More
    More
      Array

      Showtime tente de nous rendre Happyish

      Showtime a lancé sa nouvelle série Happyish (« plus ou moins heureux » en français). Notre avis :

      Mettez un british au coeur d’un drama américain, vous obtiendrez une comédie sarcastique et satirique à l’humour noir. C’est ce que Showtime paraît avoir voulu faire avec cette nouvelle série créée par Shalom Auslander. Portée par Steve Coogan et Kathryn Hahn qui forment ce couple de quadra à la vie classique (travail, enfant, maison en banlieue, amis avec qui ils fument de l’herbe…), la série cherche à remettre en question cette idée préconçue et idéalisée du bonheur.

      Lorsque de nouveaux patrons jeunes et hypes prennent en main l’agence publicitaire dans laquelle travaille Thom, le père de famille, c’est la société américaine dans son ensemble qui en prend pour son grade. Dans une ère du tout digital, de la recherche du buzz et du culte du jeunisme, Thom se retrouve sur la touche, dépassé par les nouvelles technologies et les nouvelles idées qui l’accompagnent.

      Dans Thom on retrouve un côté Boris Yellnikoff, personnage de Woody Allen dans Whatever Works, avec son cynisme sans faille et son regard unique sur la vie. C’est donc un bon concept de départ pour Happyish, mais qui n’est pas exécuté avec assez de subtilité et finesse. La critique de la prise de pouvoir de jeunes arrogants et hyper-connectés sur le marché du travail est facile, les clichés sur la vie de famille et la vie de couple sont nombreux.

      Le jeu des acteurs est très bon, c’est d’ailleurs ce qui convainc le téléspectateur de finir l’épisode, mais on nous a promis de l’humour et de la rigolade, et je n’ai pas décroché un seul sourire. Pilot décevant donc, même si quelques points positifs sont à relever.

      Laissons sa chance à ce Happyish qui est prometteur, mais qui pour l’instant a du mal à s’installer dans nos coeurs.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.