More
    More
      Array

      Scandal saison 4 : Retour aux sources

      Critique du season finale de la quatrième saison de la série Scandal. Attention Spoilers…

      Le final de la saison 4 de Scandal a été diffusé le jeudi dernier aux Etas-Unis. Dans ce dernier épisode, Olivia Pope et tous ses associés veulent faire tomber l’organisation sécrète du B613 dirigé par le machiavélique Rowan Pope. Lors de l’avant-dernier épisode, Mellie avait rencontré un donateur pour financer sa campagne. Elle ne se doutait pas qu’elle traitait avec l’un des hommes les plus dangereux du pays, Rowan, qui est en même temps le commanditaire du meurtre de son fils. Celui-ci lui fait du chantage faute de quoi il dévoilerait au grand jour tous ses petits secrets en commençant par ses déboires sexuels avec l’ex vice-président. Il lui demande alors de lui donner une liste des noms. En réalité, cette liste comporte les noms de tous les jurés capables de faire tomber le B613. Ces gens sont ensuite éliminés brutalement.

      Si la saison 4 n’a pas été magistrale de bout en bout, cet épisode final a nettement amélioré la qualité de la série. Toutuo comme lors de la saison 3, Joe Morton (Rowan) est toujours aussi époustouflant dans son rôle de vilain même si sa chute a été très mal mise en scène. Après plusieurs saisons où Shonda Rhimes nous a habitués à ce que la victoire lui revienne toujours, il était intéressant de voir sa propre fille le faire tomber aussi facilement. De l’autre côté, Jake se rend à l’évidence : il ne peut entamer une relation sérieuse avec Olivia qui est toujours amoureuse de Fitz.  Jake a compris cette réalité et doit malheureusement l’accepter. Il décide alors de partir. Pour avoir caché sa rencontre avec Rowan, Mellie en a payé le prix fort tout comme Cyrus. Les deux personnages sont mis de côté par le président. Lizzie, qui doit logiquement assurer les arrières de la première dame a très rapidement retourné sa veste en révélant au président les actions de sa patronne. C’est elle qui tire avec brio son épingle du jeu puisqu’elle reprend temporairement le poste de vice-président. Olivia profite alors de la situation pour aller retrouver son amour de longue date Fitz sur le balcon de la Maison-Blanche. La dernière personne à avoir basculé vers le côté obscur de la force s’avère être Huck. Quinn finit par découvrir que c’était lui l’auteur du massacre des jurés dans le bus. Ce sera sans doute un des éléments à suivre de très près lors de la prochaine saison.

      Même si cette saison se termine par un happy-ending, nous savons que cela n’est que de courte durée. Nousscan savons que Fitz aura certainement du mal à diriger la nation sans l’aide de Cyrus à ses côtés. Nous savons que Rowan est un homme qui a du mal à digérer la défaite. Malheureusement, c’est dans la nature de cette série de procéder ainsi. De toutes les finales de la série, ce dénouement était certainement le plus faible. On ne finit pas vraiment sur un gros cliff-hanger comme beaucoup l’aurait souhaité. On se demande maintenant de ce qu’il adviendra de Maman Pope une fois qu’elle est désormais libre. Peut-être qu’elle sera la grande méchante de la prochaine saison 4. Tous les agents du B613 sont éliminés sauf Russell. On se demande pourquoi ?

      Si Olivia Pope nous a à nouveau montré qu’elle n’avait rien perdu de son talent, il sera donc intéressant de voir à quel point Shonda Rhimes saura perdurer cette relation aussi ambigüe qu’elle soit avec Fitz durant la saison 4.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.