More
    More
      Array

      Sofia Coppola dit Stop à la Petite Sirène.

       

      Alors que les adaptations en live des contes Disney continuent de déferler dans les salles (Cendrillon, Maléfique) et que La Belle et la Bête est en cours de tournage, voilà que la réalisatrice de Virgin Suicides, jusque alors rattaché au projet des aventures de la sirène Ariel, décide de quitter le navire.

      C’était sans doute le projet le plus périlleux pour la fille du réalisateur d’Apocalypse Now. Jusque alors cantonné à errer dans une redite poussive de son style, oscillant entre cette vision furtive et déclinante de l’adolescence et le passage à l’âge adulte, la perspective de la voir réaliser une histoire paradoxalement épousant des thèmes similaires mais portée par de très gros moyens semblait difficile à croire. Et pourtant, passé la surprise, voilà la déception puisque Sofia Coppola, après un an de travail, a décidé de quitter le projet, invoquant les mythiques divergences créatrices pour expliquer ce départ, forcément difficile à accepter puisque sa vision à la fois malicieuse et désenchantée aurait parfaitement collé à ce conte mythique.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.