More
    More
      Array

      State of Affairs saison 1 : Critique du final

      Le treizième et dernier épisode de la première saison du drama State of Affairs a été diffusé le 16 février dernier sur NBC au Etats-Unis. Si la nouvelle série orchestrée par Katherine Heigl n’a pas convaincue un grand monde au cours de son lancement, elle a par ailleurs su attirer mon attention. Un petit mot sur ce final qui tout compte fait m’a assez plu.

      Pour être totalement honnête avec vous compte tenu de nombreux rebondissements observés lors de deux derniers épisodes de la première saison de State of Affairs, ce final a été plutôt satisfaisant. Nous savons désormais que Kurt n’était pas un traitre. En réalité, il travaillait sous-couverture pour le compte de la CIA. Cependant, avant tout cela, Charlie (Katherine Heigl) a bizarrement démissionné de son poste afin d’aller traquer Farah en Afghanistan. Comme d’habitude, elle a bénéficié du soutien de sa patronne.

      À  son absence, ses collègues ont dû faire face à un autre cas. Un kamikaze a fait explosé une bombe en public dans un centre commercial. En parlant de cela, Charlie doit avoir sans doute un diplôme en astronomie parce que c’était elle qui a relié tous les points pour trouver l’emplacement des bombes. Les séquences de rêve où Charlie pense à Nick ont été bien menées. L’identité du tireur mystérieux n’a malheureusement pas été résolue. Serait-ce Nick qui est toujours en vie, ou pourrait-il être Aaron Peyton, l’époux de la présidente ?

      150211_2846441_Deadcheck[1]

      Je dois également admettre que ce cliffhanger est assez solide pour que la série prétende à une deuxième saison. En somme, il y a eu plusieurs moments plaisants et quelques très bons épisodes avec des personnages pas toujours aussi attachants comme je l’aurai souhaité. Dans certains épisodes, le scénario a été assez difficile à suivre et certains points n’ont pas toujours été très bien exploités. Bien que certains personnages secondaires se sont plutôt bien débrouillés, cela n’a pas toujours été le cas pour Katherine Heigl. Comme tout le monde, on était tous impatients de découvrir ce dont elle était capable de nous offrir après son rôle dans Grey’s Anatomy. Au lieu de tout cela, nous avons eu affaire à une femme détruite psychologiquement par la mort de son fiancé et qui n’arrêtait pas de s’acharner sur son sort.

      Ainsi, espérons que les créateurs et scénaristes de la série arriveront à nous offrir une intrigue beaucoup plus originale et facile à comprendre dans la saison 2 (ce qui n’est pas encore sûr).

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.