More
    More
      Array

      Revolution radio : un album décisif pour Green Day

      Nouvel album pour Green Day, un groupe qui a plu comme déplu au cours de sa carrière… Retour sur l’histoire du groupe de Punk Pop le plus célèbre du monde.

      Cela fait presque 30 ans que Green Day existe et des changements musicaux ont eu lieu au fil des albums. Les premiers albums s’apparentaient à de la réelle Punk Pop. Peu à peu, le style a évolué. En 2004,  » American Idiot «  connaît un grand succès. L’album, plus réfléchi, raconte l’histoire de Jesus of Suburbia (Jésus de la Banlieue), jeune homme qui n’arrive pas à s’adapter à la vie américaine. L’album suivant  » 21th Century Breakdown « , loin d’être un mauvais album, inquiétait cependant certains tant le basculement vers une musique plus pop et plus simpliste, était possible.

      En 2012, le groupe revient en studio. Il en résulte un nombre important de chansons. Green Day décide alors de sortir 3 albums,  » ¡Uno! «  » ¡Dos! «  et  » ¡Tré! «  , chacun reflétant des choix musicaux différents. Que pensait de cette trilogie ?  » ¡Uno! «  marquait le retour à un son proche des premiers albums. Cependant, il était relativement simpliste.  » ¡Dos! «  renouvelait la musique du groupe. On y retrouvait quelques morceaux assez déroutants par rapport à ce que faisait d’habitude le groupe ( » Nightlife «  poussant la logique jusqu’au bout tant il était à priori difficile de deviner qu’il s’agissait d’un morceau de Green Day).  » ¡Tré !  » était une catastrophe. Il était le parfait exemple de la voie dans laquelle on craignait que Green Day s’engage. Un concentré de pop insipide et réchauffée, une futilité musicale, voilà ce qu’était ce troisième opus.

      Uno Dos Tré

      Ainsi, le bilan de cette trilogie n’était pas des plus flatteurs. Mais avant de remettre en cause le talent du groupe, on pouvait chercher la cause de cet échec dans les problèmes personnels de Billie Joe Armstrong, le chanteur du groupe. Le 21 septembre 2012, le groupe joue à l’IHeartradio Music Festival. Suite à des retards, on annonce à Green Day que leur show va être écourté de 20 minutes, alors qu’ils sont en plein concert. Billie s’énerve, insulte les organisateurs du festival et brise sa guitare sur scène. Le lendemain, on apprendra que ce dernier était ivre sur scène et qu’il part désormais en cure de désintoxication, ses problèmes d’alcools n’étant pas nouveaux.

      Il y a peu, le chanteur disait ne pas se souvenir de l’enregistrement de ces albums, et les trouver plutôt mauvais. La trilogie  » ¡Uno! «  , «  ¡Dos! «  » ¡Tré ! «  devenait ainsi une triste parenthèse dans la carrière du groupe. Le 7 octobre 2016, un nouvel album sort :  » Revolution Radio « . L’enjeu est énorme : cet album conduirait soit à un divorce, soit à un remariage entre les fans et le groupe. Résultat ? On retrouve un album percutant, énergique et original. On peut réellement qualifier cette album de Punk Pop, voire Punk Rock. Les morceaux ont chacun leur propre personnalité et dans le même temps, l’album est cohérent. Le groupe n’a nul besoin de s’aventurer dans des frontières inexplorées comme dans  » ¡Dos! « . Il arrive à rester dans son registre musical et pourtant à proposer des choses novatrices. La qualité de l’album permet au groupe d’insérer des morceaux plus calmes comme  » Still Breathing « , sans qu’on lui reproche de vouloir être un ColdPlay-like. Il est agréable de voir que le groupe est loin d’être mort et qu’on peut à nouveau lui faire confiance. En espérant que de nouveaux incidents n’auront pas lieu…

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.