More
    More
      Array

      Rentrée littéraire 2016 : quel roman lire?

      Ça y est, le mois de septembre pointe déjà le bout de son nez ! Pour les plus pessimistes d’entre nous, il symbolise la fin de l’été, mais beaucoup l’associent aussi à la rentrée littéraire, un événement très attendu.

      En effet, cette année encore, les livres fleurissent en ce début de fin d’année. En tête des ventes, cette première semaine de septembre, Tout pour la France, de Nicolas Sarkozy, publié aux éditions Plon. Éric Zemmour revient aussi ce 7 septembre avec un ouvrage au titre évocateur Un quinquennat pour rien, édité par Albin Michel. Parmi les 650 nouveautés chez votre libraire, Justfocus vous propose un avant-goût des auteurs dont vous entendrez régulièrement parler d’ici la fin de l’année.

      Le conte d’Amélie Nothombamélie nothomb

      Celle qu’on attend à chaque rentrée littéraire, et de plus en plus au fil des années la prolifique Amélie Nothomb publie sa version de Riquet à la houppe chez son éditeur de prédilection Albin Michel. Un 25ème roman adapté du célèbre conte de Charles Perrault, écrit en 1697.  De leur naissance à leur rencontre, ses héros, Déodat et Trémière, sont tous les deux exclus de la société, le premier parce qu’il est très laid, mais intelligent. La seconde elle, est très belle mais simple d’esprit. Comme toujours, la célèbre romancière belge se délecte d’une intrigue simple et efficace.

       

      Pour les amoureux de peinturela valse des arbres et du ciel

      Sans doute l’une des plus jolies couvertures de ce début d’automne, qui accrochera automatiquement votre regard dans l’abondance des nouveautés, La valse des arbres et du ciel paru le 17 août dernier, également chez Albin Michel. 1890, Marguerite Gachet est une jeune fille qui étouffe dans le carcan imposé aux femmes de son époque. Elle sera le dernier amour de Vincent Van Gogh. Leur rencontre bouleversera définitivement leurs vies. Jean-Michel Guenassia mène une enquête romancée. Les différentes pistes et hypothèses proposées poussent à la réflexion quant à l’oeuvre de Van Gogh.

       

      Une quête spirituelleeric emmanuel schmitt

      Une rentrée décidément riche pour Albin Michel puisqu’Eric-Emmanuel Schmitt revient lui aussi avec son dernier roman intitulé L’Homme qui voyait à travers les visages. Tout commence par un attentat, à la sortie d’une messe. Le narrateur était là, il a tout vu. Et davantage encore. Il possède un don unique : voir à travers les visages et percevoir autour de chacun les êtres minuscules –  anges ou démons – qui le portent ou le hantent. Dans ce livre basé sur un fond d’actualité, puisqu’il résonne avec les attentats, chacun peut s’y retrouver. C’est très loin de tout ce que l’on peut voir dans les médias toutefois. Car Eric-Emmanuel Schmitt sait être original, et il le prouve une nouvelle fois avec un joli roman philosophique, poursuivant son exploration des mystères spirituels

       

      Premier roman bluffant petit pays

      Sorti fin août 2016, Petit Pays de Gaël Faye a déjà su faire parler de lui. Premier roman d’un artiste aux multiples facettes, il a déjà remporté le prix FNAC 2016 et figure aujourd’hui sur la première liste de sélection du prochain Goncourt. Fiction et autobiographie s’y mêlent intimement. Au Burundi, en 1993, Gaby vit une enfance facile, aisée, entre un père français et une mère rwandaise. Mais tout bascule, les événements politiques au Rwanda éloignent l’innocence à tout jamais. Un premier roman mélodieux à découvrir de toute urgence !

      « Il m’obsède, ce retour. Pas un jour sans que le pays ne se rappelle à moi. Un bruit furtif, une odeur diffuse, une lumière d’après-midi, un geste, un silence parfois, suffisent à réveiller le souvenir de l’enfance. »

       

      La plume de Zebdazelda

      Également présélectionné pour le glorieux prix Goncourt, Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi publié aux éditions Actes Sud. Si son nom vous est familier, c’est parce que Magyd Cherfi s’est fait connaître en tant que parolier du groupe Zebda. Il revient ici sur son enfance et son adolescence dans son quartier nord de Toulouse. 1981, l’année de l’élection de François Mitterand à la Présidence de la République, c’est également l’année où Magyd passe son baccalauréat. 

       

      De l’absurdité des guerres

      Laurent Gaudé, le Goncourt 2004, revient avec Écoutez nos défaites, publié chez Actes Sud. Entremêlant six histoires et quatre époques, ce roman est basé sur l’absurdité des guerres. Il met en scène Assem, un agent secret français en mission à Beyrouth à la recherche d’un ancien tireur d’élite soupçonné de trafic d’antiquités, Mariam, une jeune archéologue irakienne qui veut sauver les oeuvres d’art menacées par Daesh, et Job, un agent américain appartenant au commando qui a tué Ben Laden. Bref un large panel pour des thématiques très actuelles.

       

      Quoi de neuf chez Gallimard?catherine cusset

      Gallimard proposait en août dernier le douzième roman de Catherine Cusset, L’autre qu’on adorait. Récemment invitée sur le plateau d’On est pas couché, l’émission de Laurent Ruquier, elle a parlé du premier et seul roman qui n’a pas bénéficié d’une dernière lecture par Thomas…. Cet homme d’une vitalité exubérante qui fut son premier lecteur, son amant puis son proche ami, avant de se suicider à l’âge de trente-neuf ans, et que ce roman fait revivre. Outre l’intensité psychologique, on y retrouve également le style serré et rapide qui a fait le succès de l’auteure.

       

      Un roman tropical

      Également publié chez Gallimard, dans la collection Blanche, Tropique de la violence de Natacha Appanah. Sachez que ce roman est lui aussi en lice pour le prochain Goncourt. Une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même, sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.

      « Ne t’endors pas, ne te repose pas, ne ferme pas les yeux, ce n’est pas terminé. Ils te cherchent. Tu entends ce bruit, on dirait le roulement des barriques vides, on dirait le tonnerre en janvier mais tu te trompes si tu crois que c’est ça. Écoute mon pays qui gronde, écoute la colère qui rampe et qui rappe jusqu’à nous. Tu entends cette musique, tu sens la braise contre ton visage balafré? Ils viennent pour toi. »

       

      À découvrir aussi

      Laëtitia ou la fin des hommes, d’Ivan Jablonka, est un mystérieux objet littéraire qui se situe entre le roman, l’essai et le journalisme d’investigation, publié par les éditions du Seuil, fin août 2016. Il vient tout juste de remporter le prix littéraire du Monde. C’est le récit d’une vie fracassée par un fait divers, raconté et analysé par un sociologue historien. Cet ouvrage est déjà sélectionné par le Goncourt et le Renaudot.

      Enfin pour les plus impatients, sachez que Gallimard Jeunesse publiera le 14 octobre prochain la suite tant attendue Harry Potter et l’Enfant maudit, écrite par Jack Thorne.

       

       

       

       

       

      source image : edilivre

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.