous, quel est votre film préféré de Steven Spielberg ?

       

      Le Bon Gros Géant : Bande-annonce – en salles le 20 juillet

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité