More
    More
      Array

      Retour sur le season premiere d’How to get away with murder

      Ca y est, les séries de Shonda Rhimes ont fait leur rentrée pour notre plus grand plaisir ! Ainsi, nous avons pu retrouver jeudi soir sur ABC, après Grey’s Anatomy et Scandal, How to get away with murder. Retour sur ce season premiere riche en rebondissements. Attention spoilers !

      bonnie how to get awayDès le début de l’épisode, on rentre dans le vif du sujet. L’histoire reprend 10 jours après la fin de la première saison et la mort de Rebecca. Cela nous permet donc d’avoir des réponses rapidement. J’aime cette série, car les scénaristes ne trainent pas les intrigues en longueur, on n’a jamais le temps de se lasser. Le coupable du meurtre de Rebecca est donc révélé, et malgré ce qu’on essayait de nous faire croire depuis le début, ce n’est pas Wes. Il s’agit en effet de Bonnie. Je dois dire que je n’ai pas réellement été surprise car je la trouvais louche depuis la première saison. Je m’étais trompée car je pensais que c’était elle qui avait tué Lila, mais finalement, j’avais raison d’avoir des doutes. Cependant, je trouve que ses motivations ne sont pas à la hauteur de ce qu’on aurait pu attendre. Dommage.

      Cette affaire résolue, l’épisode enchaine sur un nouveau mystère. Le schéma narratif est identique à celui de la saison 1. On découvre que deux mois après, Annalise se fera tirer dessus et Wes quittera la maison où le crime a lieu. Nous aurons donc droit durant les prochains épisodes à des flash-forwards. Pour l’instant, cette intrigue me plait, car elle peut avoir la capacité de nous tenir en haleine jusqu’à la révélation. J’espère cependant qu’How to get away with murder ne tombera pas dans la routine, recopiant les twists de l’année dernière.

      Concernant l’affaire de cette semaine, je dois dire que je trouve l’histoire un peu compliquée. Deux enfants adoptés sont accusés d’avoir éliminé leurs parents adoptifs. Le témoin présumé de ce crime, leur tante, sera assassinée elle aussi. Pour le moment, on ne sait toujours pas s’ils sont coupables, mais il est clair qu’un mystère entoure cette histoire. Par ailleurs, c’est dans leur propriété qu’Annalise se fait agresser dans le flashforward. Comme lors de l’épisode pilote de la saison précédente, je trouve que les scénaristes veulent trop en montrer, tout se passe très vite, et on n’a pas vraiment le temps de comprendre. Affaire à suivre dans les prochains épisodes…

      htgawm oliver connor

      Le dernier point sur lequel cet épisode insiste est l’évolution des relations entre les personnages. Tout d’abord, l’histoire entre Connor et Oliver se renforce malgré l’annonce de la maladie de ce dernier, et leur relation devient plus touchante. Du côté d’Annalise, on a le droit à une surprenante révélation : elle a eu dans le passé une liaison avec une femme, Eve Rothlow, interprétée par Famke Janssen. Cela va donc redonner un nouveau souffle au personnage, et je pense que cette histoire va être intéressante à suivre. Enfin, le dernier duo sur lequel l’épisode insiste est Annalise et Wes. J’avoue que je ne sais plus trop à quoi m’en tenir avec eux. Leur relation est vraiment étrange et Annalise, comme à son habitude fait tout pour le protéger. Il faut donc s’attendre à des révélations les concernant tout au long de la saison. A ce propos, je me demande si Annalise ne pourrait pas être la mère de Wes, car je trouve qu’elle se conduit comme tel avec lui. Cependant, la scène de fin montre une certaine tension presque sexuelle entre eux. Rien n’est donc clair dans cette histoire.

      En résumé, je trouve qu’How to get away with murder nous a livré un bon season premiere qui clôt les intrigues de la saison passée pour en ouvrir d’autres qui semblent intéressantes. A voir si mon enthousiasme se confirme dans les épisodes à venir.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.